Résumé de l'élection

Les citoyens de Druy-Parigny ont fait le déplacement le 15 mars 2020 pour voter lors des élections municipales. Le taux de participation a donc baissé de -12,93 points entre le premier tour des élections municipales en 2014 et cette année où il était de 52,34 %, par rapport à 65,27 %. À l'échelle du département de la Nièvre, la participation à ce scrutin a baissé cette année (65,12 %), en comparaison avec le précédent (75,38 %).

Le rôle de conseiller municipal n'est pas attribué à tous les candidats. Afin de siéger au conseil, ils se doivent d'avoir rassemblé les voix d'au moins le quart des inscrits et de plus de la moitié des électeurs.

Quels candidats sont favoris au premier tour des élections municipales 2020 à Druy-Parigny ?

Les 11 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le 1er tour, les élections municipales 2020 s'achèvent donc à Druy-Parigny (58). Bernadette Chaisy et Patrice Dragan s'imposent au premier tour des municipales avec 98,46 % des suffrages. Le candidat Yves Chevalier, en atteignant un résultat de 96,92 %, remporte la troisième position. Ce tour a valorisé quelques candidats, comme Denis Dufour (96,15 %), Béatrice Monpeyssen (96,15 %), Nathalie Joly (94,61 %), Ronald Pousson (93,84 %), Christophe Gatineau (93,07 %), Didier Revenu (92,30 %), Pierre Thevenard (91,53 %) et Gérard Loriot (87,69 %).

Après leur élection, les nouveaux membres du conseil municipal doivent choisir dans leurs rangs celui ou celle qui deviendra maire.

Résultats Druy-Parigny

Abstention : 47.66% Participation : 52.34%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Bernadette CHAISY, , 98.46%, 128 votes

    Élu·e



    Bernadette CHAISY

    98.46 %

    128 votes

  • 2, Patrice DRAGAN, , 98.46%, 128 votes

    Élu·e



    Patrice DRAGAN

    98.46 %

    128 votes

  • 3, Yves CHEVALIER, , 96.92%, 126 votes

    Élu·e



    Yves CHEVALIER

    96.92 %

    126 votes

  • 4, Denis DUFOUR, , 96.15%, 125 votes

    Élu·e



    Denis DUFOUR

    96.15 %

    125 votes

  • 5, Béatrice MONPEYSSEN, , 96.15%, 125 votes

    Élu·e



    Béatrice MONPEYSSEN

    96.15 %

    125 votes

  • 6, Nathalie JOLY, , 94.61%, 123 votes

    Élu·e



    Nathalie JOLY

    94.61 %

    123 votes

  • 7, Ronald POUSSON, , 93.84%, 122 votes

    Élu·e



    Ronald POUSSON

    93.84 %

    122 votes

  • 8, Christophe GATINEAU, , 93.07%, 121 votes

    Élu·e



    Christophe GATINEAU

    93.07 %

    121 votes

  • 9, Didier REVENU, , 92.3%, 120 votes

    Élu·e



    Didier REVENU

    92.3 %

    120 votes

  • 10, Pierre THEVENARD, , 91.53%, 119 votes

    Élu·e



    Pierre THEVENARD

    91.53 %

    119 votes

  • 11, Gérard LORIOT, , 87.69%, 114 votes

    Élu·e



    Gérard LORIOT

    87.69 %

    114 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 355 habitants
  • 256 inscrits
  • Votants134 inscrits 52.34%
  • Abstentionnistes122 inscrits 47.66%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

CARTE. Municipales 2020 : voici les 50 villes à suivre au second tour

Les candidats qualifiés au second tour avaient jusqu'au 2 juin à 18 heures pour se désister, se maintenir ou fusionner leurs listes. L'affiche est désormais connue dans les 4 900 communes où le conseil municipal doit encore être élu.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Druy-Parigny : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises doivent s'occuper du renouvellement de leur conseil municipal au cours des élections des 15 et 22 mars 2020. Il sera question ici, contrairement aux communes qui répertorient plus de 1 000 habitants, de désigner non pas une liste, mais directement des candidats, parmi ceux ayant fait enregistrer leur candidature.

À Druy-Parigny, qui sont les candidats pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Pierre Thevenard, maire de Druy-Parigny, propose sa candidature pour un nouveau mandat. Bernadette Chaisy se présente comme candidate. Elle s'était d'ores et déjà présentée au moment des élections municipales 2014 et avait obtenu une place au conseil municipal. Les candidatures de Yves Chevalier, Patrice Dragan, Denis Dufour, Christophe Gatineau, Nathalie Joly, Gérard Loriot, Béatrice Monpeyssen, Ronald Pousson et Didier Revenu sont également validées.

Afin d'être élus lors du premier tour, les candidats doivent remporter une majorité absolue, mais ils doivent aussi avoir atteint au moins le quart des votes des résidents enregistrés sur les listes. Dans l'éventualité où un second tour est nécessaire, la condition pour être élu, et pour se voir attribuer l'un des 11 sièges à pourvoir, est d'atteindre une majorité relative.

