← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Beaumont-Sardolles

Résumé du premier tour

Les habitants de Beaumont-Sardolles sont allés voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le taux de participation au 1er tour des municipales était cette année de 78,49 %. En 2014, il était de 85,15 % (soit une baisse de -6,66 points). La participation dans le département de la Nièvre a baissé par rapport au précédent scrutin : 75,38 % contre 65,12 % cette année.

Pour qu'un candidat soit à même de devenir membre du conseil municipal, il doit tenir compte des deux critères suivants : avoir obtenu plus de 50 % des suffrages et avoir rassemblé au moins 25 % des inscrits.

Quels candidats sont en tête au 1er tour des élections municipales 2020 à Beaumont-Sardolles ?

À Beaumont-Sardolles (58), les jeux sont donc faits dès le premier tour pour ces élections municipales 2020 puisque les 11 places du conseil ont déjà toutes été attribuées. Résultats du 1er tour des élections municipales : Sandrine Marecal arrive première avec 98,63 % des voix. Marielle Carlot a récolté les votes de 95,89 % des citoyens. Les voix recensées en faveur de Colette Chevau (91,78 %) la poussent en troisième position. Eric Compot (90,41 %), Eliane Perraudin (89,04 %), Isabelle Fizailne (84,93 %), Susanne Pierrat (82,19 %), Alexandre Rameau (82,19 %), Jean-Luc Compot (78,08 %), Olivier Charbonnier (76,71 %) et Florence Pawela (76,71 %) ont réussi à réunir les électeurs, comme en atteste leur score élevé.

À la suite de leur nomination, les nouveaux conseillers municipaux se doivent de désigner parmi eux celui ou celle qui deviendra maire.

Résultats du premier tour - Beaumont-Sardolles

Abstention : 21.51% Participation : 78.49%

Résultats détaillés du tour 1

  • Sandrine MARECAL, 98.63%



    Sandrine MARECAL

    98.63 %

    72 votes

  • Marielle CARLOT, 95.89%



    Marielle CARLOT

    95.89 %

    70 votes

  • Colette CHEVAU, 91.78%



    Colette CHEVAU

    91.78 %

    67 votes

  • Eric COMPOT, 90.41%



    Eric COMPOT

    90.41 %

    66 votes

  • Eliane PERRAUDIN, 89.04%



    Eliane PERRAUDIN

    89.04 %

    65 votes

  • Isabelle FIZAILNE, 84.93%



    Isabelle FIZAILNE

    84.93 %

    62 votes

  • Susanne PIERRAT, 82.19%



    Susanne PIERRAT

    82.19 %

    60 votes

  • Alexandre RAMEAU, 82.19%



    Alexandre RAMEAU

    82.19 %

    60 votes

  • Jean-Luc COMPOT, 78.08%



    Jean-Luc COMPOT

    78.08 %

    57 votes

  • Olivier CHARBONNIER, 76.71%



    Olivier CHARBONNIER

    76.71 %

    56 votes

  • Florence PAWELA, 76.71%



    Florence PAWELA

    76.71 %

    56 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 119 habitants
  • 93 inscrits
  • Votants73 inscrits 78.49%
  • Abstentionnistes20 inscrits 21.51%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Municipales : en Loire-Atlantique, une élection annulée à cause de l’abstention

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Beaumont-Sardolles : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, toutes les communes françaises sont appelées à élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Ces élections se dérouleront les 15 mars et 22 mars prochains. Il faut savoir que le principe du scrutin de liste n'existe pas pour les communes dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000. Les électeurs qui habitent dans ces villes peuvent directement choisir leurs candidats, parmi ceux qui ont fait acte de candidature.

Municipales 2020 : quels sont les candidats qui se présentent à Beaumont-Sardolles ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. La ville de Beaumont-Sardolles, tenue par Eric Compot, voit celui-ci se présenter à sa réélection. Marielle Carlot se porte candidate. Elle s'était présentée aux municipales 2014 où elle avait décroché un siège au conseil municipal. Olivier Charbonnier, Colette Chevau, Jean-Luc Compot, Isabelle Fizailne, Sandrine Marecal, Florence Pawela, Eliane Perraudin, Susanne Pierrat et Alexandre Rameau sont également prétendants à la mairie.

La règle est comme suit : les candidats ne peuvent être élus au premier tour que s'ils remportent une majorité absolue, et s'ils ont reçu les voix de plus du quart des résidents enregistrés sur les listes électorales. S'il y a un second tour, ils devront obtenir une majorité relative afin de pouvoir être élus et prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Beaumont-Sardolles : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les élections municipales 2020, au cours desquelles les résidents de Beaumont-Sardolles désigneront leur nouveau conseil municipal, auront lieu les 15 et 22 mars 2020. Pour avoir la possibilité de voter durant ce scrutin, il faut bien sûr être majeur et apparaître sur les listes électorales françaises. Il faut également être français ou membre de l'Union européenne, et résider ou payer ses impôts dans la commune correspondante.

