← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Caumont

Les élections municipales ont mobilisé les habitants de Caumont le 15 mars 2020. La participation au premier tour des élections municipales s'élevait à 61,26 % alors qu'elle était de 69,42 % en 2014 (baisse de -8,16 points). Le taux de participation dans le département de la Gironde a baissé depuis l'élection précédente. Il était de 72,48 %, contre 55,59 % cette année.

Avec plus de 50 % des voix et 25 % des suffrages des inscrits, un candidat devient conseiller municipal de manière automatique.

Élections municipales 2020 à Caumont : quels sont les résultats du 1er tour ?

À Caumont (33), la totalité des sièges du conseil - soit 11 au total - a donc déjà été octroyée dès le 1er tour des élections municipales 2020. Nicolas Bry, Philippe Bry, Nicole Castellarneau, Cécile Darnay et Denis Marniesse ont obtenu 100 % des votes et, par conséquent, sont en tête de ce premier tour. Anthony Gonzalez (98,48 %), Benjamin Malambic (98,48 %), Julie Cursolle (96,96 %), Sophie Lahonta (96,96 %), Philippe Pagotto (96,96 %) et Patrice Castagnet (95,45 %) ont également, d'après leur score élevé, convaincu les citoyens.

Les nouveaux membres du conseil municipal ayant été choisis, ils sont maintenant invités à élire – dans leurs rangs – celui ou celle qui obtiendra le statut de maire de la ville.

Résultats Caumont

Abstention : 38.74% Participation : 61.26%
  • Nicolas BRY
    100 %
    66 votes
  • Philippe BRY
    100 %
    66 votes
  • Nicole CASTELLARNEAU
    100 %
    66 votes
  • Cécile DARNAY
    100 %
    66 votes
  • Denis MARNIESSE
    100 %
    66 votes
  • Anthony GONZALEZ
    98.48 %
    65 votes
  • Benjamin MALAMBIC
    98.48 %
    65 votes
  • Julie CURSOLLE
    96.96 %
    64 votes
  • Sophie LAHONTA
    96.96 %
    64 votes
  • Philippe PAGOTTO
    96.96 %
    64 votes
  • Patrice CASTAGNET
    95.45 %
    63 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 157 habitants
    • 111 inscrits
    • Votants68 inscrits 61.26%
    • Abstentionnistes43 inscrits 38.74%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Caumont

Les élections des 15 et 22 mars 2020 porteront sur le conseil municipal des communes françaises, qui doit être renouvelé. Contrairement aux communes de plus de 1 000 habitants, les candidats des petites villes présentent obligatoirement une candidature individuelle, même s'ils ont la possibilité de se regrouper. Le jour du scrutin, les électeurs sélectionneront directement leurs candidats parmi tous ceux qui ont officiellement été reconnus comme tels.

Voici les candidats attendus à Caumont pour les Municipales 2020

Lors du premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. La mairie de Caumont verra éventuellement son maire Philippe Bry se faire réélire. De plus, Nicolas Bry a déposé sa candidature. Depuis les municipales 2014, il a un siège au conseil municipal. En lice également pour les prochaines élections, Patrice Castagnet, Nicole Castellarneau, Julie Cursolle, Cécile Darnay, Anthony Gonzalez, Sophie Lahonta, Benjamin Malambic, Denis Marniesse et Philippe Pagotto.
Rappelons la règle : si plus d'un quart des citoyens présents sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur, les candidats peuvent être élus dès le premier tour en cas de majorité absolue. S'il y a second tour, ils devront obtenir une majorité relative afin de pouvoir être élus et décrocher l'un des 11 sièges à pourvoir.

Caumont : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les élections municipales 2020 se tiendront les 15 et 22 mars 2020. À cette occasion, le conseil municipal de Caumont sera connu. Pas la peine d'être français pour voter ! Un ressortissant d'un pays membre de l'UE, qui habite ou s'acquitte de ses impôts dans la commune en question, qui est majeur et inscrit sur les listes électorales françaises, dispose du droit de vote.

