← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Bas-et-Lezat

Résumé du premier tour

Les citoyens de la commune sont allés voter pour les élections municipales qui se sont déroulées à Bas-et-Lezat le 15 mars 2020. À l'issue du premier tour des municipales, les citoyens ont été 66,27 % à aller aux urnes, par rapport à 83,64 % en 2014. On observe donc une baisse de -17,37 points de la participation. Cette année, le nombre d'électeurs du Puy-de-Dôme s'étant déplacés aux bureaux de vote (62,25 %) a baissé en comparaison avec l'élection précédente (77,10 %).

Avec au moins la moitié des suffrages exprimés et 25 % des votes des inscrits, un candidat est élu automatiquement au conseil municipal.

Quel est le bilan du 1er tour des élections municipales 2020 à Bas-et-Lezat ?

Fin du suspense à Bas-et-Lezat (63), puisque les 11 conseillers municipaux ont donc déjà été désignés dès le 1er tour des municipales 2020. Cendrine Sauthon obtient 94,51 % au premier tour des élections municipales. Thierry Alexandre emporte l'appui de 93,90 % des votants. Floris Chanier, Claude Denier et Jérôme Faure se sont distingués au premier tour, collectant 92,07 % des voix et gagnant ainsi la troisième position. D'autres candidats élus ont également été cautionnés par les électeurs, comme le prouvent les scores élevés de Martine Clout (91,46 %), Maxence Mathillon (90,24 %), Stéphanie Mathillon (90,24 %), Catherine Chandezon (86,58 %), Michel Boudieu (84,14 %) et Brigitte Le Chevillier (82,92 %).

Parmi les résidents de ce petit village s'étant présentés aux urnes, certains ont fait le choix de voter blanc (1,20 %). En parallèle, un certain nombre des bulletins étaient nuls (0,60 %).

Le futur maire se trouvant dans les rangs des membres du conseil municipal, c'est désormais à ces derniers de le choisir.

Résultats du premier tour - Bas-et-Lezat

Abstention : 33.73% Participation : 66.27%

Résultats détaillés du tour 1

  • Cendrine SAUTHON, 94.51%



    Cendrine SAUTHON

    94.51 %

    155 votes

  • Thierry ALEXANDRE, 93.9%



    Thierry ALEXANDRE

    93.9 %

    154 votes

  • Floris CHANIER, 92.07%



    Floris CHANIER

    92.07 %

    151 votes

  • Claude DENIER, 92.07%



    Claude DENIER

    92.07 %

    151 votes

  • Jérôme FAURE, 92.07%



    Jérôme FAURE

    92.07 %

    151 votes

  • Martine CLOUT, 91.46%



    Martine CLOUT

    91.46 %

    150 votes

  • Maxence MATHILLON, 90.24%



    Maxence MATHILLON

    90.24 %

    148 votes

  • Stéphanie MATHILLON, 90.24%



    Stéphanie MATHILLON

    90.24 %

    148 votes

  • Catherine CHANDEZON, 86.58%



    Catherine CHANDEZON

    86.58 %

    142 votes

  • Michel BOUDIEU, 84.14%



    Michel BOUDIEU

    84.14 %

    138 votes

  • Brigitte LE CHEVILLIER, 82.92%



    Brigitte LE CHEVILLIER

    82.92 %

    136 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 265 habitants
  • 252 inscrits
  • Votants167 inscrits 66.27%
  • Abstentionnistes85 inscrits 33.73%
  • Votes blancs2 inscrits 1.2%

Article à la une des élections

Remaniement : Barbara Pompili attend "une prise en compte de ce sentiment qu'on ne peut pas négliger l'enjeu climatique, mais aussi l'enjeu de cohésion sociale"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Bas-et-Lezat : le contexte politique des élections municipales

Les futures élections des 15 mars et 22 mars 2020 seront organisées par les communes françaises afin qu'elles renouvellent leurs conseillers municipaux. Contrairement aux communes de plus de 1 000 habitants, il sera question ici de désigner, non pas une liste, mais directement des candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature.

Municipales : le cru 2020 à Bas-Et-Lezat

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Thierry Alexandre se présente. Depuis les élections municipales 2014, il siège d'ores et déjà au conseil municipal. Ils sont également candidats : Michel Boudieu, Catherine Chandezon, Floris Chanier, Martine Clout, Claude Denier, Jérôme Faure, Brigitte Le Chevillier, Maxence Mathillon, Stéphanie Mathillon et Cendrine Sauthon.

Les candidats qui atteignent une majorité absolue peuvent être élus dès le premier tour, à condition qu'au moins le quart des citoyens enregistrés sur les listes électorales leur aient témoigné leur confiance dans l'urne. En cas de second tour, ceux-ci ne seront élus et ne pourront prendre l'un des 11 sièges à pourvoir que s'ils remportent une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Bas-et-Lezat ?

