← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Salon

Résumé du premier tour

Les électeurs de la ville de Salon se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. -1,09 point, c'est la très légère baisse entre le taux de participation au 1er tour des élections municipales en 2014 et cette année. 64,65 % des citoyens ont voté, contre 65,74 % la dernière fois. La participation dans le département de l'Aube a baissé par rapport au scrutin précédent. Elle était de 74,43 %, contre 61,47 % cette année.

Tout candidat qui se présente à l'élection ne peut pas devenir conseiller municipal. Il faut ainsi obtenir au moins 50 % des votes exprimés et plus de 25 % des suffrages des inscrits.

Premier tour des élections municipales 2020 à Salon : quels sont les scores ?

Il y avait donc 11 sièges à remporter au conseil municipal de Salon (10). La totalité de ces sièges a déjà été octroyée dès le 1er tour de ces élections municipales 2020. En récoltant 90,62 % des voix, Christine Lalle se retrouve en première place du 1er tour des élections municipales. 89,06 % des suffrages vont à Jean-Pierre Heuillard. Avec 84,37 % des votes, Philippe Gugger s'accorde la troisième place à l'issue du premier tour. Divers élus, dont notamment Thierry Henry (82,81 %), Jocelyne Pimpernet (82,81 %), Marc Begne (79,68 %), Patricia Gugger (79,68 %), Patrice Millard (79,68 %), Christian Lalle (78,12 %), Jean-Paul Kiefer (71,87 %) et Francis Tallot (68,75 %), atteignent également des chiffres élevés.

L'un des conseillers municipaux sera choisi par les autres élus pour prendre le rôle de maire.

Résultats du premier tour - Salon

Abstention : 35.35% Participation : 64.65%

Résultats détaillés du tour 1

  • Christine LALLE, 90.62%



    Christine LALLE

    90.62 %

    58 votes

  • Jean-Pierre HEUILLARD, 89.06%



    Jean-Pierre HEUILLARD

    89.06 %

    57 votes

  • Philippe GUGGER, 84.37%



    Philippe GUGGER

    84.37 %

    54 votes

  • Thierry HENRY, 82.81%



    Thierry HENRY

    82.81 %

    53 votes

  • Jocelyne PIMPERNET, 82.81%



    Jocelyne PIMPERNET

    82.81 %

    53 votes

  • Marc BEGNE, 79.68%



    Marc BEGNE

    79.68 %

    51 votes

  • Patricia GUGGER, 79.68%



    Patricia GUGGER

    79.68 %

    51 votes

  • Patrice MILLARD, 79.68%



    Patrice MILLARD

    79.68 %

    51 votes

  • Christian LALLE, 78.12%



    Christian LALLE

    78.12 %

    50 votes

  • Jean-Paul KIEFER, 71.87%



    Jean-Paul KIEFER

    71.87 %

    46 votes

  • Francis TALLOT, 68.75%



    Francis TALLOT

    68.75 %

    44 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 150 habitants
  • 99 inscrits
  • Votants64 inscrits 64.65%
  • Abstentionnistes35 inscrits 35.35%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

VIDEO. 118 maires épinglés par la Cour des comptes ont été réélus

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Salon : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les 120 administrés de Salon devront choisir les membres du conseil municipal de leur commune. Si, pour les communes de plus de 1 000 habitants, le scrutin de liste est la règle, la procédure est différente pour les villes moins peuplées, qui fonctionnent quant à elles sur le principe du scrutin plurinominal, un système qui donne la possibilité aux électeurs de sélectionner directement des candidats parmi tous ceux qui se sont déclarés.

Vous êtes curieux d'apprendre qui se présente à Salon pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Être réélu à la mairie de Salon est l'ambition de Philippe Gugger, maire en fonction. De plus, Marc Begne a bien déposé sa candidature à la mairie. Les municipales de 2014 où il s'était aussi présenté lui avaient permis l'obtention d'un siège au conseil municipal. Les autres candidats à la mairie sont Patricia Gugger, Thierry Henry, Jean-Pierre Heuillard, Jean-Paul Kiefer, Christian Lalle, Christine Lalle, Patrice Millard, Jocelyne Pimpernet et Francis Tallot.

Rappelons la loi : si plus d'un quart des résidents présents sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur, les candidats peuvent être élus au premier tour s'il y a majorité absolue. En cas de second tour, ils devront atteindre une majorité relative de façon à pouvoir être élus et décrocher l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Salon ?

