Cet article date de plus d'un an.

Alimentation : les premières variétés locales de fraises attirent les consommateurs

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Les fraises françaises restent plus chères que leurs voisines espagnoles.
Alimentation : les premières variétés locales de fraises attirent les consommateurs Les fraises françaises restent plus chères que leurs voisines espagnoles. (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - L.Assalit, F.Mazou, J-.M.Talenton, A. Meyrignac, C. Michelland, F. Pelé, France 3 Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions
France 2
Les fraises françaises arrivent doucement sur les étals de marché. Il en existe des centaines de variétés. Le 13 Heures a comparé les prix en fonction de la provenance.

La saison des fraises vient de commencer, mais les clients sont déjà au rendez-vous. "Ils ont l’air d’apprécier, on nous fait des bons retours, c’est toujours agréable d’avoir des bons retours sur nos produits", confie une marchande. "Selon la variété, le prix peut être plus élevé", décrit Killian Grellier de Heaulme, primeur Terres d’Occitanie. Par exemple, les gariguettes en 250g coûtent 4,80 euros pièce.

Certains privilégient les fraises locales

Les prix restent élevés en ce début de saison car les fraises françaises restent plus chères par exemple que leurs voisines espagnoles. Mais des clients préfèrent privilégier le local. La cueillette de la gariguette, la variété la plus précoce en France, a démarré avec une petite semaine d’avance cette année. La récolte s’annonce plutôt bonne, de quoi rassurer les maraîchers. Les fraises françaises semblent pour l’instant résister à l’inflation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.