Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 que les électeurs de Mons ont été invités à voter pour les municipales. 86,34 % des résidents ont voté au premier tour des élections municipales. En 2014 ils étaient 78,57 %, soit une hausse de 7,77 points. Au niveau du département (Puy-de-Dôme), on remarque que la participation a baissé depuis le scrutin précédent. Elle était de 77,10 %, contre 62,25 % cette année.

Si plus de 25 % des inscrits et au moins 50 % des électeurs glissent un bulletin pour un candidat, ce dernier est élu au conseil municipal.

Municipales 2020 à Mons : quels sont les résultats du 1er tour ?

À Mons (63), la totalité des sièges du conseil - à savoir 15 au total - a donc déjà été octroyée dès le premier tour des élections municipales 2020. Avec 61,46 % des voix, Nadine Paget se retrouve en première place du premier tour des municipales. Maïder Gager et Marc Terret obtiennent l'appui de 61,16 % des votants. Avec leur score assez élevé, Jean-Luc Bardot (60,85 %), Laëtitia Ferreira (60,85 %), Davy Maymont (60,85 %), Didier Chassain (60,55 %), Nadine Durand (60,55 %), Julie Piet (60,55 %), Jean-François Douce (59,93 %), Valérie Boucheret (59,32 %), Brigitte Fayet (59,02 %), Danielle Lisa (58,71 %), Jérome Giboin (57,79 %) et Michelle Raye (57,18 %) figurent parmi les gagnants de ce tour.

Dans ce village, les bulletins blancs représentent 0,60 % et les bulletins invalides 1,79 % des votes.

L'étape suivante est l'élection du maire dans les rangs des nouveaux conseillers municipaux, par ceux-ci.

