Résumé de l'élection

Les habitants du Charme ont été conviés à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. La participation lors du premier tour des élections municipales était cette année de 67,86 %. En 2014, elle était de 94,20 % (ce qui correspond à une baisse de -26,34 points). Le taux de participation des citoyens du Loiret a baissé en comparaison avec celui de l'élection précédente (69,45 % contre 50,80 % cette année).

Afin qu'un candidat soit en mesure de décrocher une place au conseil municipal, il se doit d'obtenir au moins 50 % des votes et plus de 25 % des suffrages des inscrits.

Élections municipales 2020 au Charme : quels sont les scores du 1er tour ?

Les électeurs du Charme (45) découvrent donc désormais qui seront leurs membres du conseil municipal, étant donné que les 11 sièges ont déjà été attribués dès le 1er tour des élections municipales 2020. Résultats du premier tour des élections municipales : Thierry Auriot, Vincent Noël et Evelyne Ravat s'imposent avec 94,44 % des voix. D'autres candidats élus ont également été cautionnés par les votants, comme le démontrent les scores élevés de Camille Le Coupannec (93,33 %), Johnny Jarzab (87,77 %), Isabelle Robineau (87,77 %), Gildas Saëz (83,33 %), Myriam Salin (82,22 %), Tony Damiani (76,66 %), Bernard Brugon (75,55 %) et Véronique Boisson (71,11 %).

Parmi les résidents de ce petit village, 2,11 % ont opté pour le vote blanc. Plusieurs bulletins de vote - 3,16 % exactement - étaient, de plus, invalides.

Suite à l'élection des conseillers municipaux, ceux-ci sont invités à désigner le futur maire parmi eux.

Résultats Le Charme

Abstention : 32.14% Participation : 67.86%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Thierry AURIOT, , 94.44%, 85 votes

    Élu·e



    Thierry AURIOT

    94.44 %

    85 votes

  • 2, Vincent NOËL, , 94.44%, 85 votes

    Élu·e



    Vincent NOËL

    94.44 %

    85 votes

  • 3, Evelyne RAVAT, , 94.44%, 85 votes

    Élu·e



    Evelyne RAVAT

    94.44 %

    85 votes

  • 4, Camille LE COUPANNEC, , 93.33%, 84 votes

    Élu·e



    Camille LE COUPANNEC

    93.33 %

    84 votes

  • 5, Johnny JARZAB, , 87.77%, 79 votes

    Élu·e



    Johnny JARZAB

    87.77 %

    79 votes

  • 6, Isabelle ROBINEAU, , 87.77%, 79 votes

    Élu·e



    Isabelle ROBINEAU

    87.77 %

    79 votes

  • 7, Gildas SAËZ, , 83.33%, 75 votes

    Élu·e



    Gildas SAËZ

    83.33 %

    75 votes

  • 8, Myriam SALIN, , 82.22%, 74 votes

    Élu·e



    Myriam SALIN

    82.22 %

    74 votes

  • 9, Tony DAMIANI, , 76.66%, 69 votes

    Élu·e



    Tony DAMIANI

    76.66 %

    69 votes

  • 10, Bernard BRUGON, , 75.55%, 68 votes

    Élu·e



    Bernard BRUGON

    75.55 %

    68 votes

  • 11, Véronique BOISSON, , 71.11%, 64 votes

    Élu·e



    Véronique BOISSON

    71.11 %

    64 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 150 habitants
  • 140 inscrits
  • Votants95 inscrits 67.86%
  • Abstentionnistes45 inscrits 32.14%
  • Votes blancs2 inscrits 2.11%

CARTE. Municipales 2020 : voici les 50 villes à suivre au second tour

Les candidats qualifiés au second tour avaient jusqu'au 2 juin à 18 heures pour se désister, se maintenir ou fusionner leurs listes. L'affiche est désormais connue dans les 4 900 communes où le conseil municipal doit encore être élu.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Le Charme : le contexte politique des élections municipales

Au cours des 15 et 22 mars 2020, les habitants des communes françaises vont devoir voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, on peut voter directement pour des candidats et non une liste.

Vous êtes curieux d'apprendre qui se présente au Charme pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Isabelle Robineau espère être maintenue à la tête de la mairie du Charme. Thierry Auriot se présente également. Véronique Boisson, Bernard Brugon, Tony Damiani, Johnny Jarzab, Camille Le Coupannec, Vincent Noël, Evelyne Ravat, Gildas Saëz et Myriam Salin seront également dans la course lors des prochaines élections.

