Résumé de l'élection

Les citoyens de la ville se sont rendus aux urnes pour les municipales qui ont eu lieu aux Bondons le 15 mars 2020. Le premier tour des élections municipales a mobilisé 85,45 % des citoyens cette année. En 2014, ils étaient 93,55 % à s'être rendus aux urnes (baisse de -8,10 points). La participation suscitée par ce scrutin au niveau du département (Lozère), de 74,65 %, a baissé par rapport à celle déclarée lors de l'élection précédente (84,32 %).

Pour qu'un candidat puisse obtenir le statut de conseiller municipal, il se doit de respecter les deux conditions suivantes : avoir obtenu au moins la moitié des votes et avoir réuni plus de 25 % des inscrits.

Aux Bondons, quels candidats sont en tête au 1er tour des élections municipales 2020 ?

Il y avait donc 11 sièges à remporter au conseil municipal des Bondons (48). L'ensemble de ces sièges a déjà été attribué dès le premier tour de ces élections municipales 2020. C'est Christian Dumas qui se retrouve en tête durant le 1er tour des municipales avec 64,70 % des suffrages. Marie Palmier a séduit 61,76 % des électeurs de la commune. Le résultat de Maxime Puech à l'issue du premier tour lui fait emporter la troisième position avec un score de 58,08 %. Grâce à leur résultat assez élevé, Béatrice Mazoyer (55,88 %), Robert Tichet (55,88 %), Sébastien Suau (55,14 %), Francis Durand (54,41 %), Guillaume Salles (54,41 %), Cédric Palmier (53,67 %), Guerric Mouysset (52,94 %) et Michaël Bonhomme (52,20 %) figurent parmi les gagnants de ce tour.

Place maintenant à l'élection du maire dans les rangs des nouveaux membres du conseil municipal, par ces derniers.

Résultats Les Bondons

Abstention : 14.55% Participation : 85.45%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Christian DUMAS, , 64.7%, 88 votes

    Élu·e



    Christian DUMAS

    64.7 %

    88 votes

  • 2, Marie PALMIER, , 61.76%, 84 votes

    Élu·e



    Marie PALMIER

    61.76 %

    84 votes

  • 3, Maxime PUECH, , 58.08%, 79 votes

    Élu·e



    Maxime PUECH

    58.08 %

    79 votes

  • 4, Béatrice MAZOYER, , 55.88%, 76 votes

    Élu·e



    Béatrice MAZOYER

    55.88 %

    76 votes

  • 5, Robert TICHET, , 55.88%, 76 votes

    Élu·e



    Robert TICHET

    55.88 %

    76 votes

  • 6, Sébastien SUAU, , 55.14%, 75 votes

    Élu·e



    Sébastien SUAU

    55.14 %

    75 votes

  • 7, Francis DURAND, , 54.41%, 74 votes

    Élu·e



    Francis DURAND

    54.41 %

    74 votes

  • 8, Guillaume SALLES, , 54.41%, 74 votes

    Élu·e



    Guillaume SALLES

    54.41 %

    74 votes

  • 9, Cédric PALMIER, , 53.67%, 73 votes

    Élu·e



    Cédric PALMIER

    53.67 %

    73 votes

  • 10, Guerric MOUYSSET, , 52.94%, 72 votes

    Élu·e



    Guerric MOUYSSET

    52.94 %

    72 votes

  • 11, Michaël BONHOMME, , 52.2%, 71 votes

    Élu·e



    Michaël BONHOMME

    52.2 %

    71 votes

  • 12, Françoise BONNAL, , 50%, 68 votes



    Françoise BONNAL

    50 %

    68 votes

  • 13, Jean-Philippe LANGLOIS, , 49.26%, 67 votes



    Jean-Philippe LANGLOIS

    49.26 %

    67 votes

  • 14, Julien DUMAS, , 47.79%, 65 votes



    Julien DUMAS

    47.79 %

    65 votes

  • 15, Claude COMBRALLIER, , 41.91%, 57 votes



    Claude COMBRALLIER

    41.91 %

    57 votes

  • 16, Thibault ROUVIÈRE, , 41.91%, 57 votes



    Thibault ROUVIÈRE

    41.91 %

    57 votes

  • 17, Michel SALTEL, , 41.91%, 57 votes



    Michel SALTEL

    41.91 %

    57 votes

  • 18, Mathilde THOMASSIN, , 41.91%, 57 votes



    Mathilde THOMASSIN

    41.91 %

    57 votes

  • 19, Maurice LAPIERRE, , 36.02%, 49 votes



    Maurice LAPIERRE

    36.02 %

    49 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 139 habitants
  • 165 inscrits
  • Votants141 inscrits 85.45%
  • Abstentionnistes24 inscrits 14.55%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Les Bondons : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises devront renouveler leur conseil municipal au cours des élections des 15 et 22 mars 2020. Le fonctionnement de l'élection pour les communes de moins de 1 000 habitants diffère quelque peu de celui des plus grandes villes. En effet, dans ce cas précis, les citoyens votent non pas pour une liste, mais directement pour des candidats (ceux dont la candidature a officiellement été acceptée).

