Violences à Paris : le boxeur Christophe Dettinger s'est rendu à la police

L'ancien boxeur professionnel que l'on a vu sur des vidéos frapper deux gendarmes samedi 5 janvier à Paris a été placé en garde à vue lundi 7 janvier au matin. Christophe Dettinger, c'est son nom, s'est rendu lui-même à la police. Peu avant, il a enregistré un message pour tenter de justifier son comportement.  

FRANCE 2

Il était recherché depuis l'après-midi du samedi 5 janvier, depuis ses coups violents portés à de nombreuses reprises sur des gendarmes. Christophe Dettinger, 37 ans, s'est rendu de lui-même à la police lundi 7 janvier au matin et a aussitôt été placé en garde à vue, mais il a déjà livré ses explications sur les réseaux sociaux. Dans une vidéo enregistrée dimanche soir et publiée par son entourage, il reconnaît les faits. L'ancien boxeur s'était connaître il y a une dizaine d'années en gagnant le titre de champion de France à deux reprises. Père de trois enfants, il est aujourd'hui agent territorial dans l'Essonne.  

Il encourt cinq ans de prison 

Il se présente comme un manifestant qui a cédé à la colère, mais il portait samedi des gants renforcés. L'enquête devra déterminer si ces violences étaient préméditées. Les deux gendarmes blessés ont déposé plainte. Aujourd'hui, ils réagissent pour la première fois. La garde à vue de Christophe Dettinger peut durer 48 heures. L'ancien boxeur encourt jusqu'à cinq ans de prison pour violences sur personne dépositaire de l'autorité publique

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien boxeur Christophe Dettinger s\'explique sur son geste contre des gendarmes mobiles, le 7 janvier 2019 sur Facebook.
L'ancien boxeur Christophe Dettinger s'explique sur son geste contre des gendarmes mobiles, le 7 janvier 2019 sur Facebook. (FACEBOOK)