← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Corroy

Résumé du second tour

Les habitants de Corroy étaient attendus ce 28 juin pour les élections municipales. À l'issue du second tour, 1 candidat doit se joindre au conseil municipal.

Scores du second tour des municipales 2020 : qui est en tête à Corroy ?

Karine Charlet (100 %) a été élue lors de ce tour et sera désormais au conseil municipal de la commune.

Marcel Andrieux, Philippe Velu, Roland Boulard, Danielle Delaitre, Stéphanie Laporte, Arnaud Drion, Monique Poncelet, Dominique Stique, Tiphany Oudard et Julien Marchadier s'étaient bien placés à l'issue du premier tour, en remportant la majorité absolue.
Après la nomination des nouveaux membres du conseil municipal arrive celle du maire. Choisi par les conseillers municipaux, il fait aussi partie de ceux-ci.

Il est possible que les actuelles recommandations face à la propagation du coronavirus aient eu un impact sur la participation, particulièrement basse dans la commune (32,46 %). Le 15 mars 2020, cette dernière était de 54,39 % (baisse de 21,93 points). Le taux de participation au scrutin a baissé dans le département de la Marne lorsqu'on le rapporte au taux de participation de l'élection précédente (2014) : 65,92 % contre 49,34 % cette année.

Le second tour, partout en France, et donc à Corroy, a eu lieu le 28 juin : le gouvernement a en effet décidé mi-mars le report des élections, du fait des dangers liés au coronavirus.

Résultats du second tour - Corroy

Abstention : 67.54% Participation : 32.46%

Résumé du premier tour

Les résidents de Corroy ont été appelés à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Au soir de l'élection lors du premier tour des municipales, 54,39 % des citoyens étaient allés voter. En 2014, ils étaient 72,07 % (baisse de -17,68 points). Au niveau du département de la Marne, le taux de participation à ce scrutin a baissé cette année (59,51 %), en comparaison avec le précédent (72,10 %).

Une part des sièges a été pourvue après le premier tour. Précisons que pour les individus qui demeurent dans une ville de moins de 1000 habitants, le scrutin est plurinominal. Des listes de candidats sont proposées mais ce sont les résultats individuels de chacun qui sont pris en compte. Si un candidat parvient à réunir plus de la moitié des votes et au moins 25 % des inscrits, une place au conseil municipal l'attend.

Scores du 1er tour des élections municipales 2020 : qui est en tête à Corroy ?

Marcel Andrieux récolte 86,88 % des voix à l'issue du 1er tour des élections municipales. Quant à Philippe Velu, il obtient 85,24 % des suffrages. Ses 81,96 % de votes récoltés mettent Roland Boulard en troisième position dans le classement.

Au conseil, on retrouve également les candidats ayant emporté un score élevé, par exemple Danielle Delaitre (80,32 %), Stéphanie Laporte (80,32 %), Arnaud Drion (75,40 %), Monique Poncelet (75,40 %), Dominique Stique (75,40 %), Tiphany Oudard (70,49 %) et Julien Marchadier (65,57 %). Dans cette municipalité, d'autres candidats ont réalisé des chiffres que l'on peut qualifier de plus faibles. On peut notamment citer la candidate Karine Charlet (39,34 %). Les postes vacants sont distribués entre les candidats ayant le plus grand nombre de votes au second tour.

1,61 % des voix étaient des votes blancs.

Le 16 mars 2020, entre deux tours, le gouvernement a pris la décision de finalement reporter le deuxième tour des élections municipales dans les communes où il devait avoir lieu, comme Corroy, à cause de l'épidémie de coronavirus touchant le pays. Aucune date de report n'a été arrêtée pour l'instant.

