Variant Omicron : la dose de rappel utile pour renforcer ses anticorps

Publié
Variant Omicron : la dose de rappel utile pour renforcer ses anticorps
France 2
Article rédigé par
Damien Mascret - France 2
France Télévisions

Un cas du variant Omicron a été détecté en France ce jeudi 2 décembre. Si l’on ne sait pas encore quel effet aura le vaccin sur ce nouveau variant, Damien Mascret rappelle qu’une troisième dose est utile pour renforcer ses anticorps, sur le plateau du 20 Heures de France 2. 

La déclaration du président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, a suscité beaucoup de réactions : s’il estime que le vaccin risquait de ne pas être adapté, il encourage quand même la population à faire sa dose de rappel. Une déclaration qui, de prime abord, paraît contradictoire. Sur le plateau de France 2, le journaliste Damien Mascret explique que pour comprendre ces mots, il faut faire la distinction entre l’ "immunité anticorps", la plus rapide, et "l’immunité cellulaire", plus lente mais plus puissante. "Pour la première ligne, elle s’effrite au fil du temps (…), donc on fait un booster, un rappel à six ou cinq mois qui permet de remonter les taux d’anticorps", détaille le médecin.  

Une inconnue : l’effet du variant Omicron sur les anticorps 

Une interrogation persiste : alors que la lutte contre les autres variants demandaient plus d’anticorps que pour le virus initial, on ne connaît pas encore la réaction du vaccin face à Omicron. "C’est donc plutôt malin de renforcer dès maintenant son immunité en montant ses taux d’anticorps avec un rappel", conclut Damien Mascret.  

Parmi nos sources

Medrxiv

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.