← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Bassurels

Résumé du premier tour

Ce 15 mars 2020, les résidents de Bassurels ont voté pour les élections municipales. Le premier tour des municipales avait réuni 81,67 % des électeurs en 2014. Ils étaient, cette année, 76,79 % à avoir voté (soit une baisse de -4,88 points). Par rapport aux données de la dernière élection, on observe que le taux de participation des citoyens de la Lozère a baissé : 84,32 % contre 74,65 % cette année.

Un candidat qui emporte au moins 50 % des suffrages considérés comme valables et 25 % des votes des inscrits pourra siéger au conseil municipal.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à l'issue du premier tour à Bassurels ?

L'ensemble des sièges du conseil municipal (7) a été attribué dès le 1er tour des élections municipales 2020 dans la ville de Bassurels (48). Guy Baudoin a obtenu 90,69 % des voix et, ainsi, est en tête de ce 1er tour. En ce qui concerne Jean-Louis Cabannes, il emporte 86,04 % des votes. Le résultat effectué par Jérôme Galtier (83,72 %) le situe en troisième position. Par ailleurs, les citoyens ont voté en faveur de quelques candidats, notamment Christiane Dumazert Géminard (76,74 %), Josette Plantier Gaillac (76,74 %), Céline Cukier (72,09 %) et Alain Barbusse (67,44 %).

Il ne reste plus qu'aux nouveaux membres du conseil municipal à désigner, parmi eux, un nouveau maire.

Résultats du premier tour - Bassurels

Abstention : 23.21% Participation : 76.79%

Résultats détaillés du tour 1

  • Guy BAUDOIN, 90.69%



    Guy BAUDOIN

    90.69 %

    39 votes

  • Jean-Louis CABANNES, 86.04%



    Jean-Louis CABANNES

    86.04 %

    37 votes

  • Jérôme GALTIER, 83.72%



    Jérôme GALTIER

    83.72 %

    36 votes

  • Christiane DUMAZERT GÉMINARD, 76.74%



    Christiane DUMAZERT GÉMINARD

    76.74 %

    33 votes

  • Josette PLANTIER GAILLAC, 76.74%



    Josette PLANTIER GAILLAC

    76.74 %

    33 votes

  • Céline CUKIER, 72.09%



    Céline CUKIER

    72.09 %

    31 votes

  • Alain BARBUSSE, 67.44%



    Alain BARBUSSE

    67.44 %

    29 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 43 habitants
  • 56 inscrits
  • Votants43 inscrits 76.79%
  • Abstentionnistes13 inscrits 23.21%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Une femme en été. Anne Hidalgo, son vélo, sa bataille

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Bassurels : le contexte politique des élections municipales

Pour les élections des 15 et 22 mars 2020, les communes françaises seront appelées à élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Petite particularité pour les communes de moins de 1 000 habitants : pour se présenter aux élections, il n'est pas nécessaire de constituer une liste. Ainsi les électeurs votent directement pour leurs candidats.

Qui se présente à Bassurels aux Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Alain Barbusse a bien déposé sa candidature à la mairie. Aussi dans la course pour ces élections, Guy Baudoin, Jean-Louis Cabannes, Céline Cukier, Christiane Dumazert Géminard, Jérôme Galtier et Josette Plantier Gaillac.

Il est important de rappeler qu'il est indispensable, pour être élu au premier tour, d'avoir atteint une majorité absolue et d'avoir obtenu les votes de plus du quart des habitants inscrits sur les listes électorales. Dans l'éventualité d'un second tour, pour pouvoir être élus et accéder à l'un des 7 sièges à pourvoir, les candidats devront avoir décroché une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Bassurels ?

Le nouveau conseil municipal de Bassurels sera choisi à l'occasion des élections municipales 2020, qui auront lieu les 15 et 22 mars 2020. Certains critères doivent être remplis pour prendre part à ces élections. Il faut être un électeur français ou un ressortissant de l'Union européenne, habitant ou payant ses impôts dans la commune dont il est question. Il faut également être majeur pour avoir le droit de vote.

