Brexit : un test grandeur nature à la frontière

Un exercice grandeur nature a été déployé lundi 7 janvier à la frontière entre le Royaume-Uni et la France. Des dizaines de kilomètres de bouchons sont à prévoir après le Brexit, à cause des contrôles à la douane. 

FRANCE 2

De longues files de camions bloqués à cause des douanes à Douvres, en Angleterre (Royaume-Uni), c'est le cauchemar du gouvernement britannique qui risque bien de se réaliser si aucun accord sur le Brexit n'émerge. Lundi 7 janvier s'est déroulé un exercice grandeur nature : une sorte de répétition générale, avant un éventuel chaos. Tôt le matin, 89 chauffeurs de camions sont d'abord venus se garer sur une piste d'aéroport désaffectée. Elle servira d'immense parking de 6 000 places pour patienter pendant des heures, voire des jours, si les contrôles douaniers sont rétablis entre la France et la Grande-Bretagne.

27 kilomètres de bouchons après le Brexit

Les 89 camions ont ensuite pris la route jusqu'au port de Douvres. L'objectif était de savoir s'il faut s'attendre à d'immenses embouteillages après le Brexit, car chaque jour à Douvres, ce sont plus de 10 000 camions qui entrent ou sortent du territoire britannique. Les formalités prennent aujourd'hui en moyenne deux minutes. Si elles devaient, après le Brexit, durer 2 minutes de plus, cela créerait 27 km de bouchons, de chaque côté de la manche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les drapeaux européen et du Royaume-Uni le 24 septembre 2017 à Brighton au Royaume-Uni.
Les drapeaux européen et du Royaume-Uni le 24 septembre 2017 à Brighton au Royaume-Uni. (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)