← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Sainte-Foy-la-Longue

Résumé du premier tour

Les résidents de Sainte-Foy-la-Longue étaient appelés aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Au soir du scrutin au premier tour des élections municipales, 86,02 % des électeurs étaient allés voter. En 2014, ils étaient 86,67 % (très légère baisse de -0,65 point). Dans le département de la Gironde, le taux de participation a baissé en comparaison avec l'élection précédente (72,48 % contre 55,59 % cette année).

Un candidat a emporté plus de 50 % des votes et au moins le quart des voix des inscrits ? Il va alors siéger au conseil municipal.

Premier tour des élections municipales 2020 à Sainte-Foy-la-Longue : quels sont les résultats ?

Les 11 membres du conseil municipal de Sainte-Foy-la-Longue (33) ont donc déjà été élus dès le premier tour des élections municipales 2020. En récoltant 96,20 % des suffrages, Guillaume Fortain arrive en première place du premier tour des élections municipales. Concernant Aurore Queyrens, 93,67 % des votes lui reviennent. Jean-Guy Ouley a obtenu 87,34 % des suffrages à l'issue du premier tour, se plaçant ainsi en troisième position. D'autres candidats élus ont aussi été soutenus par les électeurs, comme le montrent les scores élevés d'Inès Claisse (84,81 %), Nelly Duarte (83,54 %), Denis Laporte (83,54 %), Joseph Verschuur (81,01 %), Lesley Ann Crampton Flood (79,74 %), Henri Joanchicoy (79,74 %), Julie Fernandes (78,48 %) et Birgitta Hummel (73,41 %).

Du côté des bulletins de vote, plusieurs étaient blancs (1,25 %).

La prochaine étape est la nomination du maire parmi les nouveaux conseillers municipaux, par ceux-ci.

Résultats du premier tour - Sainte-Foy-la-Longue

Abstention : 13.98% Participation : 86.02%

Résultats détaillés du tour 1

  • Guillaume FORTAIN, 96.2%



    Guillaume FORTAIN

    96.2 %

    76 votes

  • Aurore QUEYRENS, 93.67%



    Aurore QUEYRENS

    93.67 %

    74 votes

  • Jean-Guy OULEY, 87.34%



    Jean-Guy OULEY

    87.34 %

    69 votes

  • Inès CLAISSE, 84.81%



    Inès CLAISSE

    84.81 %

    67 votes

  • Nelly DUARTE, 83.54%



    Nelly DUARTE

    83.54 %

    66 votes

  • Denis LAPORTE, 83.54%



    Denis LAPORTE

    83.54 %

    66 votes

  • Joseph VERSCHUUR, 81.01%



    Joseph VERSCHUUR

    81.01 %

    64 votes

  • Lesley Ann CRAMPTON FLOOD, 79.74%



    Lesley Ann CRAMPTON FLOOD

    79.74 %

    63 votes

  • Henri JOANCHICOY, 79.74%



    Henri JOANCHICOY

    79.74 %

    63 votes

  • Julie FERNANDES, 78.48%



    Julie FERNANDES

    78.48 %

    62 votes

  • Birgitta HUMMEL, 73.41%



    Birgitta HUMMEL

    73.41 %

    58 votes

  • Gaëlle JEAN, 37.97%



    Gaëlle JEAN

    37.97 %

    30 votes

  • Catherine JEAN, 27.84%



    Catherine JEAN

    27.84 %

    22 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 136 habitants
  • 93 inscrits
  • Votants80 inscrits 86.02%
  • Abstentionnistes13 inscrits 13.98%
  • Votes blancs1 inscrits 1.25%

Article à la une des élections

Municipales : en Loire-Atlantique, une élection annulée à cause de l’abstention

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Sainte-Foy-la-Longue : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 permettent aux communes françaises d'élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Les citoyens des communes ne dépassant pas 1 000 habitants votent non pas pour une liste, mais directement pour les candidats ayant auparavant soumis leur candidature.

La liste des candidats aux Municipales 2020 à Sainte-Foy-La-Longue

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. Inès Claisse a validé sa candidature. Elle avait décroché un siège au conseil municipal après les municipales 2014. Autres choix possibles pour les électeurs : Lesley Ann Crampton Flood, Nelly Duarte, Julie Fernandes, Guillaume Fortain, Birgitta Hummel, Catherine Jean, Gaëlle Jean, Henri Joanchicoy, Denis Laporte, Jean-Guy Ouley, Aurore Queyrens et Joseph Verschuur.

Il convient de rappeler que les conditions pour être élu à l'issue du premier tour requièrent que le candidat atteigne une majorité absolue et qu'au moins le quart des citoyens présents sur les listes aient voté en sa faveur. Pour être élu au second tour, si celui-ci s'impose, le candidat devra obtenir une majorité relative. Ce dernier peut alors prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Sainte-Foy-la-Longue : quels sont les enjeux des Municipales ?

