← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Charmes

Résumé du premier tour

Les électeurs de Charmes étaient appelés aux urnes le 15 mars 2020 dans le cadre des municipales. Les citoyens de la ville ont été 68,08 % à aller aux urnes lors du 1er tour des élections municipales, par rapport à 81,25 % en 2014 (baisse de -13,17 points). Le taux de participation dans le département de l'Allier a baissé en comparaison avec le scrutin précédent. Il était de 75,39 %, contre 61,23 % cette année.

Afin d'obtenir le statut de membre du conseil municipal, un candidat doit réaliser les scores qui suivent : plus de la moitié des suffrages et au moins le quart des voix des inscrits.

Quel est le résultat du 1er tour des municipales 2020 à Charmes ?

La totalité des sièges du conseil municipal (11) a été allouée dès le 1er tour des élections municipales 2020 dans la ville de Charmes (03). Pour ces élections municipales, Delphine De Sousa est en première position du premier tour, forte de 93,96 % des votes. 90,95 % des électeurs ont choisi de soutenir Anne-Emilie Allemand. Les citoyens ont voté pour Rénald Sperti à 89,44 % au premier tour, en lui octroyant la troisième position. Parmi les futurs conseillers municipaux se trouveront également Gilles Dorat (88,94 %), Eric Amelot (87,43 %), Anny Degoul (87,43 %), Jean Durantel (86,93 %), François Peronnet (86,43 %), Stéphanie Goulefert (83,41 %), Christine Dolat (82,41 %) et Florence Pouzat (78,39 %).

Parmi les résidents de ce petit village, 1,91 % ont déposé un vote blanc. De plus, plusieurs bulletins de vote - 2,87 % précisément - étaient non valides.

Le ou la prochain(e) maire va désormais être élu(e) par les nouveaux conseillers municipaux et dans leurs rangs.

Résultats du premier tour - Charmes

Abstention : 31.92% Participation : 68.08%

Résultats détaillés du tour 1

  • Delphine DE SOUSA, 93.96%



    Delphine DE SOUSA

    93.96 %

    187 votes

  • Anne-Emilie ALLEMAND, 90.95%



    Anne-Emilie ALLEMAND

    90.95 %

    181 votes

  • Rénald SPERTI, 89.44%



    Rénald SPERTI

    89.44 %

    178 votes

  • Gilles DORAT, 88.94%



    Gilles DORAT

    88.94 %

    177 votes

  • Eric AMELOT, 87.43%



    Eric AMELOT

    87.43 %

    174 votes

  • Anny DEGOUL, 87.43%



    Anny DEGOUL

    87.43 %

    174 votes

  • Jean DURANTEL, 86.93%



    Jean DURANTEL

    86.93 %

    173 votes

  • François PERONNET, 86.43%



    François PERONNET

    86.43 %

    172 votes

  • Stéphanie GOULEFERT, 83.41%



    Stéphanie GOULEFERT

    83.41 %

    166 votes

  • Christine DOLAT, 82.41%



    Christine DOLAT

    82.41 %

    164 votes

  • Florence POUZAT, 78.39%



    Florence POUZAT

    78.39 %

    156 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 383 habitants
  • 307 inscrits
  • Votants209 inscrits 68.08%
  • Abstentionnistes98 inscrits 31.92%
  • Votes blancs4 inscrits 1.91%

Article à la une des élections

Poitiers : Léonore Moncond'huy, la surprise verte

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Charmes : le contexte politique des élections municipales

Avec les élections des 15 et 22 mars 2020, le conseil municipal des communes françaises va être renouvelé. Pour les communes de moins de 1 000 habitants, et contrairement à celles qui excèdent ce nombre, les électeurs voteront ici directement pour un ou plusieurs candidats, à condition que ceux-ci se soient officiellement présentés.

Quels sont les candidats à Charmes qui participeront aux élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Anne-Emilie Allemand est candidate. Eric Amelot, Delphine De Sousa, Anny Degoul, Christine Dolat, Gilles Dorat, Jean Durantel, Stéphanie Goulefert, François Peronnet, Florence Pouzat et Rénald Sperti ont aussi déclaré leur candidature.

La règle des élections municipales est la suivante : les candidats peuvent être élus dès le premier tour dans le cas où ils atteignent la majorité absolue, mais sous réserve qu'ils aient rassemblé les voix de plus du quart des résidents enregistrés sur les listes électorales. Si un second tour s'avère nécessaire, les candidats doivent impérativement remporter une majorité relative pour être élus et alors pouvoir prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Charmes ?