Municipales 2020 : quels sont les candidats qui se présentent aux Bondons ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Actuellement maire des Bondons, Francis Durand propose de nouveau sa candidature. Michaël Bonhomme a également déposé sa candidature. Vous pourrez aussi découvrir sur les bulletins de vote Françoise Bonnal, Claude Combrallier, Christian Dumas, Julien Dumas, Jean-Philippe Langlois, Maurice Lapierre, Béatrice Mazoyer, Guerric Mouysset, Cédric Palmier, Marie Palmier, Maxime Puech, Thibault Rouvière, Guillaume Salles, Michel Saltel, Sébastien Suau, Mathilde Thomassin et Robert Tichet.
À noter : pour être élus à l'issue du premier tour, les candidats devront remporter une majorité absolue, à condition que plus du quart des habitants enregistrés sur les listes électorales aient voté en leur faveur. Pour être élus lors de l'hypothétique second tour et prendre l'un des 11 sièges à pourvoir, ceux-ci devront obtenir une majorité relative.

Les Bondons : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, il sera temps pour les résidents des Bondons de prendre part aux élections municipales 2020 et de choisir leur nouveau conseil municipal. Si vous êtes français ou ressortissant de l'UE, que vous êtes majeur, inscrit sur les listes électorales françaises, et que vous résidez ou payez vos impôts dans la municipalité, vous êtes invité à aller au bureau de vote.

Qui sortait gagnant en 2014 ? Retour sur les précédentes Municipales

Si vous vivez dans une ville de moins de 1000 habitants, vous avez affaire à un type de scrutin particulier pour les élections municipales : il s'agit d'un vote plurinominal avec panachage. Vous élisez plusieurs membres à la fois et pouvez également désigner des candidats de deux listes différentes.
11 sièges du conseil municipal ont été remportés dès le soir du premier tour le 23 mars 2014 dans la commune des Bondons. Accompagnés de Sylvie Dumas, Maurice Lapierre, Julie Pantel, Chantal Meyrueix mais aussi Béatrice Mazoyer et Stéphane Puech, Francis Durand et Bernard Guilleré ont eu les faveurs des Bondoniens pour les administrer.
Sur une liste électorale forte de 155 noms, 140 citoyens sont partis placer leur voix dans l'urne. On peut donc dire que de très nombreuses personnes se sont déplacées. À titre d'information, la participation des élections municipales de 2008 affichait 81,29 %. Ainsi, on observe une forte hausse du taux de participation.

D'autres scrutins ont-ils exprimé la même tendance ?

Depuis les dernières élections municipales, les électeurs ont été appelés plusieurs fois aux urnes, notamment pour les Présidentielles (2017). Si l'on analyse les scores du premier tour des Présidentielles de 2017 sur la ville des Bondons, on observe qu'ils sont différents de ce qui a été enregistré au niveau du pays.
François Fillon (Républicains) d'une part et Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) d'autre part obtenaient 36,72 % et 15,63 % des votes au premier tour. Les citoyens des Bondons ont finalement choisi de voter en faveur d'Emmanuel Macron (67,78 % au deuxième tour). Remarque : la participation était de 79,25 %.
Lors des Européennes 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (19,48 % des voix) se place derrière l'Union de la Droite et du Centre (24,68 %).

Les Bondons : les informations clefs

Les élections municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, nous donnent une idée des chiffres socio-économiques aux Bondons.

Le profil des habitants des Bondons

Aux Bondons, 141 personnes vivent dans ce hameau de Lozère. À l'aide de la Communauté de Communes Gorges Causses Cévennes, qui assure une continuité entre les communes voisines, Les Bondons échange aisément avec Ispagnac, Barre-des-Cévennes ou bien Vebron. Si 23,66 % des Bondoniens ont entre 55 et 64 ans, la population est peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans). Les Bondons est peu concernée par l'immigration, avec 1,39 % d'immigrés.

Peut-on dire que Les Bondons offre un niveau de vie confortable à ses résidents ?

Retrouvez la situation du marché de l'emploi aux Bondons grâce aux chiffres qui suivent. Ce hameau est principalement fréquenté par des agriculteurs exploitants et cadres et professions intellectuelles supérieures qui constituent 76,92 % de sa population en activité (plus de 72 Bondoniens sont actifs, ce qui équivaut à 50 %). 8 % des habitants bondoniens en âge de travailler sont en demande d'emploi. Les femmes forment plus de la moitié des chômeurs.
Les résidents des Bondons percevaient en moyenne 15 916 € par an en 2016 – par rapport à environ 20 000 € de revenu fiscal médian pour la France en 2014. Les Bondoniens ont donc un niveau de vie plus faible que la moyenne nationale.
Concernant le marché immobilier, les chiffres qui suivent en sont un bon indicateur. Les Bondoniens sont 6 % à être locataires de maisons non HLM de 4 pièces et environ 3 % d'un appartement meublé de 2 pièces. Si l'on se penche sur le marché des propriétaires, on constate qu'ils sont un peu moins de 20 % à acheter une maison de 4 pièces et presque 22 % pour une maison de 3 pièces.

Fait-il bon vivre aux Bondons ?

Les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour répondre aux attentes des Bondoniens. Avec un total global de 16 enfants, âgés de 0 à 15 ans, peu de familles se sont installées aux Bondons si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants.
Un cadre de vie sain signifie une faible pollution. Des indices peuvent vous renseigner à ce sujet. Que sait-on sur la qualité de l'eau ? Avec L'observatoire national de l'eau, vous pourrez découvrir qu'elle répond à 50 % aux normes de qualité au niveau microbiologique ​et physico-chimique​.