← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Ménil-Froger

Résumé du premier tour

Les élections municipales se sont déroulées le 15 mars 2020 à Ménil-Froger. Au 1er tour des municipales, 56,06 % des citoyens étaient allés aux urnes. Un score en baisse (-29,13 points) en comparaison avec 2014, où ils étaient 85,19 % à avoir voté. La participation engendrée par ce scrutin à l'échelle départementale (Orne), de 56,95 %, a baissé par rapport à celle déclarée à l'élection précédente (74,37 %).

Tout candidat ayant convaincu plus de 50 % des électeurs et 25 % des inscrits remporte un siège au conseil municipal.

Élections municipales 2020 à Ménil-Froger : qui sort gagnant lors du 1er tour ?

Fin du suspense à Ménil-Froger (61), puisque les 7 membres du conseil municipal ont donc déjà été désignés dès le 1er tour des élections municipales 2020. Brigitte Lefrant et Bernard Ligné ont obtenu 94,11 % des voix et, par conséquent, se retrouvent en tête de ce 1er tour. Le résultat réalisé par Élisabeth Remande (88,23 %) la situe troisième. Différents élus, dont par exemple Isabelle Beaudoin (85,29 %), Marcel Buissart (85,29 %), Rolande Coulomb (85,29 %) et Aurélie Baijot (82,35 %), affichent aussi des chiffres élevés.

Dans ce hameau, des votes blancs (8,11 %) ont été comptabilisés.

Il est maintenant l'heure pour les nouveaux conseillers municipaux d'élire le nouveau maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Ménil-Froger

Abstention : 43.94% Participation : 56.06%

Résultats détaillés du tour 1

  • Brigitte LEFRANT, 94.11%



    Brigitte LEFRANT

    94.11 %

    32 votes

  • Bernard LIGNÉ, 94.11%



    Bernard LIGNÉ

    94.11 %

    32 votes

  • Élisabeth REMANDE, 88.23%



    Élisabeth REMANDE

    88.23 %

    30 votes

  • Isabelle BEAUDOIN, 85.29%



    Isabelle BEAUDOIN

    85.29 %

    29 votes

  • Marcel BUISSART, 85.29%



    Marcel BUISSART

    85.29 %

    29 votes

  • Rolande COULOMB, 85.29%



    Rolande COULOMB

    85.29 %

    29 votes

  • Aurélie BAIJOT, 82.35%



    Aurélie BAIJOT

    82.35 %

    28 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 65 habitants
  • 66 inscrits
  • Votants37 inscrits 56.06%
  • Abstentionnistes29 inscrits 43.94%
  • Votes blancs3 inscrits 8.11%

Article à la une des élections

Vaccin anti-Covid de Sanofi, Génération identitaire, présidentielle 2022... Le "8h30 franceinfo" de Marine Le Pen

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Ménil-Froger : le contexte politique des élections municipales

Lors des 15 mars et 22 mars 2020, les habitants des communes françaises vont devoir élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les électeurs élisent directement leurs candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Ménil-Froger : qui sont les candidats aux Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. La mairie de Ménil-Froger, tenue par Isabelle Beaudoin, voit sa maire se présenter à sa réélection. Aurélie Baijot, qui avait décroché un siège au conseil municipal après les municipales de 2014, se porte aussi candidate. Les candidatures de Marcel Buissart, Rolande Coulomb, Brigitte Lefrant, Bernard Ligné et Élisabeth Remande sont également validées.

Pour information : pour qu'un candidat puisse être élu au premier tour, il doit avoir remporté une majorité absolue et avoir réuni les votes de plus du quart des habitants inscrits sur les listes électorales. Si second tour il y a, celui-ci doit avoir atteint une majorité relative afin d'être élu et accéder à l'un des 7 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Ménil-Froger ?

Durant ces élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020, les citoyens de Ménil-Froger choisiront leur nouveau conseil municipal. Sont invités à cette élection les Français ou les membres d'un pays de l'Union européenne, qui sont majeurs, qui sont inscrits sur les listes électorales françaises et qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la commune concernée. Si vous remplissez ces conditions, vous êtes convié à voter.