Élections municipales : quelles étaient les tendances en 2014 ?

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, pour ces municipales, aux communes de moins de 1000 habitants. Cela signifie que les électeurs choisissent plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi voter pour des membres de deux listes différentes.
11 membres du conseil municipal de la ville de Beaumont-Sardolles ont été élus par les citoyens le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Jean-Luc Compot et Didier Godard ont été chargés par les Beaumont-Sardollois de les diriger. Ils étaient accompagnés de Christian Loisy, Sandrine Marecal, Susanne Pierrat, Alexandre Rameau mais aussi Corinne Charbonnier et Colette Chevau.
De nombreux électeurs se sont rendus aux urnes : 86 sur les 101 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci établit une hausse du taux de participation lorsqu'on le rapporte aux dernières Municipales de 2008 où il atteignait 82,57 %.

D'autres élections ont-elles exprimé la même tendance ?

Il n'y a pas eu de vote depuis les Présidentielles de 2017, mais plusieurs scrutins se sont tenus depuis les précédentes élections municipales. À Beaumont-Sardolles, les votes enregistrés au premier tour des Présidentielles de 2017 ont été différents de ce qui a été recensé dans toute la France.
Avec 34,07 % et 17,58 % des suffrages, François Fillon (Républicains) d'une part, et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part se sont distingués au premier tour. Emmanuel Macron a au final été choisi par les citoyens de Beaumont-Sardolles, avec 71,43 % des suffrages. 89 habitants s'étaient déplacés dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 89,9 % des résidents de Beaumont-Sardolles, contre 86,87 % en 2012. Cette hausse de la participation est différente de l'évolution notée dans le pays (-5,8 points au second tour).
Au nombre des bons scores aux Européennes de 2019, on peut citer Renaissance (soutenue par La République en Marche) (25 %) et Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (18,33 %).

Quelques informations sur Beaumont-Sardolles

Point sur les élections municipales 2020 des 15 et 22 mars à Beaumont-Sardolles. L'environnement socio-économique (écologie, mobilité, sécurité, accès aux soins...) représente un important marqueur à prendre en considération concernant la situation dans la municipalité.

Quelles sont les spécificités des citoyens de Beaumont-Sardolles ?

On recense 115 personnes à Beaumont-Sardolles. C'est une ville de la Nièvre. La Communauté de Communes Amognes Coeur du Nivernais rassemble Beaumont-Sardolles avec différentes autres villes, telles que Saxi-Bourdon, Montigny-aux-Amognes ou également Fertrève. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et les résidents entre 55 et 64 ans constituent 18,75 % de la population. Les habitants sont donc peu âgés. Les immigrés se révèlent peu représentés parmi la population habitant à Beaumont-Sardolles (4,96 % des résidents).

Quel est le niveau de vie au sein de la ville de Beaumont-Sardolles ?

Voici des chiffres sur le marché de l'emploi à Beaumont-Sardolles. Les agriculteurs exploitants et professions intermédiaires sont les mieux représentés sur le marché de l'emploi à Beaumont-Sardolles (46,15 % des actifs). La population active est formée de 59 personnes, soit 51,24 % des Beaumont-Sardollois. Les hommes sont plus affectés par le chômage : ils constituent une majeure partie des demandeurs d'emploi en ville (moins de 5 % de la population active).
Les Beaumont-Sardollois bénéficient d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale, avec un revenu fiscal médian de 20 404 € durant l'année 2016, contre plus de 20 000 € en France au cours de l'année 2014.
Le niveau de vie d'une commune s'estime également à son marché immobilier. Qu'en est-il à Beaumont-Sardolles ? Sur le marché locatif beaumont-sardollois, les plus cotées sont les maisons non HLM de 5 pièces qui correspondent à moins de 2 % de la demande, ainsi que les maisons non HLM de 6 pièces à hauteur d'environ 2 %. À Beaumont-Sardolles, les propriétaires tendent à investir dans une maison de 4 pièces à plus de 21 % et sont 35 % à investir dans une maison de 6 pièces.

Comment savoir si Beaumont-Sardolles présente une bonne qualité de vie ?

Force est de reconnaître que les infrastructures essentielles (hôpitaux, gares ou écoles, entre autres) manquent un peu à Beaumont-Sardolles. Par rapport au nombre total d'habitants, on y dénombre peu de familles (15 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui peuplent la commune.
Si vous êtes sensible à la pollution, tenez-vous au courant des indices de qualité de l'air ou de l'eau dans votre ville. La qualité de l'eau se mesure, tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau indique effectivement qu'elle est 100 % conforme.