← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Gaye

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 que les citoyens de Gaye ont été invités à voter dans le cadre des municipales. Les habitants ont été seulement 43,87 % à avoir glissé un bulletin de vote dans les urnes lors des élections. L'épidémie du coronavirus a éventuellement impacté ce chiffre. Cette année, la part de citoyens de la Marne s'étant rendus aux bureaux de vote (59,51 %) a baissé en comparaison avec l'élection précédente (72,10 %).

Tout candidat qui se présente à l'élection ne peut pas devenir conseiller municipal. On doit en effet obtenir au moins la moitié des suffrages exprimés et plus du quart des votes des inscrits.

Quel est le bilan du 1er tour des élections municipales 2020 à Gaye ?

L'ensemble des sièges du conseil municipal (15) a été alloué dès le 1er tour des élections municipales 2020 à Gaye (51). François Bidault s'est démarqué au premier tour de ces municipales, avec 98,36 % des voix. Eric Bidault a récolté les suffrages de 97,82 % des habitants. Le décompte des votes suggère que la troisième position du podium est prise par Christophe Bidault qui a obtenu 97,28 % des votes en sa faveur. Le score élevé de certains candidats, notamment Pascal Bidault (95,65 %), Brigitte Leroy (93,47 %), Antoli Martin (91,84 %), Valérie Perrot (91,30 %), Gilles Pajot (89,13 %), Philippe Varney (89,13 %), Ludivine Poilvert (87,50 %), David Gamby (83,69 %), Aurélien Picard (82,06 %), Cédric Déon (74,45 %), Franck Poilvert (73,91 %) et Dorothée Adnet (72,28 %), leur a aussi garanti un siège au conseil municipal.

Parmi les résidents de ce village s'étant présentés aux urnes, certains ont choisi de voter blanc (1,08 %).

Le futur maire sera désigné parmi les conseillers municipaux fraîchement élus, ainsi que par ces derniers.

Résultats du premier tour - Gaye

Abstention : 56.13% Participation : 43.87%

Résultats détaillés du tour 1

  • François BIDAULT, 98.36%



    François BIDAULT

    98.36 %

    181 votes

  • Eric BIDAULT, 97.82%



    Eric BIDAULT

    97.82 %

    180 votes

  • Christophe BIDAULT, 97.28%



    Christophe BIDAULT

    97.28 %

    179 votes

  • Pascal BIDAULT, 95.65%



    Pascal BIDAULT

    95.65 %

    176 votes

  • Brigitte LEROY, 93.47%



    Brigitte LEROY

    93.47 %

    172 votes

  • Antoli MARTIN, 91.84%



    Antoli MARTIN

    91.84 %

    169 votes

  • Valérie PERROT, 91.3%



    Valérie PERROT

    91.3 %

    168 votes

  • Gilles PAJOT, 89.13%



    Gilles PAJOT

    89.13 %

    164 votes

  • Philippe VARNEY, 89.13%



    Philippe VARNEY

    89.13 %

    164 votes

  • Ludivine POILVERT, 87.5%



    Ludivine POILVERT

    87.5 %

    161 votes

  • David GAMBY, 83.69%



    David GAMBY

    83.69 %

    154 votes

  • Aurélien PICARD, 82.06%



    Aurélien PICARD

    82.06 %

    151 votes

  • Cédric DÉON, 74.45%



    Cédric DÉON

    74.45 %

    137 votes

  • Franck POILVERT, 73.91%



    Franck POILVERT

    73.91 %

    136 votes

  • Dorothée ADNET, 72.28%



    Dorothée ADNET

    72.28 %

    133 votes

  • Virgil VINOT, 53.26%



    Virgil VINOT

    53.26 %

    98 votes

  • Pierre JURION, 41.3%



    Pierre JURION

    41.3 %

    76 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 572 habitants
  • 424 inscrits
  • Votants186 inscrits 43.87%
  • Abstentionnistes238 inscrits 56.13%
  • Votes blancs2 inscrits 1.08%

Article à la une des élections

Covid-19: “Le couvre-feu est inhumain et inefficace”, estime Éric Coquerel (LFI)

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Gaye : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les 588 administrés de Gaye devront voter pour les membres du conseil municipal de leur commune. Dans les communes qui comptent moins de 1 000 habitants, les électeurs ne votent pas pour une liste, comme il est d'usage dans les villes plus peuplées, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement déclaré leur candidature.

Du côté de Gaye, quels sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Se maintenir à la mairie de Gaye est le nouvel objectif de Pascal Bidault. Dorothée Adnet s'est fait connaître comme candidate. Christophe Bidault, Eric Bidault, François Bidault, Cédric Déon, David Gamby, Pierre Jurion, Brigitte Leroy, Antoli Martin, Gilles Pajot, Valérie Perrot, Aurélien Picard, Franck Poilvert, Ludivine Poilvert, Philippe Varney et Virgil Vinot ont aussi déclaré leur candidature.

