Elections italiennes

Les Italiens sont appelés aux urnes, dimanche 4 mars 2018, pour élire députés et sénateurs. Les derniers sondages autorisés, publiés le 16 février, font du Mouvement contestataire 5 Etoiles (M5S) le premier parti italien dans les intentions de vote, avec un score autour de 28% des intentions de vote. Mais c'est le bloc de droite, dont font notamment partie La Ligue et Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi, qui pourrait arriver en tête, les sondages le plaçant à 38% des intentions de vote. La gauche, elle, est créditée de 26% des intentions de vote. 

Mais le nouveau système électoral, qui combine représentation proportionnelle et scrutin majoritaire à un tour, rend l'issue du scrutin totalement indécise. Aucun parti ne devrait être en mesure de gouverner seul au soir du scrutin. Des négociations en vue de former des alliances seront nécessaires. 

1234