← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : La Chapelle-Geneste

Résumé du premier tour

Les électeurs de La Chapelle-Geneste sont allés aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le premier tour des élections municipales a mobilisé 65,44 % des citoyens cette année. En 2014, ils étaient 82,19 % à s'être rendus aux urnes (baisse de -16,75 points). Dans le département de la Haute-Loire, la participation a baissé en comparaison avec l'élection précédente (79,27 % contre 66,13 % cette année).

En ayant plus de 50 % des votes et 25 % des suffrages des inscrits, un candidat devient conseiller municipal de manière automatique.

La Chapelle-Geneste : qui est en tête à l'issue du premier tour des municipales 2020 ?

Les citoyens de La Chapelle-Geneste (43) apprennent donc à présent qui seront leurs conseillers municipaux, puisque les 11 sièges ont déjà été emportés dès le premier tour des municipales 2020. Durant le premier tour des municipales, c'est Paul Oriol qui arrive en première place avec 94,31 % des voix. 86,36 % des votants ont choisi de cautionner Thierry Debard et Paulette Delaigue. Grâce à leur score élevé, Aurélien Bereaux (85,22 %), Marie Ollier-Vialaneix (85,22 %), Mireille Vialatte-Petitjean (85,22 %), Henri Laurent Barbaroux (82,95 %), Colette Chevalier (78,40 %), Jean-Pierre Flauraud (77,27 %), Christine Noton (73,86 %) et Paul Sarre (60,22 %) font partie des gagnants de ce tour.

Comme lors de beaucoup de scrutins, certains résidents ont voté blanc. Dans ce petit village, il y a eu 1,12 % de bulletins blancs.

Maintenant que les membres du conseil municipal ont été choisis, ils doivent élire – dans leurs rangs – celui ou celle qui obtiendra le statut de maire.

Résultats du premier tour - La Chapelle-Geneste

Abstention : 34.56% Participation : 65.44%

Résultats détaillés du tour 1

  • Paul ORIOL, 94.31%



    Paul ORIOL

    94.31 %

    83 votes

  • Thierry DEBARD, 86.36%



    Thierry DEBARD

    86.36 %

    76 votes

  • Paulette DELAIGUE, 86.36%



    Paulette DELAIGUE

    86.36 %

    76 votes

  • Aurélien BEREAUX, 85.22%



    Aurélien BEREAUX

    85.22 %

    75 votes

  • Marie OLLIER-VIALANEIX, 85.22%



    Marie OLLIER-VIALANEIX

    85.22 %

    75 votes

  • Mireille VIALATTE-PETITJEAN, 85.22%



    Mireille VIALATTE-PETITJEAN

    85.22 %

    75 votes

  • Henri Laurent BARBAROUX, 82.95%



    Henri Laurent BARBAROUX

    82.95 %

    73 votes

  • Colette CHEVALIER, 78.4%



    Colette CHEVALIER

    78.4 %

    69 votes

  • Jean-Pierre FLAURAUD, 77.27%



    Jean-Pierre FLAURAUD

    77.27 %

    68 votes

  • Christine NOTON, 73.86%



    Christine NOTON

    73.86 %

    65 votes

  • Paul SARRE, 60.22%



    Paul SARRE

    60.22 %

    53 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 136 habitants
  • 136 inscrits
  • Votants89 inscrits 65.44%
  • Abstentionnistes47 inscrits 34.56%
  • Votes blancs1 inscrits 1.12%

Article à la une des élections

Poitiers : Léonore Moncond'huy, la surprise verte

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

La Chapelle-Geneste : le contexte politique des élections municipales

Avec les élections des 15 mars et 22 mars 2020, le conseil municipal des communes françaises va être renouvelé. Si vous vivez dans une commune dont le nombre d'habitants est en dessous de 1 000, sachez que vous pourrez voter directement pour les candidats qui se sont officiellement fait connaître, le principe de la liste n'ayant pas cours dans cette situation.

Élections municipales 2020 : quels sont les candidats qui se présentent à La Chapelle-Geneste ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. La maire actuelle de La Chapelle-Geneste, Christine Noton, est candidate à sa réélection. Henri Laurent Barbaroux s'est fait connaître comme candidat. Parmi les candidats retenus, on retrouve aussi Aurélien Bereaux, Colette Chevalier, Thierry Debard, Paulette Delaigue, Jean-Pierre Flauraud, Marie Ollier-Vialaneix, Paul Oriol, Paul Sarre et Mireille Vialatte-Petitjean.

Pour information : au premier tour, les candidats ont la possibilité d'être élus sous réserve d'obtenir une majorité absolue et d'avoir reçu les votes de plus du quart des votants inscrits sur les listes. Dans l'éventualité d'un second tour, ils doivent atteindre une majorité relative pour pouvoir être élus et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à La Chapelle-Geneste ?

