Patrimoine : à la découverte des horlogers de l’Oise

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Patrimoine : à la découverte des horlogers de l’Oise -
Patrimoine : à la découverte des horlogers de l’Oise Patrimoine : à la découverte des horlogers de l’Oise - (France 3)
Article rédigé par France 3 - C. Laronce, O. Palomino, P. Achère, M. Gualandi, S. Sahki, Y. Saidani, C. Berbett-Justice
France Télévisions
France 3
Les maîtres horlogers de l'Oise travaillent depuis le Moyen-Âge pour les châteaux et la cathédrale de Beauvais (Oise). On y visite d'ailleurs une horloge astronomique peuplée d’automates et en parfait état de fonctionnement.

Depuis des siècles, elle donne l’heure à la seconde près, mais aussi le mouvement de la lune, des planètes, et même les marées. Fleuron du savoir-faire de toute une région, l’horloge astronomique de la cathédrale de Beauvais (Oise) est ornée de 52 cadrans. Et c’est aux maîtres horlogers picards de veiller à ce qu’elle fonctionne bien. Ils ont œuvré pour les cathédrales comme pour les palais et sont derrière la mécanique de chaque grande horloge de la région. Comme au château de Tartigny (Oise) où se cache une “merveille”, comme l’appelle son propriétaire, François de Baudus.

Un travail psychologiquement prenant

Les mécaniques de cette horloge reprennent vie grâce aux connaissances de ces horlogers passés maîtres dans la science des engrenages. “C’est un très joli métier, mais il est très prenant psychologiquement, surtout quand on monte les mécanismes. Quand on a une petite panne et qu’on ne la trouve pas, ça peut nous travailler psychologiquement toute la nuit”, confie Alexandra Moniaux, horlogère chez Montres BRM. Dans l’atelier, le neuf côtoie l’ancien, qui se joue du temps qui passe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.