ENA : retour sur l'histoire de l'école qui devient l'Institut national du service public

Publié Mis à jour
ENA : retour sur l'histoire de l'école qui devient l'institut national du service public
France 3
Article rédigé par
C.Motte, N.Leydier, A.Boulet - France 3
France Télévisions

Adieu l'ENA, c'est maintenant l'INSP. L'Institut national du service public remplace depuis le 1er janvier la prestigieuse école censée accueillir une plus grande diversité de candidats. L'occasion de revenir sur 75 ans de son histoire. 

Elle a façonné le visage du paysage politique depuis plus de 70 ans. Il s'agit de l'école nationale d'administration (ENA). Créée par le Général de Gaulle en 1945 au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l'ENA a pour mission de former les futures têtes pensantes du pays. Quatre-vingts élèves sont diplômés chaque année, dont des filles. "C'est l'échelon suprême alors j'ai eu envie d'essayer", déclarait une élève de l'époque, en 1966. L'école s'impose alors comme la voie royale pour accéder aux postes les plus prestigieux.   

Symbole des inégalités   

Cependant, très vite, l'ENA est accusée de creuser l'exclusion entre les élites et le peuple, jugée hors-sol. "Le profil type du concours externe de l'ENA, c'est quelqu'un qui est de la région parisienne, qui est un fils de cadre supérieur", détaillait en 1995 Jean-Michel Gaillard, énarque. Au lendemain du mouvement des Gilets jaunes, Emmanuel Macron a annoncé sa suppression. Ce sera désormais l'Institut national du service public qui remplacera l'ENA. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.