"Gilets jaunes" : enquête contre un commandant soupçonné de violences policières

Le commandant Andrieux est vu sur des vidéos en train de frapper deux manifestants le samedi 5 janvier à Toulon (Var). 

Voir la vidéo

Un commandant de police a été filmé samedi 5 janvier frappant deux personnes, pendant une manifestation de "gilets jaunes" à Toulon (Var). L’inspection générale des services a été saisie, et le parquet a ouvert une information judiciaire concernant les actions de Didier Andrieux. "Je parlais à un CRS, je lui disais ma façon de voir, il a cru que c'était à lui que je parlais et il est arrivé. Il m'a mis un coup de poing", assure Laurent Attard, "gilet jaune".

Le commandant justifie les coups

"On était dans une situation quasi insurrectionnelle : j'avais des barricades de montées, j'avais des incendies volontaires d'allumés, on a eu quelques minutes auparavant un collègue qui s'est écroulé et a eu des points de suture à l'oeil", a expliqué de son côté le commandant divisionnaire Didier Andrieux. Le même jour, sur une autre vidéo, on voit le même policier frapper un homme qui semble déjà entouré de CRS. "Il avait un tesson de bouteille cassée dans la main", justifie-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un manifestant arrêté par des policiers en marge d\'un rassemblement de \"gilets jaunes\", le 29 décembre à Nantes (Loire-Atlantique).
Un manifestant arrêté par des policiers en marge d'un rassemblement de "gilets jaunes", le 29 décembre à Nantes (Loire-Atlantique). (JEREMIE LUSSEAU / HANS LUCAS / AFP)