Suppression de l'ENA

Résumé de la rubrique

Emmanuel Macron, le présidEnt de la République est favorable à un changement de "la formation, la sélection, les carrières" de l'élite "en supprimant l'ENA (Ecole nationale d'administration, Ndlr) et plusieurs autres structures", selon le projet de l'allocution qu'il devait prononcer lundi 15 avril, en réponse au grand débat et à la crise des "gilets jaunes" mais qui a finalement été annulée.

Ce projet correspond pour certains à une attente de réforme de ce symbole ed l'élitisme français , mais fait aussi polémiques chez d'autres acteurs de la vie publique qui dénonce une décision politique.