Mayotte : forte tension au premier jour de l'opération anti-migrants "Wuambushu"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Opération anti-migrants à Mayotte : l’île sous tension
Opération anti-migrants à Mayotte : l’île sous tension Opération anti-migrants à Mayotte : l’île sous tension (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - M. Boisseau, N. Salem, Mayotte la 1ère, M. Bitton
France Télévisions
France 2
L’opération "Wuambushu" est lancée à Mayotte. Les forces de l’ordre se sont déployées, parfois avec des blindés, autour des bidonvilles qu’ils entendent raser. Mais tout ne se déroule pas comme prévu.

L'opération soutenue par une large partie de la population

Comme beaucoup d’habitants, un automobiliste est soulagé de voir le département quadrillé. "Je pense que c’est une très bonne idée, parce qu’on n’est plus en sécurité à Mayotte", dit-il. Signe de la tension sur l’île, alors que le préfet détaille l’opération, lundi 24 avril dans l’après-midi, il est interrompu par une femme excédée. Cette habitante dit vivre dans ce quartier attaqué aujourd’hui. Mardi, le démantèlement de bidonvilles devrait commencer. Beaucoup ici sont déjà partis, surtout les sans-papiers, de peur d’être arrêtés. Cette opération est dénoncée par des organisations de défense de droits de l’homme, mais soutenue par une large partie de la population de Mayotte. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.