Le conseil municipal sera choisi les 15 et 22 mars 2020. Les citoyens de Salon sont de ce fait attendus aux urnes pour ces élections municipales 2020. Le fait d'avoir plus de 18 ans est un critère sine qua non pour voter à ces élections. On doit également être présent sur les listes électorales, être français ou membre de l'Union européenne, et payer ses impôts ou habiter dans la municipalité.

Comment ont changé les tendances depuis les dernières Municipales (2014) ?

Lors d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs ont la possibilité de voter pour plusieurs membres en même temps et peuvent aussi désigner des candidats de deux listes différentes. Ce scrutin concerne les villes de moins de 1000 habitants lors des municipales.
11 membres du conseil municipal de Salon ont été élus dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Tandis que Jean-Pierre Heuillard, Thierry Chassagnoux et Christine Lalle avaient emporté les votes des habitants de la commune pour les administrer, Christian Lalle, Philippe Gugger, Thierry Henry, Serge Tisserant mais aussi Francis Tallot et François Royer étaient à leurs côtés.
On compte 71 votants pour 108 inscrits sur les listes électorales. On constate ici une forte baisse de la participation si l'on effectue une comparaison avec celle de 2008 (80,67 %) aux précédentes Municipales.

Une évolution déjà visible aux dernières élections ?

On note qu'il y a eu plusieurs élections depuis les Municipales, et que les précédentes Présidentielles datent de 2017. Les résidents de Salon ont affirmé une tendance : les scores de la commune lors du premier tour des dernières élections présidentielles de 2017 étaient différents de ceux qui sont ressortis au niveau global du pays.
Bilan du premier tour : Marine Le Pen (Front national) de même que François Fillon (Les Républicains), premiers avec respectivement 40,48 % et 30,95 % des suffrages. Derrière, Emmanuel Macron (En marche !) a regroupé 10,71 % des voix. La répartition des votes au deuxième tour a favorisé Marine Le Pen qui a obtenu 55,84 % des votes des habitants de Salon. Les habitants de Salon ont été 86 à aller voter au second tour.
Les résultats des élections européennes de 2019 ont privilégié La République en Marche avec Renaissance (22,22 %), et notamment Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (53,7 %).

Salon : les informations clefs

15 et 22 mars 2020 : dates des municipales. Les membres du conseil municipal de Salon devront donc s'intéresser à la situation socio-économique de la commune (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Portrait des résidents de Salon

120 personnes vivent dans la ville de Salon. C'est un hameau de l'Aube. Salon fait partie de la Communauté de Communes Seine et Aube, une organisation transfrontalière. Elle permet de la joindre à des communes telles que Mesgrigny, Chauchigny ou bien Longueville-sur-Aube. Les résidents sont peu âgés : la majorité des habitants de la commune a entre 25 et 54 ans même si 28,77 % des résidents ont entre 55 et 64 ans. Les populations issues de l'immigration sont peu représentées à Salon, avec 0,80 % des habitants.

Portrait des résidents de Salon : comment vivent-ils ?

Les statistiques suivantes donnent une idée de la stabilité ou de la précarité des emplois des habitants de Salon. Les agriculteurs exploitants et ouvriers constituent 72,73 % des travailleurs. Les 58 habitants actifs forment 48,80 % de la population de la commune. Une majeure partie des chômeurs issus de la population en âge d'avoir une activité professionnelle sont des femmes. Les chômeurs représentent environ 22 % de la population.
Sur l'année 2014, le revenu fiscal médian s'élevait à environ 20 000 € sur toute la France. À Salon, en 2016, les ménages ont perçu en moyenne 22 715 € par an.
Le marché immobilier d'une ville est également un bon indicateur de son attractivité et du niveau de vie en général. Lorsqu'ils louent, les habitants de la commune choisissent pour 6 % une maison non HLM de 4 pièces et pour plus de 3 % une maison HLM de 4 pièces. Les propriétaires de maisons de 6 pièces sont 32 % quand les propriétaires de maisons de 5 pièces constituent, pour leur part, 16 % de la population.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Peut-on parler de qualité de vie si l'on décrit Salon ?

Pour évaluer la qualité de vie au sein d'une commune, on peut étudier le nombre d'installations comparé à la densité de population. De ce fait, à Salon, les équipements essentiels pour se soigner, se déplacer ou s'instruire manquent un peu. Comparées à la population totale, les familles se révèlent peu nombreuses dans la ville (10 enfants âgés de 0 à 15 ans).
Les indices de qualité de l'air ou de l'eau donnent une bonne idée de la pollution ambiante dans une commune. La qualité de l'eau est conforme à 100 % tant au niveau microbiologique ​que physico-chimique. (Plus d'infos avec L'observatoire national de l'eau).