Grèce : les immenses feux de forêt ont-ils été déclenchés par des migrants ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Grèce : les immenses feux de forêt ont-ils été déclenchés par des migrants ? -
Grèce : les immenses feux de forêt ont-ils été déclenchés par des migrants ? Grèce : les immenses feux de forêt ont-ils été déclenchés par des migrants ? - (France 2)
Article rédigé par France 2 - B.Delombre, L.Poupon, P.Achere, X.Lepetit, Y.Kaddouch
France Télévisions
France 2
Certains Grecs, persuadés que des migrants avaient déclenché des incendies, les ont arrêtés eux-mêmes. Plus de 80 000 hectares de végétation ont brûlé dans ces feux.

Alors que la Grèce connaît les pires incendies de son histoire, certains habitants sont persuadés que les feux ont été allumés par des migrants. Certains ont décidé de se faire justice eux-mêmes en enfermant des réfugiés dans un camion. En réalité, les migrants n'ont pas déclenché un incendie de forêt. Depuis près de deux semaines, d'immenses feux embrasent la région d'Alexandroúpoli, près de la frontière gréco-turque. En tout, 81 000 hectares ont été complètement détruits.  

Des réfugiés mis hors de cause dans les incendies 

Alors que la région est en flammes, trois habitants ont arrêté 13 migrants d'origine syrienne et pakistanaise le 22 août. Moins d'une semaine plus tard, ces réfugiés ont été mis hors de cause. Selon des rapports officiels, les feux n'étaient pas d'origine criminelle. Les habitants auteurs des arrestations sont poursuivis par les autorités grecques. Dans les semaines passées, plusieurs vidéos postées sur les réseaux sociaux ont appelé à traquer les réfugiés. Elles ont été relayées par des personnalités politiques, notamment d'extrême droite. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.