← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Rimons

Résumé du premier tour

Les électeurs de Rimons se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le taux de participation au premier tour des élections municipales est cette année de 60,38 %. Il s'élevait à 71,69 % à l'élection de 2014 - ce qui correspond à une baisse (-11,31 points). On remarque que la participation dans le département de la Gironde a baissé, par rapport à la dernière élection (72,48 % contre 55,59 % cette année).

Comment un candidat peut-il décrocher sa place au conseil municipal ? En emportant au moins 50 % des suffrages exprimés et le quart des votes des inscrits.

Quels candidats les citoyens de Rimons ont-ils privilégiés lors du premier tour des élections municipales 2020 ?

Les 11 sièges du conseil municipal de Rimons (33) ont donc déjà été assignés dès le premier tour des municipales 2020. C'est Florent Lecourt, fort de 95,69 % des voix, qui arrive en première position à l'issue du premier tour des municipales. Odile Clincon, Alain Courreges, Thomas Darmaillacq et Jean-Pierre Nicaud, pour leur part, remportent l'appui de 91,39 % des électeurs. D'autres candidats élus ont aussi été cautionnés par les votants, comme le prouvent les résultats élevés de René Boudigue (90,32 %), Katia Boulay (90,32 %), Christophe Mothes (90,32 %), Bernadette Peynaud (88,17 %), Laetitia Lescure (87,09 %) et Jacques Matignon (84,94 %).

Certains citoyens de ce hameau ont choisi de voter blanc (1,04 %). D'autres ont glissé un bulletin invalide dans les urnes (2,08 %).

L'un des conseillers municipaux sera désigné par les autres élus pour prendre le rôle de maire.

Résultats du premier tour - Rimons

Abstention : 39.62% Participation : 60.38%

Résultats détaillés du tour 1

  • Florent LECOURT, 95.69%



    Florent LECOURT

    95.69 %

    89 votes

  • Odile CLINCON, 91.39%



    Odile CLINCON

    91.39 %

    85 votes

  • Alain COURREGES, 91.39%



    Alain COURREGES

    91.39 %

    85 votes

  • Thomas DARMAILLACQ, 91.39%



    Thomas DARMAILLACQ

    91.39 %

    85 votes

  • Jean-Pierre NICAUD, 91.39%



    Jean-Pierre NICAUD

    91.39 %

    85 votes

  • René BOUDIGUE, 90.32%



    René BOUDIGUE

    90.32 %

    84 votes

  • Katia BOULAY, 90.32%



    Katia BOULAY

    90.32 %

    84 votes

  • Christophe MOTHES, 90.32%



    Christophe MOTHES

    90.32 %

    84 votes

  • Bernadette PEYNAUD, 88.17%



    Bernadette PEYNAUD

    88.17 %

    82 votes

  • Laetitia LESCURE, 87.09%



    Laetitia LESCURE

    87.09 %

    81 votes

  • Jacques MATIGNON, 84.94%



    Jacques MATIGNON

    84.94 %

    79 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 205 habitants
  • 159 inscrits
  • Votants96 inscrits 60.38%
  • Abstentionnistes63 inscrits 39.62%
  • Votes blancs1 inscrits 1.04%

Article à la une des élections

Présidentielle de 2022 : les partis, en désamour... mais incontournables

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Rimons : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux des communes françaises est prévu pour les 15 mars et 22 mars 2020, dates auxquelles se dérouleront les prochaines élections. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, il s'agira d'élire non pas une liste, contrairement aux villes plus peuplées, mais directement des candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature.

Les élections municipales 2020 : tour d'horizon des candidats à Rimons

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. René Boudigue propose sa candidature à sa réélection à la mairie de Rimons. Katia Boulay est également candidate. Odile Clincon, Alain Courreges, Thomas Darmaillacq, Florent Lecourt, Laetitia Lescure, Jacques Matignon, Christophe Mothes, Jean-Pierre Nicaud et Bernadette Peynaud ont également été retenus.

Rappel : afin d'être élus au premier tour, les candidats auront l'obligation d'atteindre une majorité absolue, à la condition que plus du quart des résidents enregistrés sur les listes électorales aient voté en leur faveur. Pour être élus lors de l'hypothétique second tour et décrocher l'un des 11 sièges à pourvoir, ceux-ci devront obtenir une majorité relative.

