← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Vincent-de-Lamontjoie

Résumé du premier tour

Les élections municipales se sont tenues à Saint-Vincent-de-Lamontjoie, où les citoyens étaient attendus ce 15 mars 2020. Lors du premier tour des élections municipales, 55,92 % des électeurs s'étaient rendus aux bureaux de vote. La participation est donc en baisse (-25,68 points) par rapport à 2014, étant donné qu'elle était alors de 81,60 %. Dans le département du Lot-et-Garonne, le taux de participation des citoyens à l'élection a baissé en regard du scrutin précédent : 77,66 % contre 60,49 % cette année.

Pour cette élection, dès lors qu'un candidat emporte au moins la moitié des suffrages et le quart des votes des inscrits, il est élu au conseil municipal.

Scores du 1er tour des élections municipales 2020 : qui est en tête à Saint-Vincent-de-Lamontjoie ?

À Saint-Vincent-de-Lamontjoie (47), la totalité des 11 sièges à remporter a donc déjà été octroyée dès le 1er tour des élections municipales 2020. Bruno Buisson et Aurélien Colombano obtiennent 95,68 % des voix à l'issue du 1er tour des municipales. Émilie Bleuzet a réalisé un résultat qui la place troisième (93,96 %). Alain Bello (91,37 %), Daniel Airodo (89,65 %), Nathalie Pugens (89,65 %), Céline Kleinhans (88,79 %), Thierry Bonfils (87,06 %), Monique Lando Veuve Lherisson (87,06 %), Jean-Claude Rozès (87,06 %) et Colette Bonnet (78,44 %) se démarquent aussi du fait de leur score élevé parmi les gagnants de ce tour.

Parmi les résidents de ce petit village, 0,85 % ont opté pour un vote blanc. De plus, plusieurs bulletins de vote - 0,85 % exactement - étaient invalides.

Suite à leur élection, les nouveaux conseillers municipaux doivent choisir dans leurs rangs celui ou celle qui sera maire.

Résultats du premier tour - Saint-Vincent-de-Lamontjoie

Abstention : 44.08% Participation : 55.92%

Résultats détaillés du tour 1

  • Bruno BUISSON, 95.68%



    Bruno BUISSON

    95.68 %

    111 votes

  • Aurélien COLOMBANO, 95.68%



    Aurélien COLOMBANO

    95.68 %

    111 votes

  • Émilie BLEUZET, 93.96%



    Émilie BLEUZET

    93.96 %

    109 votes

  • Alain BELLO, 91.37%



    Alain BELLO

    91.37 %

    106 votes

  • Daniel AIRODO, 89.65%



    Daniel AIRODO

    89.65 %

    104 votes

  • Nathalie PUGENS, 89.65%



    Nathalie PUGENS

    89.65 %

    104 votes

  • Céline KLEINHANS, 88.79%



    Céline KLEINHANS

    88.79 %

    103 votes

  • Thierry BONFILS, 87.06%



    Thierry BONFILS

    87.06 %

    101 votes

  • Monique LANDO VEUVE LHERISSON, 87.06%



    Monique LANDO VEUVE LHERISSON

    87.06 %

    101 votes

  • Jean-Claude ROZÈS, 87.06%



    Jean-Claude ROZÈS

    87.06 %

    101 votes

  • Colette BONNET, 78.44%



    Colette BONNET

    78.44 %

    91 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 257 habitants
  • 211 inscrits
  • Votants118 inscrits 55.92%
  • Abstentionnistes93 inscrits 44.08%
  • Votes blancs1 inscrits 0.85%

Article à la une des élections

Arnaud Montebourg entame un tour de France pour tester sa candidature à l'élection présidentielle

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saint-Vincent-de-Lamontjoie : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 permettent aux communes françaises de voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. Contrairement aux communes de plus de 1 000 habitants, il s'agira ici de choisir, non pas une liste, mais directement des candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature.

Municipales : le cru 2020 à Saint-Vincent-De-Lamontjoie

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Bien installé dans son fief de Saint-Vincent-De-Lamontjoie, Daniel Airodo est candidat à sa réélection à la mairie. De plus, Alain Bello a bien déposé sa candidature à la mairie. Les municipales de 2014 où il s'était déjà présenté lui avaient permis l'obtention d'un siège au conseil municipal. Émilie Bleuzet, Thierry Bonfils, Colette Bonnet, Bruno Buisson, Aurélien Colombano, Céline Kleinhans, Monique Lando Veuve Lherisson, Nathalie Pugens et Jean-Claude Rozès ont également déclaré leur candidature.

Rappelons la règle : si plus d'un quart des citoyens inscrits sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur, les candidats peuvent être élus à l'issue du premier tour s'il y a majorité absolue. En cas de second tour, ils devront remporter une majorité relative de façon à pouvoir être élus et décrocher l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Vincent-de-Lamontjoie ?

Les citoyens de Saint-Vincent-de-Lamontjoie se rendront aux urnes, les 15 et 22 mars 2020, afin de désigner le nouveau conseil municipal, lors des élections municipales 2020. Seules les personnes françaises ou ressortissantes de l'Union européenne seront en mesure de voter dans le cadre de ces élections. Il faudra aussi s'acquitter de ses impôts ou résider dans la commune, et être inscrit sur les listes électorales. Pour ce faire, il faut être majeur.

