← Tous les résultats

Saint-Paul-lès-Monestier: Résultats élections régionales et départementales 2021

Élections régionales et départementales à Saint-Paul-lès-Monestier (38650) en 2021

Dernière mise à jour : vendredi 2 avril 2021

Les 257 habitants de Saint-Paul-lès-Monestier se rendront aux urnes en juin afin d'élire les nouveaux conseillers, lors des élections régionales et départementales. L'État a annoncé le report des élections, qui devaient se dérouler en mars, dans le cadre de la crise sanitaire actuelle.

Élections régionales à Saint-Paul-lès-Monestier (2015) : déroulement des dernières élections

Tous les 6 ans, ont lieu les élections régionales. Les dernières se sont déroulées les 6 et 13 décembre 2015. À Saint-Paul-lès-Monestier, Jean-Jack QUEYRANNE (LUG) est arrivé en tête avec 48,28 % des votes, bien qu'il ne soit arrivé que deuxième au niveau régional, derrière Laurent WAUQUIEZ (LUD). Aux précédentes élections de 2015, les résidents de l'Auvergne-Rhône-Alpes ont donc voté à 40,62 % pour l'Union de la Droite. L'Union de la Gauche avait obtenu 36,84 % des suffrages. Reste à savoir comment les cartes seront rebattues avec cette nouvelle élection.

Lors de ce vote, les électeurs devront désigner les 204 conseillers régionaux de l'Auvergne-Rhône-Alpes.

Le scrutin s'effectue en deux tours et les candidats se regroupent en liste. Les sièges sont alloués de manière proportionnelle, avec un avantage pour la liste qui emporte la majorité absolue au premier tour ou parvient en tête au second.

Élections départementales à Saint-Paul-lès-Monestier, zoom sur 2015

En 2015, le binôme composé de M. MULYK Fabien et Mme PUISSAT Frédérique (LUD) a remporté une majorité des voix à Saint-Paul-lès-Monestier. Les votes des citoyens, dans le canton de Matheysine-Trièves, ont permis de conduire le même binôme (Union de la Droite) à la victoire.

En Isère, en 2015, l'Union de la Droite avait reçu 41,82 % des suffrages, tandis que 28,71 % des électeurs avaient voté pour l'Union de la Gauche, ce qui lui avait permis de prétendre à 20 sièges. À voir si les prochaines élections préserveront l'avantage ou remélangeront les cartes. Il faut savoir que ce suffrage doit élire les 58 conseillers départementaux de l'Isère, département scindé en 29 cantons.

Article à la une des élections

Elections régionales et départementales : le Sénat approuve massivement le maintien en juin des scrutins

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections