← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Mansan

Résumé du premier tour

Les citoyens de Mansan ont fait le déplacement le 15 mars 2020 afin de voter aux élections municipales. À l'issue du premier tour des élections municipales, les électeurs ont été 74,36 % à aller aux bureaux de vote, contre 90,91 % en 2014. On observe donc une baisse de -16,55 points du taux de participation. On constate que la participation départementale (Hautes-Pyrénées) a baissé en comparaison avec l'élection précédente : 79,17 % contre 68,49 % cette année.

Un candidat qui obtient au moins la moitié des votes considérés comme valides et le quart des voix des inscrits pourra siéger au conseil municipal.

Résultats du premier tour des élections municipales 2020 : qui est en tête à Mansan ?

Il y avait donc 7 sièges à remporter au conseil municipal de Mansan (65). La totalité de ces sièges a déjà été attribuée dès le premier tour de ces municipales 2020. Daniel Larre et Thierry Larre récoltent 100 % des suffrages au 1er tour des élections municipales. Avec 96,55 % des votes en leur faveur, Didier Cuvelier, Evelyne Cuvelier, Christian Dubosq, Jean-Luc Garderes et Claudine Gardères sont troisièmes du classement.

Le prochain maire figurant parmi les conseillers municipaux, c'est désormais à ces derniers de le choisir.

Résultats du premier tour - Mansan

Abstention : 25.64% Participation : 74.36%

Résultats détaillés du tour 1

  • Daniel LARRE, 100%



    Daniel LARRE

    100 %

    29 votes

  • Thierry LARRE, 100%



    Thierry LARRE

    100 %

    29 votes

  • Didier CUVELIER, 96.55%



    Didier CUVELIER

    96.55 %

    28 votes

  • Evelyne CUVELIER, 96.55%



    Evelyne CUVELIER

    96.55 %

    28 votes

  • Christian DUBOSQ, 96.55%



    Christian DUBOSQ

    96.55 %

    28 votes

  • Claudine GARDÈRES, 96.55%



    Claudine GARDÈRES

    96.55 %

    28 votes

  • Jean-Luc GARDERES, 96.55%



    Jean-Luc GARDERES

    96.55 %

    28 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 42 habitants
  • 39 inscrits
  • Votants29 inscrits 74.36%
  • Abstentionnistes10 inscrits 25.64%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Propos de Gérald Darmanin, enquête sur le président des Jeunes LR, PMA... Le "8h30 franceinfo" d'Aurélien Pradié

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Mansan : le contexte politique des élections municipales

Au cours des 15 mars et 22 mars 2020, les habitants des communes françaises vont devoir voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. À l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants, les candidats des petites villes présentent obligatoirement une candidature individuelle, même s'ils ont la possibilité de se rassembler. Le jour de l'élection, les électeurs choisiront directement leurs candidats parmi tous ceux qui ont officiellement été reconnus comme tels.

Municipales 2020 à Mansan : quels candidats seront au rendez-vous ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Le maire en fonction Didier Cuvelier propose sa candidature à sa réélection. De plus, Evelyne Cuvelier a déposé sa candidature. Depuis les municipales 2014, elle a un siège au conseil municipal. Christian Dubosq, Claudine Gardères, Jean-Luc Garderes, Daniel Larre et Thierry Larre se rajoutent à la liste des candidats à Mansan.

Précisons que tout candidat peut être élu au premier tour dans l'éventualité où il remporte une majorité absolue, sous réserve d'avoir reçu les votes d'au moins un quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. S'il y a un second tour, le candidat doit atteindre une majorité relative afin de pouvoir être élu et décrocher l'un des 7 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Mansan ?

Le nouveau conseil municipal de Mansan sera élu dans le cadre des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Plusieurs conditions doivent être réunies pour prendre part à ces élections. Il faut être un électeur français ou un membre de l'UE, habitant ou s'acquittant de ses impôts dans la commune concernée. Il faut aussi être majeur pour avoir le droit de vote.

