Résumé de l'élection

Les citoyens de Baby ont été conviés à voter le 15 mars 2020 dans le cadre des élections municipales. 76,06 % des citoyens sont allés aux urnes lors du premier tour des élections municipales. En comparaison avec 2014 où ils étaient 72,46 %, on constate une hausse de 3,60 points de la participation. Le taux de participation à l'échelle de la Seine-et-Marne a baissé par rapport à celui du scrutin précédent (65,38 % contre 48,69 % cette année).

Pour être en mesure d'entrer au conseil municipal, un candidat doit avoir emporté plus de 50 % des voix exprimées et 25 % des suffrages des inscrits.

À Baby, quels candidats sont en tête au 1er tour des élections municipales 2020 ?

Baby (77) a vu l'ensemble des 7 sièges du conseil être alloué dès le premier tour des élections municipales 2020. Scores du premier tour des élections municipales : Lucette Simon arrive première avec 92,15 % des votes. Laura Anglio et Valérie Roy rassemblent les voix de 90,19 % des votants. Dominique Mirvault (88,23 %), Christiane Uneau (78,43 %), Laure Luce (74,50 %) et Thierry Billault (72,54 %) se démarquent aussi grâce à leur résultat élevé parmi les vainqueurs de ce tour.

Le prochain maire doit maintenant être élu par et parmi les conseillers municipaux.

Résultats Baby

Abstention : 23.94% Participation : 76.06%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Lucette SIMON, , 92.15%, 47 votes

    Élu·e



    Lucette SIMON

    92.15 %

    47 votes

  • 2, Laura ANGLIO, , 90.19%, 46 votes

    Élu·e



    Laura ANGLIO

    90.19 %

    46 votes

  • 3, Valérie ROY, , 90.19%, 46 votes

    Élu·e



    Valérie ROY

    90.19 %

    46 votes

  • 4, Dominique MIRVAULT, , 88.23%, 45 votes

    Élu·e



    Dominique MIRVAULT

    88.23 %

    45 votes

  • 5, Christiane UNEAU, , 78.43%, 40 votes

    Élu·e



    Christiane UNEAU

    78.43 %

    40 votes

  • 6, Laure LUCE, , 74.5%, 38 votes

    Élu·e



    Laure LUCE

    74.5 %

    38 votes

  • 7, Thierry BILLAULT, , 72.54%, 37 votes

    Élu·e



    Thierry BILLAULT

    72.54 %

    37 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 94 habitants
  • 71 inscrits
  • Votants54 inscrits 76.06%
  • Abstentionnistes17 inscrits 23.94%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

CARTE. Municipales 2020 : voici les 50 villes à suivre au second tour

Les candidats qualifiés au second tour avaient jusqu'au 2 juin à 18 heures pour se désister, se maintenir ou fusionner leurs listes. L'affiche est désormais connue dans les 4 900 communes où le conseil municipal doit encore être élu.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Baby : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, les communes françaises effectueront le renouvellement de leur conseil municipal, à l'issue des élections prévues les 15 et 22 mars prochains. Les candidats seront ici désignés directement par les électeurs le jour du vote, contrairement aux communes de plus de 1 000 habitants où une liste est nécessaire pour se présenter.

La liste des candidats aux Municipales 2020 à Baby

Lors du premier tour des élections municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. Actuellement maire de Baby, Dominique Mirvault présente de nouveau sa candidature. De plus, Laura Anglio est candidate. Thierry Billault, Laure Luce, Valérie Roy, Lucette Simon et Christiane Uneau finalisent la liste des candidats retenus.

Il convient de rappeler que, pour être élus dès le premier tour, les candidats sont contraints de remporter une majorité absolue. Ces derniers doivent par ailleurs avoir récolté les voix d'au moins un quart des citoyens enregistrés sur les listes. En cas de second tour, les candidats doivent obtenir une majorité relative afin d'être élus et pouvoir décrocher l'un des 7 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Baby ?

Les 15 et 22 mars 2020, le nouveau conseil municipal de la commune de Baby sera élu, lors des élections municipales 2020. Le fait d'être majeur est un critère sine qua non pour voter à ces élections. Il faut également être inscrit sur les listes électorales, être français ou ressortissant de l'UE, et s'acquitter de ses impôts ou résider dans la municipalité.