Les 15 et 22 mars 2020, il sera l'heure pour les électeurs de Bas-et-Lezat de prendre part aux élections municipales 2020 et de désigner leur nouveau conseil municipal. Les Français ou les ressortissants d'un pays de l'Union européenne, qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la commune, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont priés d'aller aux bureaux de vote pour ce suffrage.

Tendances des élections municipales 2014

Les électeurs des communes de moins de 1000 habitants votent par l'intermédiaire d'un scrutin plurinominal avec panachage lors des municipales. Ainsi, ils élisent plusieurs membres en même temps et peuvent aussi choisir des candidats de deux listes différentes.
À Bas-et-Lezat, le 23 mars 2014, avait lieu l'élection de 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Pour les administrer, les habitants de la commune avaient fait confiance à Floris Chanier et Cendrine Sauthon. Ils étaient assistés par Michelle Basmaison, Philippe Desiage, Jean-Claude Paput, Glwadys Paoli mais aussi Catherine Chandezon et Jean-Jacques Chanier.
De nombreux votes ont été comptabilisés pendant ces élections : sur un total de 214 inscrits sur les listes électorales, 179 citoyens ont voté. Ceci correspond à une forte baisse par rapport à la participation aux Municipales de 2008 qui atteignait 89,89 %.

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les scores d'autres scrutins ?

Les dernières Présidentielles remontent à 2017, et il y a eu plusieurs votes depuis les précédentes élections municipales. Les résultats du premier tour des dernières Présidentielles de 2017 recensés dans la ville de Bas-et-Lezat étaient différents de ceux du reste de la France.
On retiendra plusieurs candidats bien positionnés au premier tour : Marine Le Pen (Front national, 32,46 % des voix), ainsi que François Fillon (Les Républicains, 16,23 %), devant Emmanuel Macron (En marche !, 15,71 % des suffrages). Peu d'hésitation pour les habitants de Bas-et-Lezat au second tour, car ils ont été 50,89 % à voter pour Emmanuel Macron. Lorsqu'on compare le taux de participation au second tour de 2012 à celui des dernières élections présidentielles au niveau national, on constate une baisse de -5,8 points, tendance différente de celle notée à Bas-et-Lezat. Effectivement, 83,47 % des habitants de la commune ont voté au second tour des dernières élections présidentielles, alors qu'ils étaient 87,75 % en 2012.
Il y aura eu 33,09 % de voix pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) pour les Européennes de 2019, et 14,39 % pour la liste l'Union de la Droite et du Centre.

Quelques informations sur Bas-et-Lezat

Les 15 et 22 mars se déroulent les élections municipales en France. C'est donc le moment le plus indiqué de se rendre compte de la situation socio-économique dans la municipalité de Bas-et-Lezat.

Quelles sont les caractéristiques propres aux citoyens de Bas-et-Lezat ?

Bas-et-Lezat, cette commune du Puy-de-Dôme, est peuplée de 333 personnes. Avec cette ville, Aigueperse, Villeneuve-les-Cerfs ou Thuret figurent parmi les communes qui constituent la Communauté de Communes Plaine Limagne. La population est dans l'ensemble peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 18,87 % ont entre 15 et 24 ans). À Bas-et-Lezat, les données officielles attestent d'un pourcentage de l'immigration peu important, à raison de 1,23 % des habitants.

Bas-et-Lezat : comment définir son niveau de vie ?

Grâce aux chiffres qui suivent, vous disposez d'une vision détaillée de l'offre d'emploi à Bas-et-Lezat. Les ouvriers et employés, voilà les genres d'emploi fortement représentés à Bas-et-Lezat (61,54 % de la population active). Les actifs constituent 52,76 % des habitants de la ville – soit près de 172 individus. 12 % des habitants de la commune en âge de travailler sont en demande d'emploi. Une majeure partie de ces résidents à la recherche d'un travail sont des femmes.
Sur l'année 2016, les habitants de la commune avaient en moyenne touché 21 119 €, un revenu médian similaire aux données nationales de 2014 : les Français ont en effet gagné environ 20 000 € en moyenne cette année-là.
Le marché immobilier d'une ville est également un bon marqueur de son dynamisme et du niveau de vie en général. Côté location dans la ville de Bas-et-Lezat, on peut constater que les habitants portent leur choix sur la location des maisons non HLM de 3 pièces à environ 2 % et à environ 1 % sur des maisons non HLM de 4 pièces. Comparativement, les résidents s'avèrent presque 25 % à être propriétaires d'une maison de 4 pièces et un peu plus de 30 % d'une maison de 5 pièces.

Quelle est la qualité de vie à Bas-et-Lezat ?

Les infrastructures pour les habitants de la commune (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. La ville recense ​64 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Il est important de se renseigner sur les principaux indices de pollution. L'eau répond-elle aux critères de qualité ? L'observatoire national de l'eau indique qu'à Bas-et-Lezat, l'eau est à 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.