Résumé de l'élection

Les habitants de Treis-Sants-en-Ouche se sont rendus aux urnes pour les élections municipales du 15 mars 2020. Le scrutin a peu mobilisé les électeurs, comme le montre le taux de participation peu élevé relevé par la commune (37,45 %), un nombre peut-être influencé par l'épidémie de coronavirus. Par rapport aux données de la dernière élection, on remarque que le taux de participation des citoyens de l'Eure a baissé : 69,03 % contre 51,20 % cette année.

50 % des sièges du conseil sont distribués à la proportionnelle entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5 % des votes. En outre, selon la loi de la prime majoritaire, la liste électorale qui a emporté la majorité absolue à l'issue du premier tour peut se prévaloir de l'autre moitié des sièges.

Résultats du 1er tour des élections municipales 2020 : qui est en tête à Treis-Sants-en-Ouche ?

Les 19 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le 1er tour, les municipales 2020 se terminent donc à Treis-Sants-en-Ouche (27). Nicolas Gravelle a obtenu 100 % des suffrages et, par conséquent, se retrouve en tête de ce premier tour. Sa liste a en effet obtenu 19 places au conseil municipal.

Tandis que 10,60 % des bulletins de vote glissés dans les urnes de ce village étaient nuls, 1,45 % des voix étaient des votes blancs.

La prochaine étape est la nomination du maire parmi les nouveaux conseillers municipaux, par ces derniers.

Résultats Treis-Sants-en-Ouche

Abstention : 62.55% Participation : 37.45%

CARTE. Municipales 2020 : voici les 50 villes à suivre au second tour

Les candidats qualifiés au second tour avaient jusqu'au 2 juin à 18 heures pour se désister, se maintenir ou fusionner leurs listes. L'affiche est désormais connue dans les 4 900 communes où le conseil municipal doit encore être élu.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Treis-Sants-en-Ouche : le contexte politique des élections municipales

Les 15 et 22 mars 2020 se dérouleront les futures élections pour que les communes françaises renouvellent leur conseil municipal. Sur cette page, vous en apprendrez plus sur les candidats de la ville de Treis-Sants-En-Ouche.

À Treis-Sants-En-Ouche, quels sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Une unique liste s'est portée candidate pour les Municipales 2020 à Treis-Sants-En-Ouche : Nicolas Gravelle se présente aux Municipales 2020. La tête de liste de TOUS ENSEMBLE POUR TREIS SANTS EN OUCHE s'était présentée aux élections municipales 2014 et avait décroché un siège au conseil municipal.

Treis-Sants-en-Ouche : quels sont les enjeux des Municipales ?

La commune de Treis-Sants-en-Ouche et ses citoyens disposeront d'un nouveau conseil municipal, à la suite des élections municipales 2020, organisées les 15 et 22 mars 2020. Afin de pouvoir aller au bureau de vote, il faudra être majeur, inscrit sur les listes électorales, français ou membre de l'UE, ainsi que demeurer ou payer ses impôts dans la municipalité en question.

2014 : quels étaient les résultats des élections municipales ?

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, lors de ces municipales, aux communes de moins de 1000 habitants. Cela signifie que les électeurs désignent plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi voter pour des membres de deux listes différentes.
Treis-Sants-en-Ouche : le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, les résidents avaient choisi 15 membres du conseil municipal de la ville. Pour accompagner Céline Moulignier et Jean-Paul Dememe dans leurs missions, les Saint-Aubinois avaient pu compter sur Annick Malenfant, Marc Descamps, Sébastien Vouin, Michel Lidor mais aussi Dominique Sanson et Anne Barthow.
Au moment des élections, seuls 428 votes ont été comptabilisés alors que la liste électorale comptait 694 inscrits en tout. Cela démontre qu'assez peu d'électeurs s'étaient déplacés pour voter. Or, en 2008, les Municipales avaient vu leur participation atteindre 69,96 %. Ainsi, on constate une forte baisse du taux de participation.

