← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Malvières

Résumé du premier tour

Le scrutin pour les municipales a eu lieu le 15 mars 2020 à Malvières, tout comme dans les autres villes de la région. Le premier tour des municipales avait rassemblé 81,48 % des électeurs en 2014. Ils étaient, cette année, 73,08 % à avoir voté (soit une baisse de -8,40 points). Dans le département de la Haute-Loire, la participation a baissé par rapport à l'élection précédente (79,27 % contre 66,13 % cette année).

Lorsqu'un candidat remporte plus du quart des votes des inscrits et au moins la moitié des voix exprimées, il décroche sa place au conseil municipal.

Élections municipales 2020 : qui l'emporte lors du premier tour à Malvières ?

Les habitants de Malvières (43) apprennent donc à présent qui seront les 11 membres du conseil municipal de la commune, puisque ceux-ci ont déjà été choisis dès le 1er tour des élections municipales 2020. Avec 100 % des suffrages, Aline Fay-Seigne se retrouve en première place du 1er tour des municipales. On compte 98,68 % des votants portant leur choix sur Jean-Claude Bonnebouche et René Roux. Le score élevé atteint par Jean-Marc Mottet (94,73 %), Béatrice Brunel-Darle (93,42 %), Jean-Robert Chaize (93,42 %), Véronique Pipellier-Bresson (93,42 %), Denis Veran (93,42 %), Annick Jourde (88,15 %), Alain Duchamp (85,52 %) et Didier Bonnamain (76,31 %) témoigne de leur popularité.

Le ou la futur(e) maire va désormais être désigné(e) par et parmi les nouveaux conseillers municipaux.

Résultats du premier tour - Malvières

Abstention : 26.92% Participation : 73.08%

Résultats détaillés du tour 1

  • Aline FAY-SEIGNE, 100%



    Aline FAY-SEIGNE

    100 %

    76 votes

  • Jean-Claude BONNEBOUCHE, 98.68%



    Jean-Claude BONNEBOUCHE

    98.68 %

    75 votes

  • René ROUX, 98.68%



    René ROUX

    98.68 %

    75 votes

  • Jean-Marc MOTTET, 94.73%



    Jean-Marc MOTTET

    94.73 %

    72 votes

  • Béatrice BRUNEL-DARLE, 93.42%



    Béatrice BRUNEL-DARLE

    93.42 %

    71 votes

  • Jean-Robert CHAIZE, 93.42%



    Jean-Robert CHAIZE

    93.42 %

    71 votes

  • Véronique PIPELLIER-BRESSON, 93.42%



    Véronique PIPELLIER-BRESSON

    93.42 %

    71 votes

  • Denis VERAN, 93.42%



    Denis VERAN

    93.42 %

    71 votes

  • Annick JOURDE, 88.15%



    Annick JOURDE

    88.15 %

    67 votes

  • Alain DUCHAMP, 85.52%



    Alain DUCHAMP

    85.52 %

    65 votes

  • Didier BONNAMAIN, 76.31%



    Didier BONNAMAIN

    76.31 %

    58 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 135 habitants
  • 104 inscrits
  • Votants76 inscrits 73.08%
  • Abstentionnistes28 inscrits 26.92%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

VIDEO. Un report des élections régionales en 2022 pose "des problèmes constitutionnels majeurs", selon Gérard Larcher

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Malvières : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020 se dérouleront les prochaines élections afin que les communes françaises renouvellent leur conseil municipal. Il s'agira ici, à l'inverse des communes qui répertorient plus de 1 000 habitants, de désigner non pas une liste, mais directement des candidats, parmi ceux ayant fait enregistrer leur candidature.

Élections municipales 2020 : la liste des candidats à Malvières

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats qui suivent. Jean-Claude Bonnebouche, maire actuel de Malvières, décide d'être candidat à sa réélection. De plus, Didier Bonnamain a bien déposé sa candidature à la mairie. Les municipales de 2014 où il s'était déjà présenté lui avaient permis l'obtention d'un siège au conseil municipal. Dans les candidats retenus, on retrouve aussi Béatrice Brunel-Darle, Jean-Robert Chaize, Alain Duchamp, Aline Fay-Seigne, Annick Jourde, Jean-Marc Mottet, Véronique Pipellier-Bresson, René Roux et Denis Veran.

Rappel : les candidats se retrouvent élus au premier tour s'ils obtiennent la majorité absolue, mais à la condition que plus du quart des citoyens inscrits sur les listes aient voté pour eux. Concernant le second tour, si ce dernier a lieu, les candidats devront atteindre une majorité relative pour pouvoir être élus et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Malvières : quels sont les enjeux des Municipales ?