Résultats du premier tour - Corroy

Abstention : 45.61% Participation : 54.39%

Résultats détaillés du tour 1

  • Marcel ANDRIEUX, 86.88%



    Marcel ANDRIEUX

    86.88 %

    53 votes

  • Philippe VELU, 85.24%



    Philippe VELU

    85.24 %

    52 votes

  • Roland BOULARD, 81.96%



    Roland BOULARD

    81.96 %

    50 votes

  • Danielle DELAITRE, 80.32%



    Danielle DELAITRE

    80.32 %

    49 votes

  • Stéphanie LAPORTE, 80.32%



    Stéphanie LAPORTE

    80.32 %

    49 votes

  • Arnaud DRION, 75.4%



    Arnaud DRION

    75.4 %

    46 votes

  • Monique PONCELET, 75.4%



    Monique PONCELET

    75.4 %

    46 votes

  • Dominique STIQUE, 75.4%



    Dominique STIQUE

    75.4 %

    46 votes

  • Tiphany OUDARD, 70.49%



    Tiphany OUDARD

    70.49 %

    43 votes

  • Julien MARCHADIER, 65.57%



    Julien MARCHADIER

    65.57 %

    40 votes

  • Karine CHARLET, 39.34%



    Karine CHARLET

    39.34 %

    24 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 156 habitants
  • 114 inscrits
  • Votants62 inscrits 54.39%
  • Abstentionnistes52 inscrits 45.61%
  • Votes blancs1 inscrits 1.61%

Article à la une des élections

Après les municipales, une majorité de Français demande un changement de politique mais pas de Premier ministre, selon notre sondage

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Corroy : le contexte politique des élections municipales

Lors des 15 mars et 22 mars 2020, les habitants des communes françaises vont devoir renouveler leur conseil municipal. Contrairement aux communes de plus de 1 000 habitants, il sera question ici de choisir, non pas une liste, mais directement des candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature.

Corroy : petite présentation des candidats aux élections municipales 2020

Pour le premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Le maire actuel de Corroy, Roland Boulard, est candidat à sa réélection. Marcel Andrieux, qui s'était déjà présenté au moment des élections municipales 2014 et avait accédé à un siège au conseil municipal, est candidat également. Les autres prétendants à la mairie sont Karine Charlet, Danielle Delaitre, Arnaud Drion, Stéphanie Laporte, Julien Marchadier, Tiphany Oudard, Monique Poncelet, Dominique Stique et Philippe Velu.

Rapide rappel : afin d'être élu au premier tour, le candidat devra remporter une majorité absolue, sous réserve que plus du quart des résidents inscrits sur les listes électorales aient voté en sa faveur. Pour pouvoir être élu et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir, il devra atteindre une majorité relative à l'issue du second tour, dans l'éventualité où celui-ci s'avérait nécessaire.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Corroy ?

À l'occasion des prochaines élections municipales 2020, dont le premier tour se tiendra le 15 mars et le second tour, une semaine plus tard, la commune de Corroy élira les 11 nouveaux membres de son conseil municipal. Sont concernés par ces élections les individus majeurs qui habitent ou s'acquittent de leurs impôts dans la commune dont il est question. Les électeurs peuvent être français, ou ressortissants de l'Union européenne.

En 2014 avaient lieu les dernières élections municipales : qu'en retenir ?

Comment se déroulent les municipales pour les villes de moins de 1000 habitants ? Elles prennent la forme d'un scrutin plurinominal avec panachage. Cela signifie que les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent d'ailleurs élire des membres de deux listes différentes.
11 membres du conseil municipal de la ville de Corroy ont été choisis par les citoyens le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Karine Charlet, Roland Boulard et Danielle Delaître étaient les candidats choisis par les Corroitats. Avec Monique Poncelet, Philippe Velu, Arnaud Drion, Laurent Crémeaux mais aussi Dominique Prud'homme et Thierry Laporte, ils avaient comme devoir d'administrer la municipalité.
Le bilan des élections a permis de remarquer que seuls 67 votants se sont rendus à leur bureau de vote, sur 111 personnes inscrites sur les listes. Ainsi, assez peu de personnes ont exprimé leur opinion politique. Cette participation indique une forte baisse par rapport à celle des élections municipales de 2008 : elle affichait cette année-là 71,79 %.

Observe-t-on la même tendance dans les résultats de différentes élections ?

