← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Faux-Fresnay

Résumé du premier tour

Les habitants de Faux-Fresnay ont été appelés à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Seuls 48,76 % des électeurs se sont exprimés, une participation très basse qui pourrait s'avérer être une conséquence de l'épidémie de coronavirus. Le taux de participation dans le département de la Marne a baissé depuis l'élection précédente. Il était de 72,10 %, contre 59,51 % cette année.

Un siège au conseil municipal est attribué automatiquement à un candidat s'il a atteint le résultat suivant : au moins 50 % des suffrages et plus du quart des votes des inscrits.

Municipales 2020 à Faux-Fresnay : quels sont les scores du 1er tour ?

La totalité des sièges du conseil municipal (11) a été allouée dès le premier tour des municipales 2020 dans la ville de Faux-Fresnay (51). C'est Catherine Jolain qui, avec 94,59 % des voix, est en première place, lors du premier tour des élections municipales. Concernant Guy Barbier, il emporte 93,69 % des suffrages. Patrice Jacquet a obtenu un score qui le situe troisième (91,89 %). Parmi les nouveaux membres du conseil municipal se trouveront également Chantal Ermini (90,99 %), Angélique Garrigues (90,99 %), Anthony Legrand (89,18 %), Arnaud Lepage (88,28 %), Virginie Heneaux-Lelarge (87,38 %), Patrice Mangeard (87,38 %), Pascal Marc (84,68 %) et Bernard Aubiat (78,37 %).

Ce sont les conseillers municipaux eux-mêmes qui vont maintenant désigner dans leurs rangs le futur maire.

Résultats du premier tour - Faux-Fresnay

Abstention : 51.24% Participation : 48.76%

Résultats détaillés du tour 1

  • Catherine JOLAIN, 94.59%



    Catherine JOLAIN

    94.59 %

    105 votes

  • Guy BARBIER, 93.69%



    Guy BARBIER

    93.69 %

    104 votes

  • Patrice JACQUET, 91.89%



    Patrice JACQUET

    91.89 %

    102 votes

  • Chantal ERMINI, 90.99%



    Chantal ERMINI

    90.99 %

    101 votes

  • Angélique GARRIGUES, 90.99%



    Angélique GARRIGUES

    90.99 %

    101 votes

  • Anthony LEGRAND, 89.18%



    Anthony LEGRAND

    89.18 %

    99 votes

  • Arnaud LEPAGE, 88.28%



    Arnaud LEPAGE

    88.28 %

    98 votes

  • Virginie HENEAUX-LELARGE, 87.38%



    Virginie HENEAUX-LELARGE

    87.38 %

    97 votes

  • Patrice MANGEARD, 87.38%



    Patrice MANGEARD

    87.38 %

    97 votes

  • Pascal MARC, 84.68%



    Pascal MARC

    84.68 %

    94 votes

  • Bernard AUBIAT, 78.37%



    Bernard AUBIAT

    78.37 %

    87 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 343 habitants
  • 242 inscrits
  • Votants118 inscrits 48.76%
  • Abstentionnistes124 inscrits 51.24%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

"Le progressisme ne va pas commencer au ministère de l'Intérieur en tout cas" : les députés de l'aile gauche de LREM méfiants après le remaniement

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Faux-Fresnay : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux aura lieu les 15 mars et 22 mars prochains, dans toutes les communes françaises. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, il s'agira d'élire non pas une liste, contrairement aux villes plus peuplées, mais directement des candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature.

Élections municipales 2020 à Faux-Fresnay : les candidats

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Patrice Jacquet, maire actuel de Faux-Fresnay, décide d'être candidat à sa réélection. Bernard Aubiat se porte lui aussi candidat. Celui-ci avait décroché un siège au conseil municipal lors des municipales 2014. Aussi en lice pour ces élections, Guy Barbier, Chantal Ermini, Angélique Garrigues, Virginie Heneaux-Lelarge, Catherine Jolain, Anthony Legrand, Arnaud Lepage, Patrice Mangeard et Pascal Marc.

Les deux critères requis pour qu'un candidat puisse être élu dès le premier tour demandent de remporter une majorité absolue et que plus du quart des citoyens inscrits sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Dans l'éventualité où un second tour s'avère nécessaire, les candidats doivent atteindre la majorité relative afin d'être élus et pour pouvoir prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Faux-Fresnay ?

Lors des élections municipales 2020, le conseil municipal sera choisi, les 15 et 22 mars 2020, par les habitants de la commune de Faux-Fresnay. Quelles conditions faut-il réunir pour voter à ces élections ? Il faut avoir plus de 18 ans, habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité, être inscrit sur les listes électorales et être français ou membre de l'UE.

