Conflit au Soudan : des exfiltrations à haut risque

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Conflit au Soudan : des exfiltrations à haut risque -
Conflit au Soudan : des exfiltrations à haut risque Conflit au Soudan : des exfiltrations à haut risque - (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - S. Perez, M. Salmon
France Télévisions
France 2
Si les soldats français ont évacué près de 500 personnes au Soudan, ils se sont fait aider d’entreprises privées, pour aller chercher ces expatriés chez eux. La situation est si tendue à Khartoum, que traverser la ville est extrêmement dangereux. Comment se déroulent les exfiltrations ?

150 militaires français mobilisés

Il faut donc traverser la ville et risquer de s’exposer aux tirs des belligérants. La situation est volatile, les agents de sécurité doivent s’adapter en permanence. Une fois le point de rendez-vous enfin atteint, départ en convoi vers un aérodrome militaire, à 20 km au nord de Khartoum. C’est là que les 150 militaires français mobilisés entrent en jeu. Choix de l’itinéraire, négociation avec les belligérants pour assurer un corridor sécuritaire aux véhicules. Les avions de l’armée française attendent les civils à évacuer, prêts à décoller au plus vite vers la base de Djibouti.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.