← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Sulpice

Résumé du premier tour

Les habitants de la ville se sont rendus aux urnes pour les municipales qui se sont déroulées à Saint-Sulpice le 15 mars 2020. Les citoyens ont été 51,31 % à s'exprimer lors du premier tour des municipales. En 2014, ils étaient 71,63 % à s'être rendus aux urnes (baisse de -20,32 points). Dans le département de la Nièvre, le taux de participation des électeurs au scrutin a baissé en regard de l'élection précédente : 75,38 % contre 65,12 % cette année.

Le rôle de conseiller municipal n'est pas accordé à tous les candidats. Afin de siéger au conseil, ils se doivent d'avoir réuni les voix de plus de 25 % des inscrits et d'au moins la moitié des électeurs.

À Saint-Sulpice, quels candidats sont en tête au 1er tour des municipales 2020 ?

À Saint-Sulpice (58), l'ensemble des sièges du conseil - à savoir 11 au total - a donc déjà été attribué dès le premier tour des élections municipales 2020. Avec 94,19 % des suffrages, Patrick Chevalier et Jean-Pierre Perronneau arrivent en première place du 1er tour des élections municipales. Le score de Mélanie Camus à l'issue du premier tour lui fait emporter la troisième position avec un résultat de 90,96 %. Sandrine Alloune (90,32 %), Jean-Luc Cottenot (89,67 %), Marie-Laure Gruyer (89,67 %), Jocelyne Jamard (89,67 %), Julie Petit (87,09 %), Jacki Roy (85,80 %), Jean-Claude Marquant (85,16 %) et Vivien Gaume (79,35 %), qui ont réalisé un score élevé à l'issue de ce tour, se sont garanti un siège au conseil municipal.

Ayant été élus, les membres du conseil municipal sont conviés à choisir – dans leurs rangs – le futur maire.

Résultats du premier tour - Saint-Sulpice

Abstention : 48.69% Participation : 51.31%

Résultats détaillés du tour 1

  • Patrick CHEVALIER, 94.19%



    Patrick CHEVALIER

    94.19 %

    146 votes

  • Jean-Pierre PERRONNEAU, 94.19%



    Jean-Pierre PERRONNEAU

    94.19 %

    146 votes

  • Mélanie CAMUS, 90.96%



    Mélanie CAMUS

    90.96 %

    141 votes

  • Sandrine ALLOUNE, 90.32%



    Sandrine ALLOUNE

    90.32 %

    140 votes

  • Jean-Luc COTTENOT, 89.67%



    Jean-Luc COTTENOT

    89.67 %

    139 votes

  • Marie-Laure GRUYER, 89.67%



    Marie-Laure GRUYER

    89.67 %

    139 votes

  • Jocelyne JAMARD, 89.67%



    Jocelyne JAMARD

    89.67 %

    139 votes

  • Julie PETIT, 87.09%



    Julie PETIT

    87.09 %

    135 votes

  • Jacki ROY, 85.8%



    Jacki ROY

    85.8 %

    133 votes

  • Jean-Claude MARQUANT, 85.16%



    Jean-Claude MARQUANT

    85.16 %

    132 votes

  • Vivien GAUME, 79.35%



    Vivien GAUME

    79.35 %

    123 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 454 habitants
  • 306 inscrits
  • Votants157 inscrits 51.31%
  • Abstentionnistes149 inscrits 48.69%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Ils ont fait l'actu. Bruno Fortier, maire de Crépy-en-Valois, première commune confinée à cause du coronavirus : "il reste beaucoup d'amertume"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Saint-Sulpice : le contexte politique des élections municipales

Dans le cadre du renouvellement de leurs conseillers municipaux, les communes françaises sont appelées à organiser des élections les 15 mars et 22 mars 2020. Le fonctionnement du scrutin pour les communes de moins de 1 000 habitants diffère légèrement de celui des plus grandes villes. En effet, dans cette situation spécifique, les citoyens votent non pas pour une liste, mais directement pour des candidats (ceux dont la candidature a officiellement été retenue).

Les Municipales 2020 : point sur les candidats à Saint-Sulpice

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Jean-Luc Cottenot est le maire actuel et se représente. De la même manière, Sandrine Alloune a confirmé sa candidature. Mélanie Camus, Patrick Chevalier, Vivien Gaume, Marie-Laure Gruyer, Jocelyne Jamard, Jean-Claude Marquant, Jean-Pierre Perronneau, Julie Petit et Jacki Roy seront également candidats.

Afin d'être élus au moment du premier tour, les candidats sont obligés d'atteindre une majorité absolue, mais ils doivent aussi avoir obtenu au moins le quart des voix des résidents inscrits sur les listes. Dans l'éventualité où un second tour s'avère nécessaire, la condition pour être élu, et pour se voir accorder l'un des 11 sièges à pourvoir, est de remporter une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Sulpice ?