Résultats du premier tour - Mons

Abstention : 13.66% Participation : 86.34%

Résultats détaillés du tour 1

  • Nadine PAGET, 61.46%



    Nadine PAGET

    61.46 %

    201 votes

  • Maïder GAGER, 61.16%



    Maïder GAGER

    61.16 %

    200 votes

  • Marc TERRET, 61.16%



    Marc TERRET

    61.16 %

    200 votes

  • Jean-Luc BARDOT, 60.85%



    Jean-Luc BARDOT

    60.85 %

    199 votes

  • Laëtitia FERREIRA, 60.85%



    Laëtitia FERREIRA

    60.85 %

    199 votes

  • Davy MAYMONT, 60.85%



    Davy MAYMONT

    60.85 %

    199 votes

  • Didier CHASSAIN, 60.55%



    Didier CHASSAIN

    60.55 %

    198 votes

  • Nadine DURAND, 60.55%



    Nadine DURAND

    60.55 %

    198 votes

  • Julie PIET, 60.55%



    Julie PIET

    60.55 %

    198 votes

  • Jean-François DOUCE, 59.93%



    Jean-François DOUCE

    59.93 %

    196 votes

  • Valérie BOUCHERET, 59.32%



    Valérie BOUCHERET

    59.32 %

    194 votes

  • Brigitte FAYET, 59.02%



    Brigitte FAYET

    59.02 %

    193 votes

  • Danielle LISA, 58.71%



    Danielle LISA

    58.71 %

    192 votes

  • Jérome GIBOIN, 57.79%



    Jérome GIBOIN

    57.79 %

    189 votes

  • Michelle RAYE, 57.18%



    Michelle RAYE

    57.18 %

    187 votes

  • Delphine MEUNIER, 41.59%



    Delphine MEUNIER

    41.59 %

    136 votes

  • Sylvain SERGERE, 40.97%



    Sylvain SERGERE

    40.97 %

    134 votes

  • Jean Pierre CAMILLERI, 40.67%



    Jean Pierre CAMILLERI

    40.67 %

    133 votes

  • Alison MORIN, 40.67%



    Alison MORIN

    40.67 %

    133 votes

  • Annette DUMAS, 40.06%



    Annette DUMAS

    40.06 %

    131 votes

  • Séverine BOUDIEU, 39.44%



    Séverine BOUDIEU

    39.44 %

    129 votes

  • Yves OLAGNON, 39.14%



    Yves OLAGNON

    39.14 %

    128 votes

  • Guy ALCAINE, 38.83%



    Guy ALCAINE

    38.83 %

    127 votes

  • Marine MAILLET, 38.53%



    Marine MAILLET

    38.53 %

    126 votes

  • Annick TADARY, 37.61%



    Annick TADARY

    37.61 %

    123 votes

  • Evelyne HOUPLINE DA COSTA, 37.3%



    Evelyne HOUPLINE DA COSTA

    37.3 %

    122 votes

  • Olivier NEVERS, 36.69%



    Olivier NEVERS

    36.69 %

    120 votes

  • Sylvain RIEUF, 36.69%



    Sylvain RIEUF

    36.69 %

    120 votes

  • Guillaume MOROSI, 36.08%



    Guillaume MOROSI

    36.08 %

    118 votes

  • Sophie BOUDIER, 34.55%



    Sophie BOUDIER

    34.55 %

    113 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 448 habitants
  • 388 inscrits
  • Votants335 inscrits 86.34%
  • Abstentionnistes53 inscrits 13.66%
  • Votes blancs2 inscrits 0.6%

Article à la une des élections

Poitiers : Léonore Moncond'huy, la surprise verte

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Mons : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, les communes françaises effectueront le renouvellement de leur conseil municipal, à l'issue des élections programmées les 15 mars et 22 mars prochains. Pour les communes n'excédant pas 1 000 habitants, les citoyens doivent choisir directement leurs candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature, le principe de la liste ne s'appliquant pas dans ces villes.

Mons : qui sont les candidats aux Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. Être réélu à la mairie de Mons est l'ambition de Didier Chassain, maire actuel. Guy Alcaine se présente aux élections. Les candidatures de Jean-Luc Bardot, Valérie Boucheret, Sophie Boudier, Séverine Boudieu, Jean Pierre Camilleri, Jean-François Douce, Annette Dumas, Nadine Durand, Brigitte Fayet, Laëtitia Ferreira, Maïder Gager, Jérome Giboin, Evelyne Houpline Da Costa, Danielle Lisa, Marine Maillet, Davy Maymont, Delphine Meunier, Alison Morin, Guillaume Morosi, Olivier Nevers, Yves Olagnon, Nadine Paget, Julie Piet, Michelle Raye, Sylvain Rieuf, Sylvain Sergere, Annick Tadary et Marc Terret viennent se rajouter à celles déjà évoquées.

Rappel : pour pouvoir être élus dès le premier tour, les candidats doivent rassembler la majorité absolue et avoir remporté les voix de plus d'un quart des citoyens inscrits sur les listes électorales. En cas de second tour, une majorité relative doit être atteinte de façon à ce que les candidats soient élus et puissent prendre l'un des 15 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Mons ?

La commune de Mons et ses habitants disposeront d'un nouveau conseil municipal, à la suite des élections municipales 2020, prévues les 15 et 22 mars 2020. Si vous remplissez les conditions suivantes, vous pourrez aller voter : avoir plus de 18 ans, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE, être inscrit sur les listes électorales françaises et s'acquitter de ses impôts ou résider dans la municipalité concernée.

Zoom sur la période des élections municipales 2014

Les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également désigner des membres de deux listes différentes, lors de ces municipales. Il s'agit donc d'un scrutin plurinominal avec panachage.
Mons : le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, les résidents avaient choisi 11 membres du conseil municipal de la commune. Pour diriger leur ville, les Monsois se sont fiés à Brigitte Fayet et Guy Alcaïne. Ceux-ci avaient été accompagnés par Jean Roux, Hervé Poix, Yves Olagnon, Jean-François Douce mais aussi Sophie Vidal et Séverine Boudieu.
D'assez nombreux électeurs sont allés voter (275 d'entre eux pour 350 inscrits). En comparant cette participation à celle des élections municipales de 2008, qui a atteint 77,2 %, on remarque une légère hausse.

