← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Le Puy

Le 15 mars 2020, les électeurs du Puy se sont rendus aux urnes pour les municipales. À l'issue du premier tour des élections municipales, les citoyens ont été 57,24 % à aller aux bureaux de vote, contre 74,02 % en 2014. On observe donc une baisse de -16,78 points de la participation. Dans le département de la Gironde, le taux de participation a baissé par rapport au scrutin précédent (72,48 % contre 55,59 % cette année).

Tout candidat ayant convaincu au moins la moitié des électeurs et le quart des inscrits remporte une place au conseil municipal.

Élections municipales 2020 au Puy : qui sort gagnant au premier tour ?

La totalité des 11 sièges du conseil a donc déjà été attribuée dès le 1er tour des élections municipales 2020 au Puy (33). Résultats du 1er tour des municipales : Emilie Maëlla Mogno et Benoît Touchais se retrouvent en tête avec 98,80 %. Emilie Cao s'est distinguée à l'issue du premier tour, collectant 97,61 % des suffrages et gagnant ainsi la troisième position. Roger Lechelle (95,83 %), Géraldine Frattini (95,23 %), Françoise Michelot (91,66 %), Thierry Cousseau (89,88 %), Joël L'Houarner (89,88 %), Yanick Bottechia (86,30 %), Xavier Acena (83,33 %) et Eric Fellet (79,76 %) ont été plébiscités par les résidents, comme en atteste leur résultat élevé.

Soulignons que, au sein de ce petit village, il y a eu 0,59 % de votes blancs et 0,59 % de votes invalides.

Place maintenant à la nomination du maire parmi les conseillers municipaux qui l'élisent eux-mêmes.

Résultats Le Puy

Abstention : 42.76% Participation : 57.24%
  • Emilie Maëlla MOGNO
    98.8 %
    166 votes
  • Benoît TOUCHAIS
    98.8 %
    166 votes
  • Emilie CAO
    97.61 %
    164 votes
  • Roger LECHELLE
    95.83 %
    161 votes
  • Géraldine FRATTINI
    95.23 %
    160 votes
  • Françoise MICHELOT
    91.66 %
    154 votes
  • Thierry COUSSEAU
    89.88 %
    151 votes
  • Joël LE HOUARNER
    89.88 %
    151 votes
  • Yanick BOTTECHIA
    86.3 %
    145 votes
  • Xavier ACENA
    83.33 %
    140 votes
  • Eric FELLET
    79.76 %
    134 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 371 habitants
    • 297 inscrits
    • Votants170 inscrits 57.24%
    • Abstentionnistes127 inscrits 42.76%
    • Votes blancs1 inscrits 0.59%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Le Puy

Les élections des 15 et 22 mars 2020 permettent aux communes françaises de voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. Les candidats seront ici choisis directement par les électeurs le jour du vote, à l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants où une liste est nécessaire pour se présenter.

Zoom sur les candidats aux Municipales 2020 au Puy

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. Joël L'Houarner espère être maintenu à la tête de la mairie du Puy. Xavier Acena se présente aux élections. Aux municipales 2014 où il s'était présenté, il avait accédé à un siège au conseil municipal. Yanick Bottechia, Emilie Cao, Thierry Cousseau, Eric Fellet, Géraldine Frattini, Roger Lechelle, Françoise Michelot, Emilie Maëlla Mogno et Benoît Touchais ont aussi été retenus comme candidats.
Afin d'être élus au moment du premier tour, les candidats sont contraints de remporter une majorité absolue, mais ils doivent également avoir obtenu au minimum le quart des voix des résidents inscrits sur les listes. Si un second tour s'avère nécessaire, la condition pour être élu, et pour se voir octroyer l'un des 11 sièges à pourvoir, est d'atteindre une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux au Puy ?

Les élections municipales 2020, au cours desquelles les résidents du Puy désigneront leur nouveau conseil municipal, se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Si vous remplissez les critères suivants, vous pourrez aller voter : être majeur, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE, être inscrit sur les listes électorales françaises et payer ses impôts ou résider dans la municipalité concernée.