Rimons : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les élections municipales 2020 se tiendront les 15 et 22 mars 2020, l'occasion pour Rimons de désigner son nouveau conseil municipal. Les ressortissants d'un pays membre de l'Union européenne sont également conviés à cette élection ! Il est nécessaire qu'ils réunissent tout de même les critères suivants : avoir plus de 18 ans, être inscrit sur les listes électorales françaises, et payer ses impôts ou habiter dans la ville correspondante.

Les Municipales de cette année se différencieront-elles de celles de 2014 ?

Le scrutin plurinominal avec panachage concerne, lors des élections municipales, les communes de moins de 1000 habitants. Ainsi, les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent aussi choisir des candidats de deux listes différentes.
11 membres du conseil municipal de Rimons ont été choisis dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. En compagnie de Rose-Marie Marchand, Florent Lecourt et Thomas Darmaillacq, que les Rimonais avaient désignés pour diriger leur commune, on pouvait voir Jacques Matignon, René Boudigue, Fabienne Duluc, Françoise Grumbach mais aussi Odile Clincon et Bernadette Peynaud.
D'assez nombreux électeurs se sont rendus aux bureaux de vote : 119 sur les 166 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci montre une forte baisse du taux de participation lorsqu'on le rapporte aux dernières élections municipales de 2008 où il atteignait 89,5 %.

Une évolution déjà visible aux précédentes élections ?

Depuis les dernières élections municipales, les citoyens ont été appelés plusieurs fois aux urnes, en particulier dans le cadre des élections présidentielles (2017). En observant les résultats de Rimons au premier tour des précédentes Présidentielles, on remarque qu'ils sont différents de ceux déclarés au niveau du pays.
Résultats du premier tour : François Fillon (Les Républicains) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !), premiers avec respectivement 30,53 % et 21,37 % des suffrages. Derrière, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) a regroupé 19,85 % des voix. Au second tour, enfin, c'est Emmanuel Macron qui est sorti majoritaire (71,05 %). À Rimons, 78,31 % des citoyens avaient fait le déplacement pour ces dernières élections (130 votants), contre 87,13 % en 2012.
Les scores des Européennes de 2019 sont les suivants : 27,66 % des votes pour La République en Marche avec Renaissance et 28,72 % pour la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Rimons : les données clefs

Avec les élections municipales qui approchent (15 et 22 mars 2020), il peut être intéressant pour les citoyens de Rimons d'en apprendre plus concernant la situation socio-économique de leur commune.

Quelques mots sur le profil des résidents de Rimons

Rimons est une municipalité de Gironde de 192 habitants. On trouve avec Rimons, au sein des communes qui constituent la Communauté de Communes Rurales de l'Entre-deux-Mers, Saint-Pierre-de-Bat, Cleyrac ou bien Mesterrieux. Les citoyens de l'agglomération sont peu âgés. La majorité des Rimonais ont entre 25 et 54 ans et 28,21 % se situent entre 55 et 64 ans. 4,74 %, c'est la proportion d'immigrés vivant à Rimons. Un taux peu élevé.

Activité, immobilier, revenus... Comment vit-on à Rimons ?

Voici des chiffres clés pour comprendre l'état de l'emploi dans Rimons. Les ouvriers et employés, voici les genres d'emploi fortement représentés à Rimons (92,31 % de la population active). Les actifs forment 46,32 % des habitants de la commune – soit plus de 87 personnes. Statistiquement, les hommes sont moins actifs dans l'agglomération rimonaise. En effet, autour de 20 % de l'ensemble des résidents est à la recherche d'un travail et une majeure partie sont des hommes.
Les Rimonais perçoivent des revenus similaires à la moyenne, avec 18 515 € par an en 2016 contre environ 20 000 € en France sur l'année 2014.
Le niveau de vie d'une ville s'estime aussi en fonction du type de logement le plus occupé et du statut d'occupation le plus représenté. Dans la commune rimonaise, les logements les plus prisés par les locataires sont les maisons non HLM de 4 pièces (8 %) et les maisons non HLM de 5 pièces (environ 4 %). Le pourcentage des propriétaires d'une maison de 5 pièces et celui d'une maison de 6 pièces sont respectivement d'environ 25 % et un peu plus du tiers.

Quelques indicateurs sur la qualité de vie à Rimons

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour répondre aux besoins des Rimonais. On compte, dans la ville, un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents), avec 29 enfants, âgés de ​0 à 15 ans.
Pour le bien-être de tous, il est important de découvrir si l'air ou l'eau de la commune est de bonne qualité. Selon L'observatoire national de l'eau, l'eau à Rimons est conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.