Druy-Parigny : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le conseil municipal sortant de Druy-Parigny remet ses places en jeu lors des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Le fait d'être majeur est un critère sine qua non pour voter à ces élections. Il faut aussi être inscrit sur les listes électorales, être français ou ressortissant de l'UE, et s'acquitter de ses impôts ou résider dans la municipalité.

Point sur les élections municipales de 2014 : à quoi ressemblaient-elles ?

Les électeurs des communes de moins de 1000 habitants votent via un scrutin plurinominal avec panachage pour les municipales. Ainsi, ils élisent plusieurs candidats à la fois et peuvent également désigner des membres de deux listes différentes.
23 mars 2014 : les citoyens de Druy-Parigny avaient choisi 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Avec Gérard Loriot, Vanessa Lespinasse, Bernadette Chaisy, Pierre Thévenard mais aussi Jean-Claude Perassolo et Patrice Dragan, Sylviane Jarre et Laurence Davasse avaient été élues pour diriger les Druydes.
Assez peu de citoyens sont partis voter (171 d'entre eux pour 262 inscrits). En confrontant ce taux de participation à celui des élections municipales de 2008, qui a atteint 86,96 %, on constate une forte baisse.

Une tendance similaire à d'autres élections ?

Quant aux autres types de scrutin depuis les dernières Municipales, on en comptabilise plusieurs. Les précédentes Présidentielles, quant à elles, ont eu lieu en 2017. Les votes de la commune de Druy-Parigny au premier tour des élections présidentielles, en 2017, avaient donné des résultats très similaires à ceux constatés sur le reste de l'Hexagone.
Emmanuel Macron (En marche !) ainsi que Marine Le Pen et François Fillon (Républicains et Front national) ont emporté 27,09 % et 19,7 % des votes. Avec 55,95 % des voix, le choix des citoyens de Druy-Parigny a été en faveur d'Emmanuel Macron. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, la participation à Druy-Parigny était de 85,33 %, et elle affichait 79,13 % en 2017 avec 201 électeurs. On observe donc une baisse assez similaire à la variation remarquée à l'échelle du pays (-5,8 points).
Alors que Renaissance (soutenue par La République en Marche) obtenait 22,14 % des voix lors des Européennes 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a pu compter sur le soutien de 30,53 % des électeurs.

Quelques informations sur Druy-Parigny

Immigration, santé, scolarisation, chômage... telles sont les données dont l'étude permet de cerner le contexte d'une municipalité, avant l'élection municipale.

Quelles sont les grandes particularités des résidents de Druy-Parigny ?

Druy-Parigny, avec ses 320 résidents, est une commune de la Nièvre. Grâce à la Communauté de Communes Sud Nivernais, qui offre une continuité entre les villes voisines, Druy-Parigny échange facilement avec Saint-Ouen-sur-Loire, Lamenay-sur-Loire ou Decize. Si 26,83 % de la population ont entre 55 et 64 ans, la majorité des Druydes a entre 25 et 54 ans. La population issue de l'immigration est peu représentée à Druy-Parigny, avec 0,31 % des résidents.

Niveau de vie : tout ce qu'il est nécessaire de savoir sur Druy-Parigny

Les chiffres qui suivent fournissent un aperçu de la situation concernant le chômage dans la ville de Druy-Parigny. 47,69 %, c'est le taux des actifs à Druy-Parigny. Près de 150 Druydes travaillent, parmi lesquels 60 % en tant qu'employés et professions intermédiaires. Les chômeurs représentent moins de 10 % des habitants druydes. Une majeure partie des personnes déclarant toucher des allocations sont des femmes.
En France, les ménages ont touché un revenu annuel médian de plus de 20 000 € durant l'année 2014. Les chiffres à Druy-Parigny se révèlent similaires à ceux du pays au cours de l'année 2016 : les Druydes ont déclaré percevoir en moyenne 20 574 € par an.
Les Druydes sont-ils propriétaires ou locataires ? De quel type de bien ? Les chiffres suivants vous éclaireront sur le sujet. Sur le marché locatif druyde, les plus prisées sont les maisons non HLM de 4 pièces qui correspondent à plus de 4 % de la demande, ainsi que les maisons non HLM de 3 pièces à hauteur d'environ 2 %. Le quart des propriétaires choisit d'investir dans une maison de 6 pièces et environ 28 % dans une maison de 5 pièces.

Que dire de la qualité de vie à Druy-Parigny ?

Dans cette commune, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Avec 69 enfants âgés de 0 à 15 ans, la commune de Druy-Parigny compte un assez grand nombre de familles (compte tenu de sa population totale).
Il est important de se renseigner sur les principaux indices de pollution. Pour être conforme, l'eau doit remplir les critères de qualité tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. Selon L'observatoire national de l'eau, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.