2014 : quelles étaient les tendances des Municipales ?

Pour les électeurs d'une ville de moins de 1000 habitants, un type de scrutin particulier s'applique pour les élections municipales : il s'agit d'un vote plurinominal avec panachage. Cela veut dire que les électeurs désignent plusieurs membres en même temps et, par ailleurs, peuvent choisir des candidats de deux listes différentes.
Les électeurs de Bassurels ont désigné 7 membres du conseil municipal à l'issue du scrutin qui s'est tenu le 23 mars 2014, soit dès le soir du premier tour. C'étaient Guy Baudoin et Josette Gaillac qui avaient été désignés par les Bassurelois pour les diriger. Jérôme Galtier, Céline Cukier, Josiane Laget, Pierre Foisy et Jean-Louis Cabannes les ont assistés.
Bilan de la participation : 49 citoyens ont exprimé leur avis, ce qui fait de nombreux votants pour 60 inscrits sur les listes électorales. En ce qui concerne les Municipales de 2008, le taux de participation affichait alors 72,73 %. On observe ainsi une forte hausse.

D'autres élections ont-elles traduit la même tendance ?

Il n'y a pas eu de vote depuis les Présidentielles de 2017, mais plusieurs scrutins se sont déroulés depuis les précédentes Municipales. En 2017, les votes relevés dans les urnes sur la commune de Bassurels pour le premier tour des élections présidentielles ont été différents de ceux enregistrés à l'échelle du pays.
Une brève étude des suffrages du premier tour, le 23 avril 2017, nous permet de constater qu'Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon se retrouvent ex aequo à 25,53 % chacun. Emmanuel Macron a au final été élu par les résidents de Bassurels, fort de 67,65 % des voix. Il est intéressant de noter que la baisse du taux de participation entre 2017 et 2012 est différente de ce qui a été enregistré dans le pays (une participation en baisse de -5,8 points) : les citoyens de Bassurels étaient effectivement 90,63 % à voter en 2012 et 88,33 % en 2017.
Lors des élections européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a su séduire, avec 25 % des suffrages. Elle était suivie par Envie d'Europe écologique et sociale qui, pour sa part, en a réuni 21,88 %.

Bassurels : les données clefs

Écologie, mobilité, accès aux soins... tels sont les principaux objectifs socio-économiques au centre des élections municipales des 15 et 22 mars 2020 à Bassurels.

Que connaît-on des personnes vivant à Bassurels ?

On recense 61 résidents à Bassurels. C'est une ville de Lozère. Aux côtés de Saint-Michel-de-Dèze, Saint-Martin-de-Boubaux ou bien Moissac-Vallée-Française, Bassurels appartient à l'agglomération transfrontalière de la Communauté de Communes des Cévennes au Mont Lozère. On croise dans la ville de Bassurels une population un peu âgée. Si les résidents répertorient 32,50 % d'individus entre 25 et 54 ans, la majorité des habitants a entre 55 et 64 ans. Le multiculturalisme est peu représenté à Bassurels, où 1,61 % des résidents proviennent de l'immigration.

Un aperçu du niveau de vie des résidents de Bassurels

Le marché de l'emploi est-il dynamique à Bassurels ? La réponse à partir des statistiques qui suivent. Environ 28 Bassurelois déclarent avoir une activité professionnelle – soit 46,77 % de la population. Les artisans, commerçants, chefs d'entreprise et employés représentent 66,67 % de la population active. Au sein des individus en âge de travailler, 6 % des résidents bassurelois sont à la recherche d'un travail et plus de la moitié sont des femmes.
Les Bassurelois sont-ils propriétaires ou locataires ? De quel type de bien ? Les chiffres suivants vous renseigneront sur le sujet. Les habitants sont 6 % à être locataires de maison non HLM de 3 pièces et environ 3 % à louer une maison meublée de 2 pièces. Presque 21 % des propriétaires choisissent d'investir dans une maison de 3 pièces et environ 28 % dans une maison de 4 pièces.

Qu'en est-il de la qualité de vie dans la ville de Bassurels ?

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour répondre aux attentes des Bassurelois.