Bilan de 2014, année des dernières Municipales

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, pour ces municipales, aux villes de moins de 1000 habitants. Cela veut dire que les électeurs choisissent plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi voter pour des membres de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, au Puy, dès le soir du premier tour, les habitants élisaient 11 membres du conseil municipal. Pour administrer leur commune, les Podiens ont fait confiance à Xavier Acena, Joël L'Houarner et Thierry Cousseau. Ces derniers avaient été assistés par Serge Bottechia, Kim Hall, Benoit Touchais, Roger Lechelle mais aussi Eric Fellet et Emilie Cao.
Retour sur la participation : d'assez nombreux citoyens sont allés voter. De fait, 208 électeurs ont placé un bulletin dans l'urne, pour une liste électorale de 281 noms. Ainsi, on observe une forte baisse par rapport au taux de participation des Municipales de 2008, qui affichait 89,73 %.

Cette évolution est-elle née lors des précédents scrutins ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les élections municipales, dont les élections présidentielles qui se sont tenues en 2017. En 2017, lors du premier tour des précédentes Présidentielles, les citoyens du Puy ont fait leur choix : les résultats ont été différents de ce qui a pu ressortir au niveau national.
Si Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) n'a totalisé que 19,33 % des suffrages, Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) se plaçaient devant au premier tour : 26,47 % et 19,75 % des voix. Le second tour a entraîné un choix majoritaire des habitants du Puy pour Emmanuel Macron, qui a obtenu 51,22 % des votes. Les résidents du Puy ont été 239 à venir voter au second tour.
Renaissance (soutenue par La République en Marche) a emporté un score de 15,93 % lors des Européennes de 2019. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a, quant à elle, obtenu 30,22 % des votes.

Le Puy : les données clefs

Chômage, accès aux soins, mobilité, immobilier... nombreux sont les chiffres qui permettent de dresser un portrait d'une commune. Avant des municipales, ces éléments sont d'autant plus pertinents qu'ils aident à mieux cerner les discours des candidats durant leur campagne et les objectifs des élections.

Quelques informations sur le profil des habitants du Puy

Le Puy, avec ses 403 habitants, est une commune de Gironde. Le Puy bénéficie de la Communauté de Communes Rurales de l'Entre-deux-Mers qui lui assure la liaison avec les villes avoisinantes, comme Blasimon, Faleyras ou bien Saint-Sulpice-de-Guilleragues. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et les résidents entre 55 et 64 ans constituent 24,47 % de la population. Les habitants sont en conséquence peu âgés. Assez élevé, le pourcentage d'immigration est de 11,06 % au Puy.

Un aperçu du niveau de vie des habitants du Puy

Le taux d'activité des résidents du Puy est visible dans les statistiques suivantes. 66,67 % des Podiens sont des employés et ouvriers. La ville connaît un taux d'emploi de 43,97 %, répertoriant plus de 172 actifs. Les femmes sont plus concernées par le chômage dans l'agglomération podienne. En effet, sur 13 % de demandeurs d'emploi, plus de la moitié sont des femmes.
En France, le revenu moyen des ménages était d'environ 20 000 € en 2014. Les Podiens ont pour leur part déclaré un revenu médian de 21 507 € en 2016. Le niveau de vie au Puy est ainsi similaire à la moyenne nationale.
Pour évaluer l'attractivité d'une ville, il est toujours utile de se pencher sur les chiffres du marché immobilier. Les Podiens s'avèrent plus de 4 % à être locataires de maisons non HLM de 4 pièces et environ 4 % de maisons non HLM de 5 pièces. Concernant l'achat d'une habitation, on peut constater que les maisons de 5 pièces attirent un peu moins du quart des propriétaires quand un peu plus de 30 % préfèrent une maison de 6 pièces.

Quelques indicateurs concernant la qualité de vie au Puy

Force est de constater que les équipements essentiels (hôpitaux, gares ou écoles, entre autres) manquent un peu au Puy. On peut dire qu'un assez grand nombre de familles peuplent la commune quand on sait qu'il y a 66 enfants âgés de 0 à 15 ans sur le total des résidents.
La pollution peut être un réel fléau si elle est récurrente ; les indices de qualité de l'eau ou de l'air sont des critères instructifs sur le sujet. Comment peut-on mesurer la qualité de l'eau ? L'observatoire national de l'eau vous permet de le savoir. Selon des études, elle se révèle conforme à 100 % tant au niveau microbiologique que physico-chimique.