Précisons que tout candidat peut être élu à l'issue du premier tour s'il obtient une majorité absolue, à condition d'avoir rassemblé les votes d'au moins un quart des citoyens inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, le candidat doit atteindre une majorité relative de façon à pouvoir être élu et prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Le Charme : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le Charme disposera d'un nouveau conseil municipal, à l'occasion des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Pour glisser votre bulletin dans l'urne, au préalable, assurez-vous de réunir les critères suivants : être majeur, être inscrit sur les listes électorales françaises, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE et s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la commune où vous souhaitez voter.

Municipales 2014 : zoom sur les détails des scores

Qu'est-ce qu'un scrutin plurinominal avec panachage ? C'est un scrutin qui concerne les municipales, pour les villes de moins de 1000 habitants. Cela veut dire que les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également désigner des membres de deux listes différentes.
Retour sur le 23 mars 2014 : les citoyens du Charme avaient choisi 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Les candidates Véronique Boisson et Isabelle Robineau, avec Johnny Jarzab, Françoise Deshayes, Camille Le Gouill, Christiane Chopineau mais aussi Myriam Salin et Bernard Brugon à leurs côtés, étaient chargées, par les Charmois, d'administrer la ville.
On compte 130 votants pour 138 inscrits sur les listes électorales. On remarque ici une baisse du taux de participation si l'on fait un comparatif avec celui de 2008 (96,85 %) aux précédentes élections municipales.

Élections présidentielles et européennes : quelles étaient les tendances ?

En 2017 se sont déroulées les élections présidentielles, parmi plusieurs élections que l'on recense depuis les dernières Municipales. On souligne que, lors du premier tour des Présidentielles de 2017, les résultats sur la commune du Charme étaient différents de ce qui a été relevé au niveau national.
Marine Le Pen (Front national) d'une part, et François Fillon (Les Républicains) d'autre part ont obtenu respectivement 39,62 % et 23,58 % des voix. Au second tour, Marine Le Pen s'est classée en tête avec 66,67 % des votes des habitants du Charme. Les citoyens du Charme ont été 104 à venir voter au second tour.
Les résultats des élections européennes de 2019 sont les suivants : 14,93 % des suffrages pour Renaissance (soutenue par La République en Marche) et 20,9 % pour la liste Nicolas Dupont-Aignan et "Le Courage de défendre Les Français".

Le Charme : les informations clefs

Le conseil municipal du Charme, qui sera élu lors des municipales des 15 et 22 mars prochains, devra prendre en compte le contexte socio-économique local (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Quelles sont les principales spécificités des résidents du Charme ?

Le Charme est une commune du Loiret de 151 habitants. La Communauté de Communes Canaux et Forêts en Gâtinais regroupe Le Charme avec diverses municipalités avoisinantes, comme Moulon, Nogent-sur-Vernisson ou également Beauchamps-sur-Huillard. Les Charmois sont en général peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 25 % ont entre 55 et 64 ans). Les habitants issus de l'immigration correspondent à 6,54 % de la population du Charme. Une proportion peu importante.

Emploi, immobilier, revenus... Comment vivent les résidents du Charme ?

Quelle est la situation du marché de l'emploi au Charme ? La réponse avec les chiffres qui suivent. Les professions intermédiaires et employés sont très représentés au sein de la population active du Charme (66,67 %). Plus généralement, les Charmois en activité, qui sont au nombre de 62, représentent 41,83 % des habitants de la ville. Les hommes représentent plus de la moitié de la population charmoise à la recherche d'un travail. La population percevant des prestations constitue presque 10 % des citoyens.
Les ménages charmois disposaient d'un revenu médian de 19 139 € par an durant l'année 2014. À titre de comparaison, le revenu médian était de plus de 20 000 € en France cette même année.
Vente, locations, surfaces... sont des indicateurs sûrs du marché immobilier d'une commune. Qu'en est-il au Charme ? Les résidents sont plus de 4 % à s'avérer locataires de maison non HLM de 4 pièces et plus de 1 % à louer une maison non HLM de 2 pièces. Ils sont environ 22 % à être propriétaires de maisons de 4 pièces et plus de 25 % à être en possession d'une maison de 5 pièces.

Comment qualifier le cadre de vie dans la ville du Charme ?

Il y a une raison pour laquelle les stratégies urbaines se focalisent essentiellement sur les équipements de la ville : en satisfaisant les besoins des résidents, elles assurent la qualité de vie dans leur commune. On peut remarquer qu'au Charme les infrastructures manquent un peu. Si on compare avec la population totale, peu de familles habitent au Charme, car on répertorie actuellement 18 enfants, âgés de 0 à 15 ans.
La qualité de vie dans une ville est notamment liée à pollution ambiante. Comment peut-on évaluer la qualité de l'eau ? L'observatoire national de l'eau vous permet de le savoir. D'après des études, elle se révèle conforme à 100 % tant au niveau microbiologique que physico-chimique.