Persécution des Ouïghours

Résumé de la rubrique

Des experts et des organisations de défense des droits de l'Homme accusent la Chine d'avoir fait interner jusqu'à un million d'Ouïghours et d'autres musulmans turcophones dans des camps de rééducation politique du Xinjiang.

La Chine dément ce chiffre et affirme que ces personnes sont emmenées dans des centres de formation professionnelle, destinés à les aider à trouver un emploi afin de les éloigner de la tentation de l'extrémisme religieux.

La France est prête à engager une "réflexion" pour savoir si un "génocide" est commis au Xingiang où les autorités chinoises sont accusées de mener une répression comme la minorité musulmane des Ouïghours.