Le nouveau conseil municipal de Saint-Sulpice sera élu lors des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Quelles conditions faut-il remplir pour voter à ces élections ? Il convient d'être majeur, résider ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité, être inscrit sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'UE.

Zoom sur les scores des élections municipales 2014

Comment se déroulent les municipales pour les villes de moins de 1000 habitants ? Elles prennent l'aspect d'un scrutin plurinominal avec panachage. Cela veut dire que les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent également élire des candidats de deux listes différentes.
11 sièges du conseil municipal ont été pourvus dès le soir du premier tour le 23 mars 2014 dans la commune de Saint-Sulpice. En compagnie de Jocelyne Cestre Epouse Jamard et Jean-Pierre Perronneau, que les Saint-Sulpiçois avaient désignés pour administrer leur ville, on pouvait retrouver Jean-Luc Cottenot, Christine Vincent Epouse Allier, Tanguy Gaume, Stève Compain mais aussi Patrick Chevalier et Marie-Christine Garruchet Epouse Binda.
On compte 250 électeurs pour 349 inscrits sur les listes électorales. On remarque ici une légère baisse de la participation lorsque l'on fait une comparaison avec celle de 2008 (72,9 %) aux précédentes élections municipales.

Cette tendance s'est-elle établie lors des derniers scrutins ?

Depuis les précédentes Municipales, il y a eu plusieurs votes. Entre-temps, les élections présidentielles ont eu lieu en 2017. Au premier tour, les résultats à Saint-Sulpice étaient différents de ceux enregistrés au niveau national.
On constate que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 19,39 % des suffrages au premier tour) se place derrière Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Les Républicains), qui ont respectivement obtenu 26,24 % et 20,53 % des voix. À Saint-Sulpice, 58,41 % des votants ont opté pour Emmanuel Macron au second tour. 82,82 % (soit 270 votants) : tel était le taux de participation des habitants de Saint-Sulpice au second tour des dernières Présidentielles, tandis qu'ils étaient 82,4 % à faire le déplacement en 2012.
En 2019, les Européennes ont montré la préférence des Saint-Sulpiçois pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), liste qui a emporté 25,44 % des votes. En ce qui concerne la liste La République en Marche avec Renaissance, les citoyens de Saint-Sulpice étaient 20,71 % à déposer un bulletin à son nom.

Quelques informations sur Saint-Sulpice

Les élections municipales apportent une vision de l'état socio-économique à Saint-Sulpice. Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les citoyens devront se rendre voter.

Que pourrait-on retenir des résidents de la ville de Saint-Sulpice ?

Côté population, Saint-Sulpice, un hameau de la Nièvre, compte 399 habitants. Avec Nolay, Saxi-Bourdon ou Ville-Langy, Saint-Sulpice appartient à l'agglomération transfrontalière de la Communauté de Communes Amognes Coeur du Nivernais. La population saint-sulpiçoise est peu âgée. La majorité de la population saint-sulpiçoise a entre 25 et 54 ans, même si 23,10 % ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés se révèlent peu nombreux au sein de la population vivant dans la ville de Saint-Sulpice (2,71 % des résidents).

Niveau de vie confortable et Saint-Sulpice vont-ils de pair ?

Qu'en est-il du marché du travail à Saint-Sulpice ? Voici le taux d'activité des Saint-Sulpiçois : plus de 212 habitants travaillent, soit 52,81 % de la population. Les employés et ouvriers forment 61,77 % des actifs. Les femmes saint-sulpiçoises sont globalement plus concernées par le chômage. Sur 7 % de chômeurs, une majeure partie sont, en effet, des femmes.
Le niveau de vie des Saint-Sulpiçois est similaire à la moyenne nationale. En effet, le revenu fiscal médian était de 21 103 € par an à Saint-Sulpice en 2016. À titre comparatif, il était d'environ 20 000 € en France en 2014.
Enfin, le marché immobilier est un très bon indicateur du dynamisme d'une commune : les Saint-Sulpiçois sont-ils davantage locataires ou propriétaires, habitent-ils plutôt des maisons ou bien des appartements ? Les Saint-Sulpiçois s'avèrent plus de 3 % à être locataires de maison non HLM de 6 pièces et environ 3 % de maisons non HLM de 4 pièces. Si l'on se penche sur le marché des propriétaires, on voit qu'ils sont environ 25 % à choisir une maison de 5 pièces et un peu moins du tiers une maison de 6 pièces.

Fait-il bon vivre à Saint-Sulpice ?

Saint-Sulpice est une ville où les équipements manquent un peu. Avec 64 enfants (de 0 à 15 ans), on peut dire que les familles sont assez nombreuses dans la ville en comparaison avec son nombre total d'habitants.
Savoir à quel point un territoire est pollué donne un renseignement important concernant la qualité de vie sur les lieux. L'eau répond-elle aux exigences de qualité ? L'observatoire national de l'eau annonce qu'à Saint-Sulpice, l'eau est à 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.