← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Molezon

Résumé du premier tour

Les citoyens de Molezon se sont exprimés aux urnes le 15 mars 2020 pour les municipales. En 2014, 67,92 % des citoyens avaient voté lors du premier tour des élections municipales. Cette année, ils ont été 66,30 % à voter, ce qui équivaut à une très légère baisse de -1,62 point. La participation engendrée par cette élection à l'échelle départementale (Lozère), de 74,65 %, a baissé en comparaison avec celle déclarée au scrutin précédent (84,32 %).

Tout candidat qui se présente à l'élection ne peut pas devenir conseiller municipal. Il faut en effet emporter plus de la moitié des voix exprimées et au moins 25 % des votes des inscrits.

1er tour des élections municipales 2020 à Molezon : quels sont les résultats ?

Les 7 sièges du conseil municipal de Molezon (48) ont donc déjà été attribués dès le premier tour des élections municipales 2020. La commune a vu Christine Bussiere ressortir vainqueure du 1er tour des élections municipales avec 100 % des suffrages. Félicien Pillot a, quant à lui, remporté l'adhésion de 95,08 % des votants. Avec 91,80 % des voix en sa faveur, Nathalie Moulin se retrouve troisième du classement. Ce tour a favorisé quelques candidats, comme Anne-Marie Amadon (85,24 %), David Flayol (75,40 %), Gilles Treilles (75,40 %) et Sebastien Schramm (70,49 %).

Il ne reste plus qu'aux nouveaux conseillers municipaux à désigner, dans leurs rangs, le nouveau maire.

Résultats du premier tour - Molezon

Abstention : 33.7% Participation : 66.3%

Résultats détaillés du tour 1

  • Christine BUSSIERE, 100%



    Christine BUSSIERE

    100 %

    61 votes

  • Félicien PILLOT, 95.08%



    Félicien PILLOT

    95.08 %

    58 votes

  • Nathalie MOULIN, 91.8%



    Nathalie MOULIN

    91.8 %

    56 votes

  • Anne-Marie AMADON, 85.24%



    Anne-Marie AMADON

    85.24 %

    52 votes

  • David FLAYOL, 75.4%



    David FLAYOL

    75.4 %

    46 votes

  • Gilles TREILLES, 75.4%



    Gilles TREILLES

    75.4 %

    46 votes

  • Sebastien SCHRAMM, 70.49%



    Sebastien SCHRAMM

    70.49 %

    43 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 88 habitants
  • 92 inscrits
  • Votants61 inscrits 66.3%
  • Abstentionnistes31 inscrits 33.7%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Maires agressés, reconversion des anciens élus... Ce qu'il faut retenir de l'actualité régionale

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Molezon : le contexte politique des élections municipales

C'est lors des 15 et 22 mars 2020 que le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé. Pour les communes ne dépassant pas 1 000 habitants, les électeurs doivent choisir directement leurs candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature, le principe de la liste n'existant pas dans ces villes.

Qui sera dans la course à Molezon pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. La candidature d'Anne-Marie Amadon a été validée. Christine Bussiere, David Flayol, Nathalie Moulin, Félicien Pillot, Sebastien Schramm et Gilles Treilles finalisent la liste des candidats retenus.

Rappelons la règle : si plus d'un quart des citoyens inscrits sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur, les candidats peuvent être élus au premier tour en cas de majorité absolue. S'il y a second tour, ils devront obtenir une majorité relative de façon à pouvoir être élus et accéder à l'un des 7 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Molezon ?

Les citoyens de Molezon auront l'opportunité, lors des élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), de choisir un nouveau conseil municipal. Les ressortissants d'un pays membre de l'UE sont aussi invités à ce suffrage ! Il faut qu'ils remplissent néanmoins les conditions suivantes : être majeur, être présent sur les listes électorales françaises, et s'acquitter de ses impôts ou résider dans la ville correspondante.

