Cet article date de plus d'un an.

Autisme : Édouard Cousyn, l’autonomie à tout prix

Publié
Durée de la vidéo : 6 min
Autisme : Édouard Cousyn, l’autonomie à tout prix
Autisme : Édouard Cousyn, l’autonomie à tout prix Autisme : Édouard Cousyn, l’autonomie à tout prix (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - J. Legendre-Trousset, S. Thiebaud, A. Boulet
France Télévisions
France 2
Depuis dix-huit ans, France 2 suit Édouard Cousyn, un jeune homme autiste aujourd’hui âgé de 25 ans. Depuis un an, il habite seul dans une résidence pour personnes handicapées et a gagné en autonomie, même s’il doit encore être accompagné pour aller faire ses courses, par exemple.

La musique, le rythme dans la peau, Edouard Cousyn, jeune autiste de 25 ans a toujours aimé danser, se dépenser. Dans une résidence pour personnes handicapées il vit seul dans son appartement, avec les activités qui s’enchaînent et ponctuent la journée. Depuis un an qu’il est installé, il a rapidement trouvé ses marques. "Au fur et à mesure il a su prendre ses repères dans son logement", explique Pauline Mella, éducatrice spécialisée. Depuis 18 ans, France 2 partage les progrès d’Édouard, le quotidien de ses proches. Grâce aux éducateurs, il apprend au fil des années à maîtriser ses troubles. Il enchaîne les stages dans la restauration et l’an dernier, le saut vers l’inconnu : Édouard quitte ses parents et emménage dans son propre logement. Une étape capitale : tout un symbole pour sa famille.

Un rendez-vous quotidien, un appel à ses parents

Et il y a quelques jours, France 2 l’a retrouvé dans son coquet 40 m2. En un an, il semble s’être bien adapté. Des éducateurs passent le voir plusieurs fois par jour afin de définir les tâches qu’il doit effectuer. Pour faire la lessive ou les courses au marché, leur présence est encore nécessaire. "Il a besoin d’être accompagné pour le budget, pour la somme exacte et le retour de monnaie", précise une éducatrice. La machine à laver terminée, il est temps de l’étendre, et de faire la cuisine avec l’éducatrice. La soirée, il va la passer seul. Avec chaque soir un rendez-vous qu’il ne rate quasiment jamais. 21h30, il téléphone à ses parents. De précieuses nouvelles pour tous les membres de la famille. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.