Indre : le Teknival ne sera pas arrêté

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
À Villegongis (Indre), 20 000 personnes participent, depuis le jeudi 18 mai, au Teknival, un festival de musique techno qui fête ses 30 ans, sans autorisation de la préfecture. Sur place, le journaliste Thomas Cuny fait le point sur la situation. -
Indre : le Teknival ne sera pas arrêté À Villegongis (Indre), 20 000 personnes participent, depuis le jeudi 18 mai, au Teknival, un festival de musique techno qui fête ses 30 ans, sans autorisation de la préfecture. Sur place, le journaliste Thomas Cuny fait le point sur la situation. - (France 3)
Article rédigé par France 3 - T. Cuny
France Télévisions
France 3
À Villegongis (Indre), 20 000 personnes participent, depuis le jeudi 18 mai, au Teknival, un festival de musique techno qui fête ses 30 ans, sans autorisation de la préfecture. Sur place, le journaliste Thomas Cuny fait le point sur la situation.

20 000 personnes sont réunies, à Villegongis (Indre), vendredi 19 mai, pour les 30 ans du Teknival. Un rassemblement pas autorisé par la préfecture, mais qui ne sera, semble-t-il, pas arrêté. “Pour l’instant, l’ambiance reste calme, vous entendez la musique derrière moi, mais c’est un esprit bon enfant”, confie le journaliste Thomas Cuny, en direct pour le 12/13. Les autorités souhaitent sécuriser et protéger ce Teknival.

80 personnes secourues en une nuit

“D’importants moyens sont mobilisés, de l’eau a notamment été réquisitionnée pour les festivaliers. Les pompiers, la sécurité civile, sont présents sur site pour recueillir d’éventuels blessés”, rapporte le journaliste. Depuis jeudi soir, au moins 80 personnes ont été secourues, dont une en urgence absolue. “240 gendarmes ont été mobilisés, avec notamment un hélicoptère qui survole régulièrement le site”, explique Thomas Cuny. Pour l’heure, aucun débordement n’a été signalé et le dispositif de sécurité sera maintenu au moins jusqu’à la fin de l’événement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.