La même évolution s'est-elle exprimée aux précédents scrutins ?

2017 : c'est l'année des dernières Présidentielles, tandis que les précédentes Municipales ont vu plusieurs types de scrutin dans cet intervalle. En étudiant les résultats de Treis-Sants-en-Ouche en 2017 pour le premier tour des élections présidentielles, on observe qu'ils sont différents de ce qui a été recensé au niveau du pays.
Alors que François Fillon (Républicains) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part emportaient 25,69 % et 23,66 % des voix au premier tour, Marine Le Pen se plaçait derrière avec 19,41 %. Avec 62,34 % des votes, Emmanuel Macron s'est imposé durant le second tour à Treis-Sants-en-Ouche. 529 habitants s'étaient déplacés dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 79,19 % des citoyens de Treis-Sants-en-Ouche, contre 83,26 % en 2012. Cette baisse du taux de participation est différente de la tendance notée dans le pays (-5,8 points au second tour).

Quelques informations sur Treis-Sants-en-Ouche

Les élections municipales ont lieu les 15 et 22 mars prochains, le moment de jeter un coup d'œil sur les données socio-économiques de la commune.

Quoi dire sur les résidents vivant à Treis-Sants-en-Ouche ?

Côté démographie, Treis-Sants-en-Ouche, un village de l'Eure, compte 1 420 habitants. Treis-Sants-en-Ouche bénéficie de la Communauté de Communes Intercom Bernay Terres de Normandie qui lui assure la liaison avec les municipalités avoisinantes, comme Mesnil-en-Ouche, Morsan ou Aclou. La population de Treis-Sants-en-Ouche est dans l'ensemble peu âgée. La majorité des habitants a entre 25 et 54 ans et 30,71 % des Saint-Aubinois ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés constituent 3,03 % des habitants de Treis-Sants-en-Ouche, un pourcentage peu important.

Comment pourrait-on caractériser le niveau de vie sur la ville de Treis-Sants-en-Ouche ?

Les chiffres suivants donnent un aperçu de la situation concernant le chômage à Treis-Sants-en-Ouche. 44,26 % des Saint-Aubinois exercent un emploi (623 personnes). Parmi ces derniers, 57,23 % sont des ouvriers et professions intermédiaires. Au sein de l'agglomération saint-aubinoise, les demandeurs d'emploi constituent plus de 11 % de la population – dont plus de la moitié sont des femmes.
Durant l'année 2016, les Saint-Aubinois avaient en moyenne perçu 21 686 €, un revenu médian similaire aux chiffres nationaux de 2014 : les Français ont en effet touché 20 000 € en moyenne cette année-là.
Tout comme les chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier apportent une indication indispensable sur les villes et leur attractivité. Les résidents sont 5 % à s'avérer locataires de maison non HLM de 4 pièces et moins de 4 % à louer une maison non HLM de 3 pièces. Concernant l'achat d'un bien, on peut noter que les maisons de 5 pièces intéressent un peu plus de 22 % des propriétaires lorsqu'un peu moins de 30 % préfèrent une maison de 6 pièces.

Treis-Sants-en-Ouche et qualité de vie vont-ils de pair ?

Le nombre d'hôpitaux, d'écoles ou encore de gares est un bon indicateur de la qualité de vie dans une commune. À Treis-Sants-en-Ouche, ces équipements manquent un peu. Si on compare avec la population totale, un assez grand nombre de familles habitent à Treis-Sants-en-Ouche, car on répertorie actuellement 222 enfants, âgés de 0 à 15 ans. On compte 1 établissement scolaire.
La pollution est également un élément à prendre en considération pour juger de la qualité de vie d'une ville. Comment s'informer sur la qualité de l'eau ? Grâce à L'observatoire national de l'eau, vous saurez qu'à Treis-Sants-en-Ouche, l'eau se révèle conforme à 100 % sur deux plans : le plan microbiologique ​ ainsi que le plan physico-chimique.