Peut-on observer une continuité entre cette élection et les suivantes ?

Plusieurs types de scrutin se sont déroulés à la suite des élections municipales, et les dernières élections présidentielles se sont tenues en 2017. En 2017, au premier tour des précédentes Présidentielles, les citoyens de Mons ont fait leur choix : les résultats ont été différents de ce qui a pu ressortir au niveau du pays.
Les élections du premier tour ont distingué Marine Le Pen (Front national), qui a obtenu 34,87 % des votes, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), avec un score de 21,38 % et, derrière, Emmanuel Macron (En marche !) avec 16,78 % au scrutin. Les résultats du second tour ont élu Marine Le Pen : 50,94 % au vote du côté des habitants de Mons. Entre 2012 et 2017, on constate une baisse dans le taux de participation du second tour en France (-5,8 points). En comparaison, la situation à Mons est assez différente. En effet, la participation au deuxième tour des Présidentielles était de 86,02 % en 2012 contre 83,42 % en 2017 (pour 307 votants).
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) d'un côté, et La République en Marche avec Renaissance de l'autre avaient respectivement emporté 28,04 % et 13,55 % des voix lors des élections européennes 2019.

Mons : les informations clefs

Comprendre les résultats des municipales n'est possible qu'au vu des chiffres socio-économiques de la commune. Chômage, immobilier, accès aux soins... tous ces éléments vous éclaireront sur le scrutin qui a lieu les 15 et 22 mars 2020.

Quelques données concernant le profil des résidents de Mons

Avec 538 résidents, Mons est un village du Puy-de-Dôme. Mons fait partie de la Communauté de Communes Plaine Limagne, une organisation transfrontalière. Elle permet de la rattacher à des communes comme Montpensier, Villeneuve-les-Cerfs ou Bas-et-Lezat. La majorité des résidents a entre 25 et 54 ans et 17,71 % ont entre 55 et 64 ans. Mons est peu concernée par l'immigration, avec 1,39 % d'immigrés.

Revenus, emploi et immobilier : comment caractériser le niveau de vie à Mons ?

Quelle est la situation du marché de l'emploi à Mons ? La réponse par le biais des chiffres suivants. Voici les statuts professionnels prédominants à Mons : 63,44 % des travailleurs sont des employés et professions intermédiaires. 48,05 % de la population travaillent (soit environ 254 personnes). Les personnes à la recherche d'un travail constituent moins de 11 % des résidents monsois. Les femmes sont surreprésentées (plus de la moitié).
Si l'on considère le revenu médian en France en 2014, les Monsois profitent d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale. En effet selon les données de 2014, le revenu médian français était de 20 000 € et sur l'année 2016 le revenu médian des Monsois atteignait 19 202 €.
Quant au marché immobilier, les chiffres qui suivent en sont un bon indicateur. Niveau location, les Monsois recherchent plus généralement les maisons non HLM de 4 pièces (7 %) ainsi que les maisons non HLM de 5 pièces qui correspondent à environ 4 % de la demande. Le choix des propriétaires se porte sur les maisons de 5 pièces dans plus de 25 % des cas contre autour de 27 % pour les maisons de 4 pièces.

Peut-on allier qualité de vie avec Mons ?

Il y a une raison pour laquelle les stratégies urbaines se focalisent principalement sur les équipements de la ville : en satisfaisant les besoins des résidents, elles garantissent la qualité de vie dans leur commune. On peut constater qu'à Mons les infrastructures manquent un peu. Avec un total global de 142 enfants, âgés de 0 à 15 ans, de nombreuses familles ont élu domicile à Mons si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants.
Outre les équipements de la commune, il est important d'apprendre si la localité a une bonne qualité de l'air ou de l'eau, pour jauger la pollution ambiante. L'eau répond-elle aux critères de qualité ? L'observatoire national de l'eau indique qu'à Mons, l'eau est à 100 % conforme tant au niveau microbiologique que physico-chimique.