Pédophilie dans l'Église : le cardinal Barbarin devant la justice et face aux victimes

L'un des plus hauts représentants de l'Église catholique en France est soupçonné d'avoir couvert les actes pédophiles d'un prêtre de son diocèse.

Voir la vidéo
FRANCE 2

L'archevêque de Lyon, le cardinal Barbarin, s'est présenté à la justice lundi 7 janvier pour l'ouverture de son procès. Face à lui, neuf victimes d'un prêtre pédophile dont il aurait couvert les agissements. "Je n'ai jamais cherché à cacher, et encore moins à couvrir ces faits horribles", assure-t-il. Il explique n'avoir été mis au courant du passé pédophile d'un prêtre de son diocèse qu'en 2014, pour des faits alors prescrits.

"Lui, comme par hasard, n'était au courant de rien"

"Cet homme se cache derrière ses supérieurs, se cache derrière les parents qui n'ont pas dénoncé à l'époque. Lui, comme par hasard, n'était au courant de rien", s'étonne l'une des victimes présentes au procès. Pour l'avocat de la défense, les faits n'étaient pas caractérisés. "Ce sont des rumeurs qui sont insuffisantes, et je vous rappelle que si elles avaient été suffisantes, les gens qui avaient porté les rumeurs à sa connaissance auraient pu les porter auprès du ministère public", explique maître Luciani.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, célébrant une messe le 3 avril 2016 à la cathédrale Saint-Jean à Lyon (Rhône).
Le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, célébrant une messe le 3 avril 2016 à la cathédrale Saint-Jean à Lyon (Rhône). (JEFF PACHOUD / AFP)