Retour sur les élections municipales de 2014

Dans le cadre d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs peuvent voter pour plusieurs membres en même temps et peuvent également élire des candidats de deux listes différentes. Ce type de scrutin concerne les communes de moins de 1000 habitants durant les élections municipales.
À Molezon, 7 membres du conseil municipal ont été élus dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Les Molézoniens pouvaient compter sur Guy Affortit et Emmanuel Nguyen pour gérer leur ville. À leurs côtés, on pouvait retrouver Annie Goiset, Edith Bouvier, Dominique Tolnai, Daniel Aptekier-Gielibter et Véronique Guélaud.
Aux précédentes élections, seules 72 personnes ont exprimé leur point de vue, pour 106 inscrits : on dénombre donc assez peu de votants. En comparaison, en 2008, le taux de participation aux élections municipales a pu atteindre 82,86 % : une forte baisse s'est ainsi fait sentir.

Les derniers scrutins ont-ils produit le même résultat ?

Les élections présidentielles, qui se sont tenues en 2017, comptent parmi les élections qui ont eu lieu depuis les précédentes élections municipales. En analysant les résultats de Molezon en 2017 au premier tour des élections présidentielles, on remarque qu'ils sont différents de ce qui a été recensé à l'échelle du pays.
Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) d'une part, et Benoît Hamon (Parti socialiste) d'autre part ont emporté respectivement 61,54 % et 13,85 % des votes. C'est Emmanuel Macron qui s'est démarqué au deuxième tour, avec 86,27 % des voix des habitants de Molezon. Ils ont été 62 Molézoniens à se déplacer pour le second tour, soit une participation de 74,7 %, contre 87,25 % en 2012. Cette baisse est différente de l'évolution relevée dans le pays (on a en effet noté un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
Parmi les listes en position de faveur lors des élections européennes 2019, on peut citer Europe Écologie (42,11 %) et La France Insoumise (15,79 %).

Quelques informations sur Molezon

Ces 15 et 22 mars prochains, les électeurs des petites et grandes agglomérations sont appelés à choisir leurs nouveaux conseillers municipaux. Les résultats lors des dépouillements pourront sans doute être explicités à l'aide des chiffres socio-économiques de la commune : accès aux soins, écologie, chômage... Quels seront les enjeux de ces élections municipales 2020 ?

Le profil des habitants de Molezon

À Molezon, 93 personnes vivent dans ce petit village de Lozère. Le groupement de la Communauté de Communes des Cévennes au Mont Lozère a permis de rattacher des villes telles que Gabriac, Bassurels ou bien Saint-Martin-de-Lansuscle à ce petit village. La majorité des résidents a entre 55 et 64 ans et 43,10 % ont entre 25 et 54 ans. Les immigrés sont peu représentés au sein de la population habitant à Molezon (6,45 % des habitants).

Qu'en est-il du niveau de vie à Molezon ?

Taux de chômage et autres chiffres clés : le marché du travail correspond à ce qui suit à Molezon. Les résidents de la commune sont en majeure partie des ouvriers et employés. On estime qu'ils représentent 100 % des 39 Molézoniens en activité (les actifs constituent pour leur part 45,16 % de la population). Un peu moins du quart des Molézoniens actifs est à la recherche d'un travail. Une majeure partie de ces résidents en demande d'emploi sont des femmes.
Quant au marché immobilier, les chiffres qui suivent en sont un bon marqueur. Les résidents sont environ 4 % à s'avérer locataires de maison non HLM de 4 pièces et moins de 2 % à louer une maison meublée de 3 pièces. Les propriétaires d'une maison de 3 pièces correspondent à 16 % des habitants, alors qu'ils sont environ 25 % à posséder une maison de 4 pièces.

Peut-on décrire Molezon comme une ville où il fait bon vivre ?

Molezon est une commune où les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Avec ses 10 enfants âgés de 0 à 15 ans à Molezon, il est évident que la commune compte peu de familles par rapport à son nombre total de résidents.
Pour comprendre le taux de pollution ambiant, on relève les indices de qualité de l'eau ou de l'air. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut affirmer qu'elle se révèle à 100 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau. Et cela sur le plan microbiologique ​et physico-chimique ​.