← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Priest-Ligoure

Résumé du premier tour

C'est ce 15 mars 2020 qu'ont eu lieu les élections municipales dans la ville de Saint-Priest-Ligoure. 59,11 % des citoyens se sont exprimés lors du premier tour des municipales, contre 70,48 % en 2014. On observe de ce fait une baisse de -11,37 points du taux de participation. La participation à l'élection a baissé dans le département de la Haute-Vienne lorsqu'on la rapporte à la participation du scrutin précédent : 76,80 % contre 60,39 % cette année.

Afin qu'un candidat soit en mesure d'accéder à un siège au conseil municipal, il se doit d'obtenir au moins la moitié des votes et plus de 25 % des suffrages des inscrits.

Premier tour des municipales 2020 à Saint-Priest-Ligoure : quels sont les résultats ?

Fin du suspense à Saint-Priest-Ligoure (87), étant donné que les 15 conseillers municipaux ont donc déjà été choisis dès le 1er tour des élections municipales 2020. C'est Pierre Antoine Lagrange qui arrive en première place durant le 1er tour des élections municipales avec 98,28 % des voix. On notera un score de 97,94 % en faveur de Guillaume Boucher. Forts de 97,60 % des suffrages, Jean-Michel Croci et Jean-Philippe Lamy s'offrent la troisième place à l'issue du premier tour. Laure Dangla Genoreau (97,26 %), Aurore Bonafy-Huet (96,91 %), Betty Hilaire-Lombard (96,23 %), Paul Hurault (96,23 %), Anne-Marie Voise (96,23 %), Valérie Bruneau (95,89 %), Nadine Garnier (95,89 %), Julien Evrard (95,54 %), Jean-Yves Borie (95,20 %), Bernard Deloménie (94,86 %) et Simon Cuillerdier (94,52 %) remportent aussi leur place au conseil avec un score élevé.

Suite à la comptabilisation des suffrages, il a été établi que, dans ce village, il y a eu des bulletins blancs (1,31 %) et des bulletins nuls (2,95 %).

Place désormais à la nomination du maire parmi les membres du conseil municipal qui l'élisent eux-mêmes.

Résultats du premier tour - Saint-Priest-Ligoure

Abstention : 40.89% Participation : 59.11%

Résultats détaillés du tour 1

  • Pierre Antoine LAGRANGE, 98.28%



    Pierre Antoine LAGRANGE

    98.28 %

    287 votes

  • Guillaume BOUCHER, 97.94%



    Guillaume BOUCHER

    97.94 %

    286 votes

  • Jean-Michel CROCI, 97.6%



    Jean-Michel CROCI

    97.6 %

    285 votes

  • Jean-Philippe LAMY, 97.6%



    Jean-Philippe LAMY

    97.6 %

    285 votes

  • Laure DANGLA GENOREAU, 97.26%



    Laure DANGLA GENOREAU

    97.26 %

    284 votes

  • Aurore BONAFY-HUET, 96.91%



    Aurore BONAFY-HUET

    96.91 %

    283 votes

  • Betty HILAIRE-LOMBARD, 96.23%



    Betty HILAIRE-LOMBARD

    96.23 %

    281 votes

  • Paul HURAULT, 96.23%



    Paul HURAULT

    96.23 %

    281 votes

  • Anne-Marie VOISE, 96.23%



    Anne-Marie VOISE

    96.23 %

    281 votes

  • Valérie BRUNEAU, 95.89%



    Valérie BRUNEAU

    95.89 %

    280 votes

  • Nadine GARNIER, 95.89%



    Nadine GARNIER

    95.89 %

    280 votes

  • Julien EVRARD, 95.54%



    Julien EVRARD

    95.54 %

    279 votes

  • Jean-Yves BORIE, 95.2%



    Jean-Yves BORIE

    95.2 %

    278 votes

  • Bernard DELOMÉNIE, 94.86%



    Bernard DELOMÉNIE

    94.86 %

    277 votes

  • Simon CUILLERDIER, 94.52%



    Simon CUILLERDIER

    94.52 %

    276 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 669 habitants
  • 516 inscrits
  • Votants305 inscrits 59.11%
  • Abstentionnistes211 inscrits 40.89%
  • Votes blancs4 inscrits 1.31%

Article à la une des élections

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Saint-Priest-Ligoure : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises devront voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux dans le cadre des élections des 15 mars et 22 mars 2020. À l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants, les citoyens ne votent ici pas pour une liste, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement procédé au dépôt de leur candidature.

Zoom sur les candidats aux Municipales 2020 à Saint-Priest-Ligoure

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Aurore Bonafy-Huet a bien déposé sa candidature à la mairie. Également dans les candidatures officielles, celles de Jean-Yves Borie, Guillaume Boucher, Valérie Bruneau, Jean-Michel Croci, Simon Cuillerdier, Laure Dangla Genoreau, Bernard Deloménie, Julien Evrard, Nadine Garnier, Betty Hilaire-Lombard, Paul Hurault, Pierre Antoine Lagrange, Jean-Philippe Lamy et Anne-Marie Voise.

Rapide rappel des règles de fonctionnement : il est possible d'être élu au premier tour si le candidat a atteint la majorité absolue, et s'il a collecté au moins le quart des voix des citoyens inscrits sur les listes électorales. Pour être élu au second tour et prétendre à l'un des 15 sièges à pourvoir, le candidat devra avoir obtenu une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Priest-Ligoure ?