Plusieurs votes ont été organisés depuis les précédentes Municipales. Les élections présidentielles, par exemple, se sont déroulées pour la dernière fois en 2017. À Corroy, les résultats enregistrés au premier tour des Présidentielles de 2017 ont été différents de ce qui a été déclaré dans toute la France.
Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) s'est classé derrière ses rivaux au premier tour avec 18,18 % des suffrages. François Fillon (Républicains) ainsi que Marine Le Pen (Front national), quant à eux, ont obtenu 39,39 % et 25,25 % des voix. Emmanuel Macron a été désigné au deuxième tour par les habitants de Corroy qui ont voté à 52,38 % pour lui. À Corroy, 80,67 % des habitants avaient fait le déplacement pour ces dernières élections (96 votants), contre 75,86 % en 2012.
Il y aura eu 22,03 % de votes pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) lors des Européennes de 2019, et 20,34 % pour la liste La République en Marche avec Renaissance.

Corroy : les données clefs

Le conseil municipal de Corroy, qui sera choisi lors des municipales des 15 et 22 mars prochains, devra identifier le contexte socio-économique local (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Toutes les particularités des habitants de Corroy

Corroy, avec ses 163 résidents, est une ville de la Marne. La Communauté de Communes du Sud Marnais permet de relier à Corroy des villes et des villages, comme Connantre, Thaas ou également Angluzelles-et-Courcelles. La population est peu âgée à Corroy. Ici, 25,81 % des résidents ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. 1,24 %, c'est la proportion d'immigrés habitant à Corroy. Un taux peu élevé.

Revenus, travail, immobilier ... Est-il possible d'associer Corroy à un niveau de vie de qualité ?

Voici des chiffres essentiels pour connaître l'état de l'emploi dans Corroy. Au sein de la commune, on répertorie essentiellement des employés et ouvriers (53,33 % des actifs). La ville est fréquentée par 48,45 % de travailleurs (76 Corroitats). Les hommes représentent une majeure partie des habitants corroitats au chômage. Les habitants touchant des allocations forment 12 % des citoyens.
Si l'on examine le revenu médian en France durant l'année 2014, les Corroitats profitent d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale. En effet selon les chiffres de 2014, le revenu médian français atteignait 20 000 € et au cours de l'année 2016 le revenu médian des Corroitats était de 21 610 €.
Outre les chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier vous renseigneront aussi sur le niveau de vie des Corroitats. Moins de 3 % des Corroitats s'avèrent locataires de maison non HLM de 4 pièces et environ 1 % le sont d'une maison non HLM de 2 pièces. Les propriétaires sont décidés à investir dans une maison de 5 pièces à moins de 20 % et dans une maison de 6 pièces à 43 %.

Peut-on considérer Corroy comme une commune où il fait bon vivre ?

Si vous vous penchez sur la qualité de vie dans la ville de Corroy, notez que les équipements manquent un peu dans cette agglomération. On compte 39 enfants de 0 à 15 ans, soit un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants) dans la ville.
Vous avez certainement à coeur de savoir si votre commune est polluée. D'un point de vue microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.

Pour les communes dont le premier tour des élections n'a pas abouti à la mise en place d'un conseil municipal, un second aura lieu le 28 juin 2020. Dans les communes dont le nombre d'habitants est en dessous de 1 000, les règles de l'élection sont quelque peu différentes de celles des villes plus peuplées, dans le sens où les électeurs ne votent pas pour une liste, mais directement pour un ou plusieurs candidats, parmi ceux qui ont déclaré officiellement leur candidature.

Qui est candidat à Corroy aux Municipales 2020 ?

Afin qu'un candidat puisse obtenir le statut de conseiller municipal, il doit respecter les deux critères suivants : avoir emporté au moins la moitié des voix et avoir réuni plus de 25 % des inscrits. Les élus qui occuperont les sièges toujours vacants sont désignés grâce au second tour des élections. Lors du second tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Karine Charlet est à nouveau candidate.