En 2014 avaient lieu les dernières Municipales : qu'en retenir ?

Les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent grâce à un scrutin plurinominal avec panachage pour les municipales. Ainsi, ils choisissent plusieurs membres à la fois et peuvent également élire des candidats de deux listes différentes.
23 mars 2014 : les résidents de Saint-Vincent-de-Lamontjoie avaient choisi 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Daniel Airodo, Colette Bonnet, Bruno Guasconi, Monique Lhérisson mais aussi Pierre Dufust et Jean-Luc Bessonnet étaient en compagnie de Bruno Buisson, Céline Kleinhans et Alain Bello. Ils avaient été désignés par les Vincentmontjouais pour les administrer.
Lors des précédentes élections, 173 personnes ont exprimé leur avis, pour 212 inscrits : on comptabilise donc de nombreux votants. À titre comparatif, en 2008, le taux de participation aux élections municipales a pu atteindre 82,13 % : une légère baisse s'est ainsi fait ressentir.

Une tendance similaire à d'autres scrutins ?

2017 a été l'année des précédentes élections présidentielles. Depuis les dernières Municipales, il y aura eu plusieurs élections. Lors du premier tour des Présidentielles, en 2017, on observe que le choix des résidents de Saint-Vincent-de-Lamontjoie était différent de celui du reste des citoyens français.
Durant le premier tour, ce sont d'abord François Fillon (Les Républicains) puis Marine Le Pen (Front national) qui sont arrivés en tête avec respectivement 24,46 % et 23,91 % des suffrages exprimés, suivis de près par Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) qui a obtenu 16,3 % des voix. Le second tour a entraîné un choix majoritaire des habitants de Saint-Vincent-de-Lamontjoie pour Emmanuel Macron, qui a récolté 50 % des votes. 83,56 % (soit 183 votants) : telle était la participation des résidents de Saint-Vincent-de-Lamontjoie au second tour des dernières Présidentielles, alors qu'ils étaient 87,44 % à se déplacer en 2012.
Suite aux Européennes de 2019, la liste l'Union de la Droite et du Centre s'est imposée par un score de 19,01 %, et Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avec 29,75 % des votes.

Saint-Vincent-de-Lamontjoie : les informations clefs

Écologie, mobilité, accès aux soins... tels sont les premiers objectifs socio-économiques au centre des élections municipales des 15 et 22 mars 2020 à Saint-Vincent-de-Lamontjoie.

Que pourrait-on retenir des résidents de la ville de Saint-Vincent-de-Lamontjoie ?

Saint-Vincent-de-Lamontjoie, avec ses 245 résidents, est une commune du Lot-et-Garonne. La Communauté de Communes Albret Communauté réunit Saint-Vincent-de-Lamontjoie avec plusieurs communes avoisinantes, telles que Thouars-sur-Garonne, Buzet-sur-Baïse ou Saumont. Les habitants de Saint-Vincent-de-Lamontjoie sont peu âgés : la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans. En parallèle, 26,95 % ont entre 55 et 64 ans. Saint-Vincent-de-Lamontjoie est peu concernée par l'immigration, avec 4,20 % d'immigrés.

Niveau de vie confortable et Saint-Vincent-de-Lamontjoie vont-ils de pair ?

Voici des données essentielles pour connaître la situation de l'emploi dans Saint-Vincent-de-Lamontjoie. Les habitants de la commune sont en majorité des ouvriers et professions intermédiaires. On estime qu'ils constituent 56 % des 123 Vincentmontjouais en activité (les actifs représentent pour leur part 50 % de la population). Les hommes vincentmontjouais sont dans l'ensemble plus affectés par le chômage. Sur moins de 2 % de demandeurs d'emploi, une majeure partie sont, en effet, des hommes.
Les Français ont déclaré des revenus d'environ 20 000 € en moyenne au cours de l'année 2014. Chiffre plus élevée que Saint-Vincent-de-Lamontjoie : en effet, les Vincentmontjouais ont perçu un revenu médian de 22 770 € durant l'année 2016.
Le marché immobilier d'une ville est également un bon marqueur de son dynamisme et du niveau de vie en général. Question location, on compte 4 % de maisons non HLM de 4 pièces et 3 % d'appartements non HLM de 3 pièces qui sont occupés par des locataires. Le quart des ménages est propriétaires d'une maison de 6 pièces tandis qu'ils sont le tiers à l'être d'une maison de 5 pièces.

Qualité de vie et Saint-Vincent-de-Lamontjoie vont-ils ensemble ?

Le nombre d'hôpitaux, d'écoles ou encore de gares reste un bon indicateur de la qualité de vie dans une ville. À Saint-Vincent-de-Lamontjoie, ces équipements manquent un peu. Il y a 46 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à Saint-Vincent-de-Lamontjoie, et donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents).
Si vous êtes sensible à la pollution, tenez-vous au courant des indices de qualité de l'air ou de l'eau dans votre ville. L'eau répond-elle aux exigences de qualité ? L'observatoire national de l'eau annonce qu'à Saint-Vincent-de-Lamontjoie, l'eau est à 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.