Vacances : galets, sables… Des plages pillées durant l'été

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Vacances : galets, sables… Des plages pillées durant l'été
Vacances : galets, sables… Des plages pillées durant l'été Vacances : galets, sables… Des plages pillées durant l'été (France 2)
Article rédigé par France 2 - C.Guyon, S.Feydel, K.Johnson
France Télévisions
France 2
En Sardaigne, il est interdit de ramasser des galets ou du sable sur les plages. Ces matériaux offrent une protection contre l'élévation du niveau des mers.

La Sardaigne offre un décor de rêve pour les vacances. Mais cela pourrait virer au cauchemar pour un touriste français, qui a été arrêté par la douane italienne, mardi 29 août. Il tentait de quitter l'île avec 41 kilos de galets de toutes tailles dans sa voiture. Il risque entre 500 et 3000 euros d'amende. Depuis 2017, il est interdit en Sardaigne de ramasser des galets, du sable ou des coquillages. Pourtant, les saisies se sont multipliées cet été.  

Un pillage qui a des conséquences 

Depuis 25 ans, l'Italie a d'ailleurs interdit l'accès à la célèbre plage de sable rose de Budelli. En effet, le pillage des plages n'est pas sans conséquence pour l'environnement. "Les plages, qu'elles soient de galets ou de sable, sont la meilleure protection contre l'élévation du niveau des mers", explique Éric Chaumillon, chercheur CNRS au laboratoire Littoral, Environnement et Sociétés. En France, les extractions de matériau sont limitées ou interdites lorsqu'elles risquent de compromettre l'intégrité des plages. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.