Mise en contexte de ces Municipales : zoom sur 2014

Quel type de scrutin pour les villes de moins de 1000 habitants ? La solution est le scrutin plurinominal avec panachage. Lors des élections municipales, les électeurs de ces villes votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi désigner des membres de deux listes différentes.
À Mansan, les électeurs avaient choisi 7 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Les Mansanais ont misé sur Jean-Luc Garderes, Evelyne Cuvelier, Daniel Larre, Didier Cuvelier et Thierry Larre pour accompagner Claudine Bachelet et Christian Dubosq dans leur tâche de les administrer.
Aux dernières élections, 40 personnes ont donné leur avis, pour 44 inscrits : on dénombre ainsi de très nombreux votants. À titre comparatif, en 2008, le taux de participation aux Municipales a pu atteindre 95,12 % : une forte baisse s'est donc fait ressentir.

Cette tendance est-elle née lors des précédents scrutins ?

On note qu'il y a eu plusieurs élections depuis les Municipales, et que les dernières Présidentielles remontent à 2017. Les résultats du premier tour des dernières élections présidentielles dans la municipalité de Mansan étaient différents de ceux recensés à l'échelle du pays.
La fin du premier tour positionne dans les meilleurs scores Marine Le Pen (Front national, 37,5 % des votes) ainsi que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 21,88 % des voix), et Emmanuel Macron (En marche !), derrière, avec 15,63 % des suffrages. Au deuxième tour, finalement, c'est Marine Le Pen qui s'est détachée (53,57 %). La participation au second tour de 2017 a diminué de -5,8 points sur l'ensemble de la France par rapport à 2012. À Mansan, l'évolution est assez différente : ils ont été 35 citoyens à venir voter au second tour des précédentes Présidentielles, soit 72,92 % contre 92,68 % en 2012.
En 2019, les Européennes ont démontré la préférence des Mansanais pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), liste qui a emporté 43,75 % des voix. Concernant la liste Nicolas Dupont-Aignan et "Le Courage de défendre Les Français", les résidents de Mansan étaient 18,75 % à déposer un bulletin à son nom.

Mansan : les informations clefs

Écologie, accès aux soins, transports... l'étude des données socio-économiques d'une commune permet de bien souvent cerner les problématiques de ses habitants et justifier en partie les résultats du suffrage.

Que peut-on savoir des résidents de Mansan ?

42 personnes vivent dans ce hameau des Hautes-Pyrénées. Différentes communes sont liées à Mansan depuis la fondation de la Communauté de Communes Adour Madiran, par exemple Peyrun, Vic-en-Bigorre ou bien Talazac. Les calculs font état d'une population peu âgée. En effet, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 39,29 % ont entre 55 et 64 ans.

Plusieurs indicateurs concernant le niveau de vie à Mansan

Les chiffres qui suivent donnent une idée de la stabilité ou de la précarité des activités professionnelles des habitants de Mansan. Voici les statuts professionnels prédominants à Mansan : 75 % des actifs sont des employés et artisans, commerçants, chefs d'entreprise. 54,76 % des résidents travaillent (soit environ 23 personnes). Le taux de chômage des femmes est majoritaire dans l'agglomération mansanaise où plus de 4 % de la population totale sont au chômage.
Le marché immobilier de Mansan vous éclairera encore davantage sur le niveau de vie des Mansanais. 5 % des locataires mansanais résident dans des maisons meublées de 5 pièces, quand 5 % sont locataires de maisons non HLM de 4 pièces. 52 % des résidents s'avèrent propriétaires d'une maison de 5 pièces tandis qu'ils sont environ 15 % à posséder une maison de 6 pièces.

Mansan : y vit-on bien ?

Mansan est une ville où les infrastructures manquent un peu. Avec ses peu nombreuses familles (proportionnellement à sa population totale), la ville comptabilise 4 enfants de 0 à 15 ans.
L'agencement du territoire et les services publics sont des critères à connaître pour le choix d'un lieu de résidence. La pollution aussi. Qu'en est-il de la qualité de l'eau ? Elle se révèle à 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique​ selon L'observatoire national de l'eau.