Elections en Italie : Laurent Jacobelli, porte-parole du Rassemblement national, se réjouit de la victoire de l'alliance des droites

écouter (8min)

La formation d'extrême droite Fratelli d'Italia, menée par Giorgia Meloni, est arrivée en tête des législatives italiennes de dimanche.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Laurent Jacobelli, porte-parole du Rassemblement national, député de Moselle, était mercredi 10 août l’invité du 8h30 franceinfo.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Nous reconnaissons sa victoire, nous en sommes heureux", a commenté Laurent Jacobelli, porte-parole du Rassemblement national, député de Moselle, après la victoire du parti post-fasciste de Giorgia Meloni dimanche 25 septembre aux législatives en Italie.

>> Italie : ce que contient le programme de Giorgia Meloni, la leader d'extrême droite qui pourrait devenir Première ministre

"On n'impose pas au peuple sa volonté", explique Laurent Jacobelli. "Quand un peuple veut retrouver sa liberté, la démocratie est plus forte que tout", poursuit le porte-parole du RN citant en exemple la Suède et les résultats des législatives en France.

"Je ne les compare pas", a-t-il dit au sujet de Marine Le Pen et de sa proximité avec Giorgia Meloni, "Il y a des points communs et des points de divergence", notamment au sujet de la souveraineté et de la lutte contre "une immigration incontrôlée et débridée", détaille Laurent Jacobelli.

Sur la comparaison fasciste, il répond : "On essaie de faire peur aux gens. Post-fasciste, ça veut dire quoi ?". "S'il y a une forme de déni de démocratie à chercher", c'est plutôt du côté de l'Union européenne et de la présidente de la Commission europénne Ursula von der Leyen, selon lui. "On ne veut plus que se décide à Bruxelles les lois qui vont être votées à Paris", a-t-il conclu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.