À l'occasion des élections municipales 2020, le conseil municipal sera choisi, les 15 et 22 mars 2020, par les résidents de la commune de Charmes. Pour prendre part à ces élections, avoir atteint la majorité est un critère nécessaire. D'autres conditions sont à remplir pour participer au vote : il faut être inscrit sur les listes électorales françaises, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne et habiter ou payer ses impôts dans la municipalité en question.

Qui l'emportait en 2014 ? Bilan des précédentes Municipales

Lors des élections municipales, les scrutins s'ajustent aux villes. En effet, les électeurs des villes de moins de 1000 habitants disposent d'un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire qu'ils ont la possibilité de voter pour plusieurs candidats à la fois et aussi pour des membres de deux listes différentes.
À Charmes, 11 membres du conseil municipal ont été élus dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Accompagnées d'André Seguin, Sylvie Tournant, Gilles Dorat, Emmanuella De Weerdt mais aussi François Berthomier et Dominique Bion, Camille Chagnaud et Christine Dolat ont eu les faveurs des Charmois pour les administrer.
Remarque : 219 citoyens ont choisi d'aller voter, parmi les 320 personnes présentes sur la liste électorale. Ainsi, d'assez nombreux électeurs ont exprimé leur voix. En comparaison avec celui des élections municipales de 2008 (79,78 %), ce taux de participation induit une forte baisse.

L'examen des scrutins précédents permet-il d'y découvrir la même évolution ?

2017 : c'est l'année des dernières élections présidentielles, tandis que les précédentes élections municipales ont vu plusieurs types de scrutin dans cet intervalle. Au premier tour des dernières élections présidentielles, on observe que les résultats sur la municipalité de Charmes s'avéraient différents de ce qui a été constaté au niveau national.
Si Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) n'a totalisé que 18,6 % des voix, Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) étaient devant au premier tour : 27,27 % et 24,38 % des votes. Les scores du deuxième tour ont élu Emmanuel Macron : 56,73 % au vote du côté des citoyens de Charmes. La participation au second tour de 2017 a diminué de -5,8 points sur l'ensemble de la France par rapport à 2012. À Charmes, la tendance est assez différente : ils ont été 240 résidents à aller voter au second tour des dernières Présidentielles, soit 81,63 % contre 84,21 % en 2012.
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avait obtenu 29,85 % des suffrages lors des élections européennes de 2019. Néanmoins, la liste La République en Marche avec Renaissance s'est démarquée avec 16,42 % des voix.

Quelques informations sur Charmes

Immigration, santé, scolarisation, chômage... tels sont les chiffres dont l'analyse donne la possibilité de comprendre l'environnement d'une municipalité, la veille de l'élection municipale.

Comment qualifierait-on la population résidant à Charmes ?

398, c'est le nombre d'habitants qui vivent sur Charmes. C'est une commune de l'Allier. Charmes bénéficie de la Communauté de Communes Saint-Pourçain Sioule Limagne qui lui garantit la liaison avec les communes proches, comme Naves, Taxat-Senat ou également La Ferté-Hauterive. Les Charmois sont en général peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 20,42 % ont entre 55 et 64 ans). Actuellement, à Charmes, 2,27 % des habitants sont immigrés.

Portrait des résidents de Charmes : comment vivent-ils ?

Les données suivantes font état du marché de l'emploi à Charmes. 54,05 % des Charmois sont des employés et ouvriers. La ville enregistre un taux d'emploi de 50,51 %, recensant plus de 196 actifs. Les prestations de chômage sont perçues par 5 % des habitants charmois. Une majeure partie de ces personnes sont des femmes.
Avec un revenu moyen de 20 578 € en 2016, les Charmois ont un niveau de vie similaire à la moyenne nationale de 2014 (revenu médian de 20 000 €).
À l'instar des chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier apportent un renseignement indispensable sur les communes et leur dynamisme. Dans la location, on constate que les Charmois louent plus souvent les maisons non HLM de 4 pièces ainsi que les maisons non HLM de 3 pièces. Ils sont 6 % à louer le premier type d'habitation et plus de 3 % le deuxième. Si l'on se penche sur le marché des propriétaires, on voit qu'ils sont environ 22 % à choisir une maison de 6 pièces et un peu plus de 30 % une maison de 4 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement … Fait-il bon vivre à Charmes ?

Force est de constater que les infrastructures essentielles (hôpitaux, gares ou écoles, entre autres) manquent un peu à Charmes. Par rapport au nombre total d'habitants, on y compte un assez grand nombre de familles (88 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui peuplent la commune.
Pour la santé de tous, il est important de savoir si l'air ou l'eau de la commune est de qualité. La qualité de l'eau se révèle conforme à 100 % sur deux plans : niveau microbiologique et niveau physico-chimique. C'est ce qu'indique L'observatoire national de l'eau.