Carburant : le variant Omicron fait chuter le prix de l’essence

Publié Mis à jour
Carburant : le variant Omicron fait chuter le prix de l’essence
FRANCE 2
Article rédigé par
M. Justet, L. Bazizin, D. Brignand, L. Le Moigne, V. Llado, M. Marini - France 2
France Télévisions

Depuis quelques jours, les automobilistes ont eu une bonne surprise en allant faire leur plein à la pompe. Cependant, cette chute du prix du pétrole serait liée à la crainte d’une forte reprise épidémique.

Ces derniers jours, le prix de l’essence à la pompe a diminué, pour le bonheur des usagers. "Je vois que ça a baissé, c'était à 1,62 €, là c'est à 1,59 €. Mais est-ce que ça va continuer ?", s'interroge un automobiliste près de Nice (Alpes-Maritimes). "Je fais des pleins de près de 60 litres, donc ça fait quand même une différence", se félicite un autre. En une semaine, le sans plomb 95 a diminué de 1,3 centime, contre 0,2 centime pour le gazole. Une situation due à la chute de 17% du prix du baril de pétrole sur le marché, car les Etats-Unis et la Chine, pays producteurs, puisent désormais dans leurs stocks stratégiques.

Le variant Omicron responsable

"Si on devait revenir à des confinements, ou une restriction des mouvements, on pourrait voir l’activité économique ralentir, et donc engendrer une baisse de la consommation de pétrole", explique l’expert en matières premières de chez OFI Asset Management, Benjamin Louvet. Un scénario très redouté par les marchés, bien que ce jeudi 2 décembre, le prix du baril est reparti en légère hausse.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.