Pour élire un nouveau conseil municipal, les habitants de Sainte-Foy-la-Longue iront, les 15 et 22 mars 2020, aux urnes, lors des élections municipales 2020. Les électeurs français ou membres de l'UE, qui sont majeurs, qui figurent sur les listes électorales françaises et qui paient leurs impôts ou habitent dans la commune sont invités à se rendre aux bureaux de vote pour cette élection.

Les Municipales à venir se différencieront-elles de celles de 2014 ?

Lors d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi désigner des membres de deux listes différentes. Ce type de scrutin s'applique aux communes de moins de 1000 habitants durant les municipales.
Les résidents de Sainte-Foy-la-Longue ont choisi 11 membres du conseil municipal à l'issue du vote qui s'est déroulé le 23 mars 2014, soit dès le soir du premier tour. Ce sont Nelly Duarte et Jean-Guy Ouley que les Foyens avaient désignés pour les diriger, en compagnie de Michel Jeans, Joseph Verschuur, Denis Laporte, Henry Joanchicoy mais aussi Christophe Beauvilain et Aurore Queyrens.
On compte 78 votants pour 90 présents sur les listes électorales. On constate ici une légère baisse du taux de participation si l'on fait un comparatif avec celui de 2008 (87,25 %) aux précédentes élections municipales.

La même tendance s'est-elle démarquée aux dernières élections ?

Il y a eu plusieurs scrutins depuis les précédentes élections municipales. En ce qui concerne les dernières Présidentielles, elles ont eu lieu en 2017. En étudiant les résultats de Sainte-Foy-la-Longue lors du premier tour des dernières élections présidentielles, on remarque qu'ils sont différents de ceux enregistrés au niveau national.
16,25 % : c'est le score du premier tour de Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), après Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) d'une part, et Marine Le Pen (Front national) d'autre part, qui ont obtenu respectivement 27,5 % et 21,25 % des suffrages. Au second tour, les électeurs de Sainte-Foy-la-Longue ont fait leur choix et voté à 51,61 % en faveur de Marine Le Pen. 82 Foyens sont allés voter pour le second tour des Présidentielles de 2017 (90,11 %) et la participation en 2012 était de 90,53 %. On observe donc une baisse différente de la tendance observée à l'échelle du pays (-5,8 points).
18,52 % pour Renaissance (soutenue par La République en Marche), 37,04 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) : tels étaient les résultats des élections européennes 2019.

Sainte-Foy-la-Longue : les informations clefs

Les élections municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, nous donnent un aperçu des relevés socio-économiques à Sainte-Foy-la-Longue.

Plusieurs données sur la population de Sainte-Foy-la-Longue

Sainte-Foy-la-Longue est une ville de Gironde, elle abrite 122 résidents. Avec Sainte-Foy-la-Longue, on trouve des villes comme Barie, Berthez ou Aillas qui constituent la Communauté de Communes du Réolais en Sud Gironde. Généralement, les Foyens sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans). Toutefois, 33,33 % de la population ont entre 55 et 64 ans. Peu élevée, la part d'immigration représente 2,50 % des individus vivant à Sainte-Foy-la-Longue.

Activité, logement, revenus… Quel est le niveau de vie à Sainte-Foy-la-Longue ?

Le marché du travail est-il dynamique à Sainte-Foy-la-Longue ? La réponse à partir des statistiques qui suivent. Si près de 55 Foyens ont une activité professionnelle (45,83 % des résidents), 54,55 % de la population en activité occupe le statut d'employés et artisans, commerçants, chefs d'entreprise. L'emploi des femmes dans l'agglomération foyenne est proportionnellement moins conséquent que celui du sexe opposé. Sur 16 % de demandeurs d'emploi, une majeure partie sont des femmes.
En 2016, les Foyens ont perçu en moyenne 19 779 €. Un chiffre visiblement similaire au revenu moyen en France en 2014 (environ 20 000 €).
Le niveau de vie d'une ville s'estime également à son marché immobilier. Qu'en est-il à Sainte-Foy-la-Longue ? Au niveau de la location, on remarque que les Foyens louent plus généralement les maisons non HLM de 4 pièces ainsi que les maisons meublées de 4 pièces. Ils sont environ 4 % à louer le premier type d'habitation et plus de 2 % le deuxième. Environ 21 % des propriétaires décident d'investir dans une maison de 5 pièces et 45 % dans une maison de 6 pièces.

Comment qualifier le cadre de vie au sein de la ville de Sainte-Foy-la-Longue ?

Si on se penche sur la qualité de vie des habitants, un bon indicateur reste la quantité d'équipements (écoles, hôpitaux, gares...) à disposition. À Sainte-Foy-la-Longue, ils manquent un peu pour satisfaire les habitants. Par rapport au nombre total d'habitants, on y dénombre de nombreuses familles (32 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui habitent la commune.
La qualité de vie dans une ville est entre autres en lien avec pollution ambiante. La qualité de l'eau se révèle conforme à 50 % sur deux plans : niveau microbiologique et niveau physico-chimique. C'est ce qu'annonce L'observatoire national de l'eau.