2014 : quelles étaient les tendances des Municipales ?

Les municipales prennent une forme différente dans les communes de moins de 1000 habitants. C'est un scrutin plurinominal avec panachage, ce qui signifie que les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent même élire des candidats de deux listes différentes.
À Faux-Fresnay, le 23 mars 2014, avait lieu l'élection de 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Les habitants de la commune s'étaient fiés à Gérard François et Agnès Lainé Épouse Courjan pour diriger leur ville. Ces derniers étaient épaulés par Gérard Gibourdel, Nathalie Cagnon, Sandrine Morant, Micheline Huot Épouse Henn mais aussi Chantal Legrand-Ermini et Gilles Jacquet.
Le résultat des élections a permis de constater que seuls 158 votants sont allés à leur bureau de vote, parmi 227 personnes inscrites sur les listes. De fait, assez peu de personnes ont exprimé leur opinion politique. Cette participation indique une forte baisse par rapport à celle des élections municipales de 2008 : elle affichait cette année-là 84,44 %.

Observait-on déjà cette tendance lors des dernières élections ?

Il y a eu plusieurs scrutins depuis les précédentes Municipales. Concernant les dernières élections présidentielles, elles se sont déroulées en 2017. En 2017, au premier tour des dernières Présidentielles, les résidents de Faux-Fresnay ont fait leur choix : les résultats ont été différents de ce qui a pu se dégager à l'échelle nationale.
Dans les favoris du premier tour : Marine Le Pen (Front national, 36,61 % des suffrages), mais également François Fillon (Les Républicains, 19,67 % des voix), puis, derrière, Emmanuel Macron (En marche !, 15,85 % des votes). Avec 56,79 % des voix, Marine Le Pen s'est démarquée durant le second tour à Faux-Fresnay. Ils ont été 194 habitants de la commune à se déplacer pour le second tour, soit un taux de participation de 84,35 %, contre 83,67 % en 2012. Cette hausse est différente de l'évolution relevée dans le pays (on a en effet noté un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
En 2019, les élections européennes ont montré la préférence des habitants de la commune pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), liste qui a emporté 43,1 % des suffrages. Quant à la liste l'Union de la Droite et du Centre, les électeurs de Faux-Fresnay étaient 15,52 % à déposer un bulletin à son nom.

Faux-Fresnay : les données clefs

Les élections municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, nous fournissent une idée des chiffres socio-économiques à Faux-Fresnay.

Quelles sont les caractéristiques des habitants de la commune de Faux-Fresnay ?

Faux-Fresnay est une ville de la Marne. Elle comptabilise 318 âmes. À la création de la Communauté de Communes du Sud Marnais, le petit village a été rattaché, entre autres, à Bannes, Broussy-le-Grand ou également Corroy. Les habitants de la commune sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans et 27,92 % ont entre 55 et 64 ans). Peu élevée, la part d'immigration est de 2,83 % à Faux-Fresnay.

Revenus, emploi, logement ... Est-il possible d'associer Faux-Fresnay à un niveau de vie confortable ?

Découvrez la situation du marché de l'emploi à Faux-Fresnay grâce aux chiffres qui suivent. Près de 148 habitants de la commune travaillent. Ils représentent 45,60 % des habitants. La ville compte essentiellement des ouvriers et agriculteurs exploitants (58,33 %). Dans l'agglomération, les demandeurs d'emploi constituent 12 % de la population – dont plus de la moitié sont des femmes.
Le niveau de vie des habitants de la commune est similaire à la moyenne nationale. En effet, le revenu fiscal médian était de 20 528 € par an à Faux-Fresnay en 2016. En comparaison, il était de 20 000 € en France en 2014.
Concernant le marché immobilier, les chiffres qui suivent en sont un bon indicateur. Niveau location, on répertorie 7 % de maisons non HLM de 5 pièces et environ 3 % de maisons non HLM de 4 pièces qui sont habitées par des locataires. Ils sont environ 22 % à être propriétaires de maisons de 5 pièces et 35 % à posséder une maison de 6 pièces.

Niveau établissements scolaires, hôpitaux et cadre... Fait-il bon vivre à Faux-Fresnay ?

Pour estimer la qualité de vie au sein d'une commune, on peut étudier le nombre d'installations rapporté à la densité de population. Ainsi, à Faux-Fresnay, les équipements essentiels pour se soigner, se déplacer ou s'instruire manquent un peu. Comparées à la population totale, les familles se révèlent assez nombreuses dans la commune (50 enfants âgés de 0 à 15 ans).
Pour la santé de tous, il est important de savoir si l'air ou l'eau de la commune est de bonne qualité. D'après L'observatoire national de l'eau, l'eau à Faux-Fresnay est conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.