Municipales, retour en 2014

Lors des élections municipales, les communes de moins de 1000 habitants votent au scrutin plurinominal avec panachage. Ainsi, les électeurs peuvent voter pour plusieurs membres en même temps et choisir des candidats de deux listes différentes.
23 mars 2014 : les citoyens de Caumont avaient élu 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. C'étaient Philippe Bry et Elisabeth Sastre qui avaient été choisis par les Caumontois pour les administrer. Nicole Castellarneau, Patrice Castagnet, Nicolas Bry, Denis Marniesse mais aussi Philippe Pagotto et Cécile Darnay les ont assistés.
Lorsqu'ils ont été appelés aux urnes, assez peu d'électeurs ont voulu participer : seuls 84 votants sur 121 inscrits ont été comptabilisés. Quand on sait que, aux dernières élections municipales de 2008, le nombre de participants avoisinait 81,42 %, une forte baisse est donc évidente.

La même évolution s'est-elle affirmée lors des précédentes élections ?

Il y aura eu plusieurs scrutins entre aujourd'hui et les dernières Municipales. Les précédentes Présidentielles, quant à elles, remontent à 2017. Au premier tour, les scores à Caumont étaient identiques à ceux enregistrés au niveau national.
Avec 26,58 % et 25,32 % des suffrages, Emmanuel Macron (En marche !) d'une part, et Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) d'autre part se sont démarqués au premier tour, creusant l'écart avec Marine Le Pen (Front national) derrière avec 24,05 % des votes. Au second tour, le choix des habitants de Caumont s'est opéré : 57,53 % d'entre eux ont voté en faveur d'Emmanuel Macron. Lorsqu'on compare le taux de participation au second tour de 2012 à celui des dernières élections présidentielles au niveau national, on constate une baisse de -5,8 points, tendance différente de celle relevée à Caumont. Effectivement, 74,76 % des Caumontois ont voté au second tour des dernières élections présidentielles, alors qu'ils étaient 87,96 % en 2012.
Aux Européennes de 2019, La République en Marche avec Renaissance a obtenu un résultat de 28,99 % des suffrages. En outre, La France Insoumise a remporté 15,94 % des votes.

Quelques informations sur Caumont

Ces 15 et 22 mars prochains, les citoyens des petites et grandes villes sont appelés à désigner leurs nouveaux conseillers municipaux. Les scores lors des dépouillements pourront sans doute être expliqués au moyen des chiffres socio-économiques de la municipalité : accès aux soins, écologie, chômage... Quels seront les enjeux de ces élections municipales 2020 ?

Que pourrait-on retenir des citoyens de la commune de Caumont ?

La ville de Caumont accueille 147 résidents. C'est une commune de Gironde. Aux côtés de Bellebat, Saint-Hilaire-du-Bois ou bien Lugasson, Caumont fait partie de l'agglomération transfrontalière de la Communauté de Communes Rurales de l'Entre-deux-Mers. Les résidents caumontois restent peu âgés : la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans alors que 22,47 % ont entre 15 et 24 ans. Caumont est assez concernée par l'immigration, avec 11,92 % d'immigrés.

Niveau de vie à Caumont : comment se positionnent ses habitants ?

Les statistiques suivantes donnent un aperçu de la stabilité ou de la précarité des emplois des résidents de Caumont. Les Caumontois sont actifs à hauteur de 41,72 % de la population (soit près de 63 habitants). 66,67 % de la population en activité figure parmi les professions intermédiaires et employés. Les personnes à la recherche d'un travail constituent un peu plus de 22 % de la population caumontoise. Les femmes sont surreprésentées (plus de la moitié).
Caumont révèle des chiffres similaires à la moyenne nationale quant aux revenus par habitant. Les Caumontois ont perçu en moyenne 19 059 € par an au cours de l'année 2016. En France, on parle d'environ 20 000 € par an pour 2014.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est une bonne illustration du niveau de vie des Caumontois. 6 % des Caumontois s'avèrent locataires de maison non HLM de 3 pièces et moins de 5 % le sont d'une maison non HLM de 5 pièces. Moins de 20 % des Caumontois sont propriétaires d'une maison de 5 pièces tandis qu'ils sont 34 % à avoir investi dans une maison de 6 pièces.

Comment caractériser le cadre de vie à Caumont ?

Caumont est une ville où les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Il y a 17 enfants de 0 à 15 ans, dans la commune de Caumont, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, peu de familles y habitent.
Afin de s'assurer de la qualité de vie dans une commune, il est important de prendre en compte la possible présence de pollution. L'eau répond-elle aux exigences de qualité ? L'observatoire national de l'eau indique qu'à Caumont, l'eau est à 100 % conforme tant au niveau microbiologique que physico-chimique.