Il faut rappeler que les conditions pour être élu dès le premier tour requièrent que le candidat atteigne une majorité absolue et qu'au moins le quart des résidents présents sur les listes aient voté pour lui. Pour être élu à l'issue du second tour, si celui-ci s'impose, le candidat devra remporter une majorité relative. Celui-ci peut alors accéder à l'un des 15 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Gaye ?

Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les résidents de Gaye voteront pour les élections municipales 2020 et, donc, pour élire leur nouveau conseil municipal. Seuls les individus français ou membres de l'UE pourront voter dans le cadre de ces élections. Il faudra aussi s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la commune, et être inscrit sur les listes électorales. Pour ce faire, il faut avoir plus de 18 ans.

Retour sur les élections municipales de 2014 : à quoi ressemblaient-elles ?

En quoi consiste un scrutin plurinominal avec panachage, qui concerne les villes de moins de 1000 habitants pour ces élections municipales ? Il s'agit d'un dispositif où les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent même choisir des candidats de deux listes différentes.
C'est le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, que 15 membres du conseil municipal de Gaye avaient été élus. Antoli Martin, Jean-Michel Joussot, Gilles Pajot, François Bidault mais aussi Philippe Varney et David Gamby accompagnaient Christophe Bidault, Eric Bidault et Brigitte Leroy, qui ont été chargés par les Gayons de les diriger.
Peu d'électeurs se sont déplacés aux bureaux de vote : seuls 236 sur les 417 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci établit une forte baisse du taux de participation si on le rapporte aux précédentes élections municipales de 2008 où il affichait 65,9 %.

La tendance était-elle identique lors des dernières élections ?

Les élections présidentielles, qui se sont déroulées en 2017, comptent parmi les scrutins qui se sont tenus depuis les précédentes Municipales. Au premier tour, les scores à Gaye étaient différents de ceux recensés à l'échelle du pays.
Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Républicains) se sont très bien placés au premier tour : 32,92 % des suffrages pour l'un, 24,76 % pour l'autre. Emmanuel Macron s'est placé derrière avec 18,18 % des voix. Au second tour, les citoyens de Gaye ont fait leur choix et voté à 53,36 % pour Emmanuel Macron. À noter : la participation était de 76,8 %.
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) d'un côté, et Renaissance (soutenue par La République en Marche) de l'autre avaient respectivement emporté 33,89 % et 21,11 % des votes aux Européennes 2019.

Quelques informations sur Gaye

Qu'en est-il des enjeux socio-économiques dans la municipalité de Gaye ? Les municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars, sont une bonne occasion pour étudier la question.

Quelles sont les grandes particularités des résidents de Gaye ?

Gaye se trouve dans la Marne et recense 588 résidents. Aux alentours, on trouve Champguyon, La Celle-sous-Chantemerle ou Mondement-Montgivroux qui sont des communes liées à Gaye, grâce à la Communauté de Communes de Sézanne-Sud Ouest Marnais. Les Gayons sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 21,16 % ont entre 55 et 64 ans). Les résidents issus de l'immigration sont peu nombreux à Gaye, on y répertorie 2,39 % de la population.

Niveau de vie à Gaye : comment se positionnent ses habitants ?

Qu'en est-il du marché de l'emploi à Gaye ? 47,78 % des Gayons exercent un travail (278 individus). Parmi ces derniers, 59,62 % sont des ouvriers et professions intermédiaires. Les femmes représentent plus de la moitié de la population gayonne en demande d'emploi. La population touchant des allocations constitue 7 % des citoyens.
Les Français ont perçu des revenus de plus de 20 000 € en moyenne au cours de l'année 2014. Chiffre plus élevée que Gaye : en effet, les Gayons ont déclaré un revenu médian de 22 101 € sur l'année 2016.
Finalement, le marché immobilier reste un excellent indicateur de l'attractivité d'une commune : les Gayons sont-ils plutôt locataires ou propriétaires, habitent-ils davantage des maisons ou bien des appartements ? Les habitations les plus louées à Gaye ? Il y a une forte demande pour les maisons non HLM de 4 pièces (5 %) et les maisons non HLM de 3 pièces (environ 3 %). Lorsqu'il s'agit de l'acquisition d'un bien, les propriétaires sont attirés par les maisons de 5 pièces à un peu moins du quart quand un peu moins du tiers choisit des maisons de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre … Fait-il bon vivre à Gaye ?

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour satisfaire les besoins des Gayons. Il y a 111 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à Gaye, et donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents), et on compte ​1 établissement scolaire dans la ville.
Afin de s'assurer de la qualité de vie dans une commune, il est important de prendre en compte l'éventuelle présence de pollution. Avec L'observatoire national de l'eau, on peut constater que la qualité de l'eau se révèle conforme à 100 %, tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.