À la suite des élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), la municipalité de Saint-Priest-Ligoure disposera d'un nouveau conseil municipal. Si vous êtes français ou ressortissant de l'Union européenne et si vous habitez ou payez des impôts dans cette commune, vous êtes donc appelé aux urnes. Il faut cependant que vous soyez majeur, que vous bénéficiiez de vos droits civiques et soyez inscrit sur les listes électorales.

2014 : quelles étaient les tendances des Municipales ?

Dans le cadre d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs peuvent voter pour plusieurs membres en même temps et peuvent aussi choisir des candidats de deux listes différentes. Ce scrutin s'applique aux villes de moins de 1000 habitants durant les municipales.
Les électeurs de Saint-Priest-Ligoure ont fini par élire 15 membres du conseil municipal le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Assistés par Mathieu Besogne, Gildas Racape, Maryline Bazuel, Elisabeth Blancher mais aussi Daniel Faye et Laure Dangla Gendreau, Véronique Fourvel et Bernard Delomenie avaient accepté le devoir, de la part des habitants de la commune, de diriger cette commune.
Sur 525 inscrits, d'assez nombreux citoyens se sont rendus aux bureaux de vote. De fait, 370 de ces derniers ont glissé un bulletin dans l'urne.

Une tendance déjà visible lors des dernières élections ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les précédentes élections municipales. Les dernières Présidentielles, elles, remontent à 2017. Les votes de la ville de Saint-Priest-Ligoure au premier tour des Présidentielles, en 2017, avaient donné des résultats différents de ceux constatés sur l'ensemble de l'Hexagone.
Si Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part ont respectivement emporté 25,12 % et 21,86 % des suffrages au premier tour, Marine Le Pen se situe derrière dans les votes avec 17,67 %. Au deuxième tour, le choix des résidents de Saint-Priest-Ligoure s'est fait : 65,74 % d'entre eux ont voté en faveur d'Emmanuel Macron. En 2012, 87,94 % des résidents de Saint-Priest-Ligoure avaient participé au second tour des élections présidentielles, contre 422 en 2017 (soit 83,56 %). À l'échelle de la France en 2012, on notait une baisse de -5,8 points entre ces deux années, soit une évolution assez différente.
Les élections européennes de 2019 ont été l'occasion pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) de se distinguer avec un score de 22,5 %. La liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) a, quant à elle, obtenu 15,36 % des votes.

Quelques informations sur Saint-Priest-Ligoure

Appréhender les résultats des élections municipales n'est faisable qu'au vu des données socio-économiques de la municipalité. Chômage, immobilier, accès aux soins... tous ces éléments vous informeront sur le scrutin qui se déroule les 15 et 22 mars 2020.

Que pourrait-on apprendre sur les résidents de la ville de Saint-Priest-Ligoure ?

Niveau démographie, Saint-Priest-Ligoure, un village de Haute-Vienne, compte 668 résidents. Aux alentours, on trouve Flavignac, Saint-Maurice-les-Brousses ou également Meilhac qui sont des villes reliées à Saint-Priest-Ligoure, via la Communauté de Communes Pays de Nexon Monts de Chalus. On croise dans la ville de Saint-Priest-Ligoure une population peu âgée. Si les résidents répertorient 20,94 % de personnes entre 55 et 64 ans, la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans. Saint-Priest-Ligoure est peu concernée par l'immigration, avec 2,83 % d'immigrés.

Voici des chiffres permettant d'avoir un aperçu du niveau de vie à Saint-Priest-Ligoure

Voici des chiffres clés pour connaître la situation de l'emploi dans Saint-Priest-Ligoure. Les professions intermédiaires et cadres et professions intellectuelles supérieures représentent 49,09 % des travailleurs. Les 323 habitants actifs forment 48,96 % de la population de la commune. Une majeure partie des chômeurs issus de la population en âge de travailler sont des femmes. Les chômeurs constituent 7 % de la population.
Les habitants de la commune perçoivent un revenu similaire à la moyenne nationale (20 000 € par an en France en 2014, contre 20 759 € par an à Saint-Priest-Ligoure en 2016).
Enfin, le marché immobilier est un très bon indicateur de l'attractivité d'une ville : les habitants de la commune sont-ils davantage locataires ou bien propriétaires, habitent-ils plutôt des maisons ou des appartements ? Lorsqu'ils louent, les habitants de la commune choisissent pour plus de 3 % une maison non HLM de 3 pièces et pour environ 3 % une maison non HLM de 5 pièces. Les propriétaires s'avèrent décidés à investir dans une maison de 5 pièces à un peu moins du quart et dans une maison de 4 pièces à environ 25 %.

Quelques indicateurs sur la qualité de vie à Saint-Priest-Ligoure

Les infrastructures manquent un peu à Saint-Priest-Ligoure pour répondre aux attentes de ses résidents. Si on compare avec la population totale, un assez grand nombre de familles vivent à Saint-Priest-Ligoure, car on recense actuellement 129 enfants, âgés de 0 à 15 ans.
Il faut évaluer l'hypothétique pollution environnante afin de juger de la qualité de vie proposée par une ville. L'eau du robinet est-elle de bonne qualité ? L'observatoire national de l'eau indique effectivement qu'elle s'avère 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.