← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Dours

Résumé du premier tour

Les habitants de Dours se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. La participation au 1er tour des élections municipales atteignait 62,25 % alors qu'elle était de 81,50 % en 2014 (baisse de -19,25 points). Le taux de participation à l'élection a baissé dans le département des Hautes-Pyrénées quand on le compare au taux de participation du scrutin précédent : 79,17 % contre 68,49 % cette année.

Pour être élu au conseil municipal, un candidat doit obtenir un certain nombre de voix : plus de la moitié des suffrages et au moins le quart des votes des inscrits.

Élections municipales 2020 à Dours : qui l'emporte lors du premier tour ?

On comptait donc 11 sièges à remporter au conseil municipal de Dours (65). La totalité de ces sièges a déjà été octroyée dès le premier tour de ces municipales 2020. Christophe Lassime obtient 100 % au premier tour des élections municipales. Patrick Montpelat rassemble les votes de 99,20 % des électeurs. Christian Courreges a réalisé un score qui le situe en troisième position (98,41 %). De nouveaux conseillers municipaux ont réalisé un chiffre élevé : Elsa Dechavanne (97,61 %), Grégory Dehecq (97,61 %), Fabrice Leclercq (97,61 %), Jean Lima (97,61 %), Frédéric Porteres (96,82 %), Marie-Laure Cardeilhac (96,03 %), Stéphanie Despaux (95,23 %) et Claudine Savin (95,23 %).

Comme les nouveaux membres du conseil municipal ont été désignés, il est à présent l'heure pour eux d'élire qui, parmi eux, obtiendra le statut de maire.

Résultats du premier tour - Dours

Abstention : 37.75% Participation : 62.25%

Résultats détaillés du tour 1

  • Christophe LASSIME, 100%



    Christophe LASSIME

    100 %

    126 votes

  • Patrick MONTPELAT, 99.2%



    Patrick MONTPELAT

    99.2 %

    125 votes

  • Christian COURREGES, 98.41%



    Christian COURREGES

    98.41 %

    124 votes

  • Elsa DECHAVANNE, 97.61%



    Elsa DECHAVANNE

    97.61 %

    123 votes

  • Grégory DEHECQ, 97.61%



    Grégory DEHECQ

    97.61 %

    123 votes

  • Fabrice LECLERCQ, 97.61%



    Fabrice LECLERCQ

    97.61 %

    123 votes

  • Jean LIMA, 97.61%



    Jean LIMA

    97.61 %

    123 votes

  • Frédéric PORTERES, 96.82%



    Frédéric PORTERES

    96.82 %

    122 votes

  • Marie-Laure CARDEILHAC, 96.03%



    Marie-Laure CARDEILHAC

    96.03 %

    121 votes

  • Stéphanie DESPAUX, 95.23%



    Stéphanie DESPAUX

    95.23 %

    120 votes

  • Claudine SAVIN, 95.23%



    Claudine SAVIN

    95.23 %

    120 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 228 habitants
  • 204 inscrits
  • Votants127 inscrits 62.25%
  • Abstentionnistes77 inscrits 37.75%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Ils ont fait l'actu. Bruno Fortier, maire de Crépy-en-Valois, première commune confinée à cause du coronavirus : "il reste beaucoup d'amertume"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Dours : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux dans toutes les communes françaises aura lieu les 15 mars et 22 mars 2020. Dans le cas des communes de moins de 1 000 habitants, et contrairement à celles qui excèdent ce nombre, les citoyens voteront ici directement pour un ou plusieurs candidats, à la condition que ceux-ci se soient officiellement présentés.

Qui sont les candidats qui se présentent à Dours pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Bien installé dans son fief de Dours, Christophe Lassime est candidat à sa réélection à la mairie. La candidature de Marie-Laure Cardeilhac a été validée. Christian Courreges, Elsa Dechavanne, Grégory Dehecq, Stéphanie Despaux, Fabrice Leclercq, Jean Lima, Patrick Montpelat, Frédéric Porteres et Claudine Savin finalisent la liste des candidats officiels.

S'ils obtiennent la majorité absolue, les candidats peuvent être élus à l'issue du premier tour, à condition que plus du quart des habitants inscrits sur les listes aient voté en leur faveur. S'il y a un second tour, les candidats doivent remporter la majorité relative pour alors prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Dours : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les électeurs de Dours prendront leurs responsabilités, les 15 et 22 mars 2020, pour élire leur nouveau conseil municipal, lors des élections municipales 2020. Les électeurs français ou membres de l'Union européenne, qui sont majeurs, qui figurent sur les listes électorales françaises et qui s'acquittent de leurs impôts ou habitent dans la commune sont invités à se rendre aux bureaux de vote pour cette élection.