Qui sera élu au conseil municipal de la commune de Malvières ? Verdict à l'issue des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Les électeurs français ou ressortissants de l'Union européenne, qui sont majeurs, qui apparaissent sur les listes électorales françaises et qui s'acquittent de leurs impôts ou habitent dans la commune sont invités à se rendre aux urnes pour ce suffrage.

Les Municipales de cette année se différencieront-elles de celles de 2014 ?

Il existe un système électoral spécifique lors des élections municipales pour les villes de moins de 1000 habitants. En effet, les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent même désigner des candidats de deux listes différentes. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
Le 23 mars 2014 dans la commune de Malvières : élection de 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Sylvie Rohm-Rolland, Alain Duchamp, Louis Rousserie, Véronique Pipellier-Bresson mais aussi Didier Bonnamain et Jean Roux épaulaient René Roux et Jean-Claude Bonnebouche, qui ont été chargés par les Malvièrois de les administrer.
Sur 108 inscrits, de nombreux citoyens sont allés aux bureaux de vote. De fait, 88 de ces derniers ont placé un bulletin dans l'urne, une forte hausse en comparaison de 2008. Les Municipales, cette année-là, avaient effectivement engendré une participation de 78,35 %.

La même tendance s'est-elle affirmée aux dernières élections ?

On relève plusieurs votes depuis les élections municipales, sachant que les Présidentielles se sont tenues en 2017. À Malvières, les votes enregistrés au premier tour des Présidentielles de 2017 se sont avérés être différents de ce qui a été recensé dans toute la France.
Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon sont arrivés à égalité en première place, lors du premier tour qui s'est tenu le 23 avril 2017, avec 26,32 % des voix. Pour le deuxième tour, le choix des résidents de Malvières s'est fait : 77,27 % d'entre eux ont voté pour Emmanuel Macron. 82 Malvièrois sont allés voter lors du second tour des Présidentielles de 2017 (81,19 %) alors que le taux de participation en 2012 était de 87,13 %. On note en conséquence une baisse assez similaire à l'évolution au niveau du pays (-5,8 points).
Comptabilisant 18,84 % des suffrages, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) s'est détachée lors des élections européennes de 2019, suivie par l'Union de la Droite et du Centre avec un score de 17,39 %.

Malvières : les données clefs

Ces 15 et 22 mars prochains, les citoyens des petites et grandes villes sont appelés à désigner leurs nouveaux conseillers municipaux. Les résultats lors des dépouillements pourront sans doute être expliqués au moyen des chiffres socio-économiques de la commune : accès aux soins, écologie, chômage... Quels seront les enjeux de ces élections municipales 2020 ?

Quelles sont les grandes spécificités des habitants de Malvières ?

La commune de Malvières accueille 135 résidents. C'est une ville de Haute-Loire. Malvières fait partie de la Communauté d'Agglomération du Puy-en-Velay, une organisation transfrontalière. Elle permet de la rattacher à des villes comme Saint-Hostien, Monlet ou bien Saint-Vincent. Les citoyens de l'agglomération sont peu âgés. La majorité des Malvièrois ont entre 25 et 54 ans et 37,18 % se trouvent entre 55 et 64 ans. Le pourcentage des résidents issus de l'immigration est assez élevé (10,37 %).

Un aperçu du niveau de vie des résidents de Malvières

Si l'on regarde les données suivantes en détail, on peut mieux comprendre l'état du marché de l'emploi à Malvières. Environ 57 Malvièrois travaillent. Ils constituent 43,70 % des résidents. La ville dénombre surtout des ouvriers et employés (72,73 %). Les allocations de chômage sont perçues par 16 % des habitants malvièrois. Plus de la moitié de ces personnes sont des femmes.
En France, les ménages ont touché un revenu annuel médian de 20 000 € durant l'année 2014. Les chiffres à Malvières sont plus faibles que ceux du pays en 2016 : les Malvièrois ont déclaré toucher en moyenne 15 157 € par an.
Concernant le marché immobilier, les chiffres qui suivent en sont un bon indicateur. Côté location, les Malvièrois cherchent plus généralement les maisons non HLM de 4 pièces (7 %) ainsi que les maisons non HLM de 3 pièces qui représentent plus de 3 % de la demande. À Malvières, les propriétaires tendent à investir dans une maison de 5 pièces à un peu moins de 30 % et sont un peu moins du tiers à investir dans une maison de 4 pièces.

Malvières et qualité de vie vont-ils de pair ?

La qualité de vie dans une commune passe également par le nombre d'infrastructures (hôpitaux, écoles, gares...) implantées dans cette dernière. On peut dire qu'elles manquent un peu à Malvières. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont assez nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 21.
Il faut évaluer l'éventuelle pollution ambiante pour juger de la qualité de vie proposée par une ville. La qualité de l'eau est-elle conforme ? Oui, à 50 %​, tant sur le plan microbiologique ​ que physico-chimique​. Vous pouvez le vérifier vous-même avec L'observatoire national de l'eau.