Les élections municipales 2020 se tiendront les 15 et 22 mars 2020. À cette date, le conseil municipal de La Chapelle-Geneste sera connu. Seuls les individus français ou ressortissants de l'Union européenne seront en mesure de voter lors de ces élections. Il faudra aussi s'acquitter de ses impôts ou résider dans la ville, et être inscrit sur les listes électorales. Pour cela, on doit être majeur.

Quelles étaient les tendances des précédentes Municipales ?

Il existe un système électoral spécifique dans le cadre des municipales pour les communes de moins de 1000 habitants. De fait, les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent même désigner des candidats de deux listes différentes. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
C'est le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, que 11 membres du conseil municipal de La Chapelle-Geneste avaient été choisis. Accompagnés de Brigitte Baylot, Christine Noton, Paul Oriol, Mireille Petitjean mais aussi Thierry Debard et Paulette Delaigue, Aurélien Savinel et Paul Sarre avaient été désignés pour administrer les Chapellons.
Lors des dernières élections, 125 personnes ont donné leur opinion, pour 146 inscrits : on dénombre ainsi de nombreux votants. À titre de comparaison, en 2008, le taux de participation aux Municipales a pu atteindre 81,53 % : une hausse s'est donc fait sentir.

L'examen des scrutins précédents permet-il d'y découvrir la même évolution ?

Il n'y a pas eu de vote depuis les élections présidentielles de 2017, mais plusieurs élections se sont déroulées depuis les précédentes élections municipales. Les citoyens de La Chapelle-Geneste ont affirmé une tendance : les scores de la ville au premier tour des dernières Présidentielles de 2017 étaient différents de ceux qui sont ressortis à l'échelle globale du pays.
Marine Le Pen (Front national) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part ont respectivement emporté 26,17 % et 16,82 % des suffrages au premier tour. C'est Emmanuel Macron qui s'est distingué au deuxième tour, avec 58,7 % des voix des habitants de La Chapelle-Geneste. La part de votants parmi les résidents de La Chapelle-Geneste s'élevait à 111 au second tour, soit 79,29 % de participation.
On relèvera à l'issue des Européennes de 2019 les beaux résultats obtenus par les listes suivantes : Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), avec 29,23 % des suffrages, et l'Union de la Droite et du Centre avec 27,69 % des voix.

Quelques informations sur La Chapelle-Geneste

Les élections municipales se déroulent les 15 et 22 mars prochains, le moment de jeter un coup d'œil sur les chiffres socio-économiques de la municipalité.

De quels horizons proviennent les habitants de La Chapelle-Geneste ?

La Chapelle-Geneste est une commune de Haute-Loire. Elle compte 110 âmes. Avec cette ville, Vorey, Malrevers ou Coubon comptent parmi les communes qui constituent la Communauté d'Agglomération du Puy-en-Velay. La population reste dans l'ensemble peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 31,34 % ont entre 55 et 64 ans). La Chapelle-Geneste est une ville peu concernée par l'immigration avec 1,72 % d'immigrés au sein de sa population.

Comment qualifier le niveau de vie dans la ville de La Chapelle-Geneste ?

Découvrez la situation du marché de l'emploi à La Chapelle-Geneste grâce aux chiffres qui suivent. Plus de 42 habitants (37,93 % de la population) ont un travail à La Chapelle-Geneste. En grande majorité (100 % de la population active), les Chapellons sont des ouvriers et artisans, commerçants, chefs d'entreprise. Les chômeurs représentent un peu moins de 20 % des habitants chapellons. Plus de la moitié des personnes déclarant toucher des allocations sont des hommes.
Avec un revenu moyen de 16 830 € en 2016, les Chapellons ont un niveau de vie moins élevé que la moyenne nationale de 2014 (revenu médian d'environ 20 000 €).
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les données qui suivent reflètent bien le niveau de vie des résidents de La Chapelle-Geneste. La location de maison non HLM de 5 pièces représente 6 % du marché de l'immobilier de la commune. Environ 5 % des locataires habitent, quant à eux, dans un appartement non HLM de 3 pièces. Plus de 21 % des Chapellons sont propriétaires d'une maison de 5 pièces tandis qu'ils s'avèrent un peu plus du tiers à avoir investi dans une maison de 6 pièces.

La qualité de vie à La Chapelle-Geneste plus dans le détail

Force est de constater que les infrastructures essentielles (hôpitaux, gares ou écoles, entre autres) manquent un peu à La Chapelle-Geneste. Par rapport au nombre total d'habitants, on y dénombre peu de familles (6 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui peuplent la commune.
Pour votre santé et celle de votre entourage, il est primordial de se renseigner sur l'hypothétique pollution de votre lieu de résidence. L'eau répond-elle aux critères de qualité ? L'observatoire national de l'eau indique qu'à La Chapelle-Geneste, l'eau est à 50 % conforme tant au niveau microbiologique que physico-chimique.