Retour sur les dernières Municipales (2014)

Quel scrutin pour les communes de moins de 1000 habitants ? La réponse est le scrutin plurinominal avec panachage. Lors des élections municipales, les électeurs de ces municipalités votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également désigner des membres de deux listes différentes.
À Dours, le 23 mars 2014, se tenait l'élection de 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Claudine Savin, Frédéric Porteres, Elène Tallis, Yves Bruno mais aussi Christian Courreges et Patrick Montpelat épaulaient Christophe Lassime, Stéphanie Courreges et Christine Teilh, qui ont été chargés par les habitants de la commune de les diriger.
Quand ils ont été appelés aux urnes, de nombreux citoyens ont voulu participer : 163 votants pour 200 inscrits ont été comptés. Lorsqu'on sait que, aux précédentes élections municipales de 2008, le nombre de participants égalait 89,89 %, une forte baisse est alors notable.

D'autres élections ont-elles traduit la même tendance ?

Il y aura eu plusieurs votes entre aujourd'hui et les dernières Municipales. Les précédentes Présidentielles, pour leur part, datent de 2017. Si l'on étudie les scores du premier tour des Présidentielles de 2017 sur la ville de Dours, il s'avère qu'ils sont différents de ce qui a été recensé à l'échelle nationale.
En troisième place, Emmanuel Macron (En marche !) a eu 20,13 % des voix, derrière Marine Le Pen (Front national) d'une part et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) d'autre part qui ont totalisé respectivement 28,86 % et 24,16 %. Avec 55,56 % des suffrages, Emmanuel Macron a triomphé durant le deuxième tour à Dours. À Dours, 76,62 % des habitants s'étaient déplacés pour ces dernières élections (154 votants), contre 84,1 % en 2012.
À la suite des élections européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a réuni 24,17 % des votes, dépassant donc La République en Marche avec Renaissance (17,5 %).

Quelques informations sur Dours

Les 15 et 22 mars 2020, il s'agira, pour les citoyens de Dours, d'élire leur conseil municipal pour traiter des principaux enjeux socio-économiques (mobilité, écologie, accès aux soins...) liés à la municipalité.

Le profil des résidents de Dours

Dours, avec ses 223 habitants, est une ville des Hautes-Pyrénées. Dours fait partie de la Communauté de Communes des Coteaux du Val-d'Arros, qui est également constituée de Souyeaux, Bernadets-Dessus ou Castéra-Lanusse. La population est peu âgée dans la ville de Dours. Ici, 21,48 % des habitants ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. Dours est peu concernée par l'immigration, avec 4,57 % d'immigrés.

Quel est le niveau de vie dans la ville de Dours ?

Le marché de l'emploi est-il dynamique à Dours ? La réponse à partir des statistiques qui suivent. Les employés et professions intermédiaires sont les mieux représentés sur le marché de l'emploi à Dours (69,57 % des actifs). La population active est formée de 107 individus, soit 49,77 % des habitants de la commune. Ce sont plus les femmes qui ont du mal à trouver un travail dans l'agglomération. Plus de 10 % des résidents sont à la recherche d'un travail et plus de la moitié de ces derniers sont des femmes.
Les foyers bénéficiaient d'un revenu médian de 22 524 € par an au cours de l'année 2014. À titre comparatif, le revenu médian s'élevait à environ 20 000 € en France cette même année.
On a tendance à croire qu'une commune est riche lorsque ses habitants sont, principalement, propriétaires d'une grande maison. Qu'en est-il à Dours ? Les logements les plus loués à Dours ? Il y a une forte demande pour les maisons non HLM de 6 pièces (environ 3 %) ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces (environ 2 %). Si l'on s'intéresse au marché des propriétaires, on constate qu'ils sont un peu plus du tiers à choisir une maison de 6 pièces et 38 % une maison de 5 pièces.

La qualité de vie à Dours plus en détail

Dours est une commune où les infrastructures manquent un peu pour satisfaire les besoins de ses résidents. Il y a 34 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à Dours, et donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents).
Outre les infrastructures, sachez que le taux de pollution est parfois évalué via la qualité de l'air ou de l'eau. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut affirmer qu'elle se révèle à 100 % conforme selon L'observatoire national de l'eau. Et cela au niveau microbiologique ​et physico-chimique ​.