Élections municipales, zoom sur 2014

Il existe un système électoral spécifique dans le cadre des élections municipales pour les villes de moins de 1000 habitants. De fait, les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent d'ailleurs choisir des membres de deux listes différentes. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
Dans la commune de Baby, les citoyens ont voté le 23 mars 2014 afin d'élire 7 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Les candidates Bernardette Couturier et Laure Luce, avec Christiane Uneau, Liliane Leconte, Dominique Mirvault, Lucette Sierra-Simon et Valérie Roy à leurs côtés, étaient chargées, par les Bédoins, d'administrer la commune.
Avec une liste comprenant 69 noms, d'assez nombreux électeurs sont allés aux bureaux de vote (50 d'entre eux). Ce taux de participation s'élevait à 73,91 % lors des élections municipales de 2008. On observe ainsi aisément une légère baisse.

La tendance existait-elle au moment de l'élection précédente ?

Plusieurs scrutins se sont tenus après les élections municipales, et les dernières Présidentielles se sont déroulées en 2017. En étudiant les résultats de Baby en 2017 au premier tour des Présidentielles, on remarque qu'ils sont différents de ce qui a été déclaré au niveau du pays.
L'écart s'est creusé entre Emmanuel Macron (En marche !) qui a obtenu 15,69 % des suffrages au premier tour, et Marine Le Pen (Front national) d'une part et François Fillon (Républicains) d'autre part, qui ont emporté 47,06 % et 25,49 % des voix. Le choix s'est opéré au deuxième tour : les habitants de Baby ont élu Marine Le Pen à 61,36 %. Tandis que la participation des résidents de Baby au second tour était de 88,41 % en 2012, elle était de 87,1 %, soit 54 citoyens, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de l'évolution notée dans le pays entre les deux mêmes années.
Aux Européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a su séduire, avec 28,57 % des votes. Elle était suivie par l'Union de la Droite et du Centre qui, pour sa part, en a rassemblé 17,14 %.

Baby : les données clefs

Les objectifs des municipales 2020 : le vote qui aura lieu les 15 et 22 mars contribue à prendre conscience de la situation socio-économique sur la municipalité de Baby.

Quelques statistiques concernant la population de Baby

Baby est une commune de Seine-et-Marne. Elle compte 95 âmes. Plusieurs villes sont liées à Baby depuis la création de la Communauté de Communes Bassée-Montois, par exemple Lizines, Montigny-le-Guesdier ou également Luisetaines. Si 29,31 % des Bédoins ont entre 55 et 64 ans, la population est peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans). Les résidents issus de l'immigration sont peu nombreux à Baby, on y recense 4,17 % de la population.

Emploi, logement et revenus : proposent-ils un niveau de vie confortable à Baby ?

Qu'en est-il du marché de l'emploi à Baby ? Près de 48 Bédoins déclarent être en poste – soit 50 % de la population. Les ouvriers et employés constituent 70 % de la population active. Les personnes au chômage forment 6 % des habitants bédoins. Les femmes sont surreprésentées (plus de la moitié).
On tend à penser qu'une commune est riche lorsque ses habitants sont, majoritairement, propriétaires d'une grande maison. Qu'en est-il à Baby ? Tendances au niveau de la location bédoine : les maisons non HLM de 4 pièces représentent moins de 5 % du marché et on répertorie environ 2 % de locataires de maison meublée de 3 pièces. Les propriétaires sont respectivement un peu moins du tiers à acheter une maison de 4 pièces et un peu plus de 30 % à choisir une maison de 5 pièces.

Comment qualifier l'environnement de vie au sein de la ville de Baby ?

Les infrastructures manquent un peu à Baby pour satisfaire les attentes de ses habitants. Avec 24 enfants âgés de 0 à 15 ans, la ville de Baby comprend de nombreuses familles (compte tenu de sa population totale).
L'aménagement du territoire et les services publics sont des critères à prendre en compte pour la sélection d'un lieu de vie. La pollution aussi. Selon L'observatoire national de l'eau, l'eau à Baby s'avère conforme à 100 % tant au niveau microbiologique ​que physico-chimique​.