← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : La Chapelle-Bertin

Les résidents de La Chapelle-Bertin sont allés voter pour les élections municipales du 15 mars 2020. En 2014, la participation lors du premier tour des municipales s'élevait à 75,32 %. Elle était cette année de 61,97 %, ce qui correspond à une baisse (-13,35 points) du taux de participation. Le pourcentage de citoyens s'étant mobilisés au niveau du département (Haute-Loire) a baissé en comparaison avec le scrutin précédent : 79,27 % contre 66,13 % cette année.

Pour qu'un candidat soit à même d'obtenir le statut de conseiller municipal, il doit tenir compte des deux conditions suivantes : avoir obtenu au moins 50 % des votes et avoir réuni plus du quart des inscrits.

Quels candidats les électeurs de La Chapelle-Bertin ont-ils choisis au premier tour des élections municipales 2020 ?

Les 7 membres du conseil municipal de La Chapelle-Bertin (43) ont donc déjà été désignés dès le premier tour des élections municipales 2020. Jean-François Poncet s'est démarqué au premier tour de ces municipales, avec 95,45 % des voix. Jérôme Saintenac a pu miser sur l'appui de 93,18 % des votants. 90,90 %, tel est le score effectué par Olivier Bertrand lors de ce tour, le propulsant ainsi en troisième place. Sandrine Martin (88,63 %), Paul Maury (84,09 %), Dominique Maury (70,45 %) et Maxime Farigoule (68,18 %) se sont garanti un siège au conseil grâce à leur résultat élevé.

Place désormais à l'élection du maire parmi les nouveaux membres du conseil municipal, par ces derniers.

Résultats La Chapelle-Bertin

Abstention : 38.03% Participation : 61.97%
  • Jean-François PONCET
    95.45 %
    42 votes
  • Jérôme SAINTENAC
    93.18 %
    41 votes
  • Olivier BERTRAND
    90.9 %
    40 votes
  • Sandrine MARTIN
    88.63 %
    39 votes
  • Paul MAURY
    84.09 %
    37 votes
  • Dominique MAURY
    70.45 %
    31 votes
  • Maxime FARIGOULE
    68.18 %
    30 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 55 habitants
    • 71 inscrits
    • Votants44 inscrits 61.97%
    • Abstentionnistes27 inscrits 38.03%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans La Chapelle-Bertin

Le renouvellement du conseil municipal dans toutes les communes françaises aura lieu les 15 et 22 mars 2020. Vous vivez dans une commune de moins de 1 000 habitants, alors vous pourrez voter directement pour un ou plusieurs candidats et non une liste constituée.

Élections municipales 2020 à La Chapelle-Bertin : les candidats

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Paul Maury espère être maintenu à la tête de la mairie de La Chapelle-Bertin. Olivier Bertrand a également déposé sa candidature. Ce dernier s'était présenté aux municipales 2014 et avait ainsi obtenu un siège au conseil municipal. Maxime Farigoule, Sandrine Martin, Dominique Maury, Jean-François Poncet et Jérôme Saintenac finalisent la liste des candidats officiels.
Il faut rappeler que les critères pour être élu au premier tour requièrent que le candidat remporte une majorité absolue et qu'au minimum le quart des citoyens inscrits sur les listes aient voté pour lui. Pour être élu dès le second tour, si celui-ci s'impose, le candidat devra atteindre une majorité relative. Il peut alors décrocher l'un des 7 sièges à pourvoir.

La Chapelle-Bertin : quels sont les enjeux des Municipales ?

À la suite des élections municipales 2020, les 15 et 22 mars 2020, le conseil municipal de la commune de La Chapelle-Bertin sera connu. Quelles conditions doit-on remplir pour voter à ces élections ? Il convient d'être majeur, résider ou s'acquitter de ses impôts dans la commune, être inscrit sur les listes électorales et être français ou membre de l'Union européenne.

Point sur les élections municipales de 2014 : à quoi ressemblaient-elles ?

Pendant les élections municipales, les scrutins s'adaptent aux villes. Effectivement, les électeurs des villes de moins de 1000 habitants disposent d'un scrutin plurinominal avec panachage, ce qui signifie qu'ils peuvent voter pour plusieurs membres en même temps et également pour des candidats de deux listes différentes.
Les sièges du conseil municipal de La Chapelle-Bertin avaient été pourvus le 23 mars 2014. En effet, dès le soir du premier tour, les citoyens en choisissaient 7 membres. Sandrine Martin et Olivier Bertrand ont été chargés par les habitants de la commune de les diriger. Ils étaient assistés de Jérôme Saintenac, Maxime Farigoule, Jean-François Poncet, Paul Maury et Dominique Maury.
58 citoyens, sur 77 inscrits, se sont rendus à leur bureau de vote, soit d'assez nombreux électeurs. Par rapport aux élections municipales de 2008 (participation de 81,01 %), une forte baisse du taux de participation ressort.

Y a-t-il eu une continuité entre cette élection et les suivantes ?

Tandis que les Présidentielles se déroulaient en 2017, on totalisait plusieurs scrutins depuis les précédentes Municipales. En 2017, la distribution des voix au premier tour des dernières élections présidentielles à La Chapelle-Bertin a été identique à celle constatée sur l'ensemble du pays.
Les élections du premier tour permettent d'établir les résultats qui suivent : 23,64 % pour Emmanuel Macron (En marche !), 21,82 % pour François Fillon (Les Républicains) et, derrière dans les scores, 18,18 % pour Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise). Au second tour, le choix des habitants de La Chapelle-Bertin s'est opéré : 71,43 % d'entre eux ont voté pour Emmanuel Macron. Ils ont été 55 habitants de la commune à se déplacer pour le second tour, soit une participation de 80,88 %, contre 86,25 % en 2012. Cette baisse est assez similaire à la variation constatée dans le pays (on a en effet noté un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
Les élections européennes 2019 se sont révélées bénéfiques pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (29,27 % des votes) ainsi que pour Europe Écologie (21,95 %).

Quelques informations sur La Chapelle-Bertin

Les élections municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, nous donnent un aperçu des chiffres socio-économiques à La Chapelle-Bertin.

Le profil des résidents de La Chapelle-Bertin

À La Chapelle-Bertin, 48 résidents habitent ce hameau de Haute-Loire. La Communauté d'Agglomération du Puy-en-Velay donne la possibilité de connecter à La Chapelle-Bertin des villes et des villages, comme Saint-Vincent, Chaspinhac ou également Chadrac. Les habitants restent un peu âgés : la majorité des résidents a entre 55 et 64 ans tandis que 29,63 % ont entre 25 et 54 ans.

Niveau de vie confortable et La Chapelle-Bertin vont-ils de pair ?

Voici des chiffres clés pour connaître l'état de l'emploi dans La Chapelle-Bertin. Au sein de la commune, on enregistre essentiellement des agriculteurs exploitants et cadres et professions intellectuelles supérieures (100 % des actifs). La ville est habitée par 28 % de travailleurs (12 habitants de la commune). Plus de 21 % des habitants de la commune en âge de travailler sont à la recherche d'un travail. Plus de la moitié de ces habitants au chômage sont des hommes.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre... Peut-on parler de qualité de vie lorsque l'on évoque La Chapelle-Bertin ?

À noter : les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu dans la commune. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont peu nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 3.
Si vous êtes sensible à la pollution, tenez-vous au courant des indices de qualité de l'air ou de l'eau dans votre ville. À noter : la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on peut constater qu'elle répond aux normes tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.