Mise en contexte de ces élections municipales : retour en 2014

Le scrutin plurinominal avec panachage est un type de scrutin un peu complexe. Celui-ci s'applique lors des élections municipales, seulement pour les communes de moins de 1000 habitants. De plus, les électeurs ont la possibilité de voter pour plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi élire des membres de deux listes différentes.
À Ménil-Froger, les habitants avaient désigné 7 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Bernard Ligné et Brigitte Lefrant avaient pour tâche d'administrer les Ménil-Frogériens. Ils étaient assistés par Aurélie Baijot, Annick Chandebois, Éric De Catheu, Isabelle Beaudoin et Rolande Coulomb.
On compte 46 votants pour 54 présents sur les listes électorales. On observe ici une forte hausse de la participation lorsque l'on effectue un comparatif avec celle de 2008 (77,36 %) aux précédentes Municipales.

Les autres élections ont-elles connu des résultats similaires ?

2017 a été l'année des dernières Présidentielles. Depuis les précédentes élections municipales, il y aura eu plusieurs scrutins. En 2017, au premier tour des dernières Présidentielles, les électeurs de Ménil-Froger ont fait leur choix : les résultats ont été différents de ce qui a pu se dégager au niveau du pays.
Le premier tour a vu se démarquer François Fillon (Les Républicains) ainsi que Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) qui ont obtenu, respectivement, 40 % et 17,78 % des suffrages. Avec 54,55 % des votes, le choix des résidents de Ménil-Froger a été en faveur de Marine Le Pen. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, le taux de participation à Ménil-Froger était de 92,59 %, et il affichait 74,55 % en 2017 avec 41 électeurs. On note donc une baisse différente de l'évolution remarquée à l'échelle nationale (-5,8 points).
On relèvera à l'issue des Européennes de 2019 les bons résultats emportés par les listes suivantes : Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), avec 48,65 % des voix, et Les Européens avec 10,81 % des voix.

Quelques informations sur Ménil-Froger

Les élections municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les habitants de Ménil-Froger de choisir leurs nouveaux membres du conseil municipal. Souvent, ce scrutin très local permet de prendre le pouls de la municipalité et repérer les questions qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des chiffres socio-économiques.

De quels horizons proviennent les habitants de Ménil-Froger ?

La ville de Ménil-Froger est une commune de l'Orne. 55 personnes résident dans cette ville. Avec ce petit village, les communes du Renouard, Saint-Germain-de-Clairefeuille ou Les Champeaux sont parmi les villes qui forment la Communauté de Communes des Vallées d'Auge et du Merlerault. Si 15,15 % de la population ont entre 55 et 64 ans, la majorité des Ménil-Frogériens a entre 25 et 54 ans. Les immigrés sont peu présents dans la commune de Ménil-Froger où ils constituent 3,57 % de la population.

Un aperçu du niveau de vie des résidents de Ménil-Froger

Voici des chiffres essentiels pour connaître la situation de l'emploi dans Ménil-Froger. Environ 30 Ménil-Frogériens travaillent. Ils représentent 53,57 % des habitants. La ville dénombre surtout des ouvriers et cadres et professions intellectuelles supérieures (66,67 %). Dans la commune ménil-frogérienne, 13 % de la population en âge de travailler sont sans emploi. Plus de la moitié sont des femmes.
Le marché immobilier d'une ville est fréquemment pris comme un indicateur adapté du niveau de vie de cette dernière. Les chiffres les plus étudiés sont alors le statut d'occupation (locataires ou propriétaires), le type de bien (maisons ou appartements) ou bien la surface de ceux-ci. Les résidents sont environ 3 % à s'avérer locataires de maison non HLM de 3 pièces et environ 3 % à louer une maison non HLM de 5 pièces. L'achat des propriétaires se porte sur une maison de 5 pièces à 16 % et sur une maison de 4 pièces au tiers.

Ménil-Froger : y vit-on bien ?

Les infrastructures manquent un peu à Ménil-Froger pour répondre aux besoins de ses habitants. Il y a 4 enfants en âge d'aller à l'école dans la commune, il y a donc peu de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
La pollution est également un élément à prendre en compte pour juger de la qualité de vie d'une ville. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut affirmer qu'elle se révèle à 100 % conforme selon L'observatoire national de l'eau. Et cela au niveau microbiologique ​et physico-chimique ​.