Elections en Italie : une participation en forte baisse

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Elections en Italie : une participation en forte baisse
Article rédigé par
R. Schapira - France 3
France Télévisions

Dimanche 25 septembre, en début de soirée, seule la moitié des Italiens sont allés voter. Alors que les bureaux de votes ferment à 22 heures, le nom du prochain président du Conseil devrait être connu dans la nuit.

Alors que les Italiens étaient attendus aux urnes dimanche 25 septembre, l'un des enjeux du scrutin est, justement, la participation. Une participation en baisse. "Elle est en en baisse de huit points par rapport aux précédentes élections. Ce qui signifie qu'à 19 heures, à peine la moitié des Italiens s'était rendue dans les bureaux de vote", explique Raphaële Schapira, correspondante France Télévisions à Rome. Selon elle, la nuit s’annonce "très longue", puisqu’il faudra attendre jusqu’à 2h ou 3h du matin avant d’avoir des résultats fiables.

Un gouvernement définitif pas avant la mi-octobre ?

"Ce délai pourrait s’élargir s’il n’y a pas de majorité claire qui se dégage. Les résultats seront connus demain, mais il faudra attendre encore de longues semaines pour connaître le gouvernement, sans doute pas avant la mi-octobre", poursuit-elle. "C’est le chemin institutionnel classique ici. Mais pour cela, il faut que les vainqueurs bénéficient là aussi d'une majorité confortable. Ça n'avait pas été le cas en 2018 lors des précédentes élections et il avait fallu attendre trois mois avant de connaître la composition du gouvernement", conclut Raphaële Schapira.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.