Résumé de l'élection

Les élections municipales ont mobilisé les électeurs de Gourgeon le 15 mars 2020. La participation a donc baissé de -8,66 points entre le 1er tour des municipales en 2014 et cette année où elle atteignait 63,47 %, contre 72,13 %. Dans le département de la Haute-Saône, le taux de participation des citoyens à l'élection a baissé en regard du scrutin précédent : 79,63 % contre 66,86 % cette année.

Lorsqu'un candidat obtient au moins le quart des voix des inscrits et plus de la moitié des suffrages exprimés, il décroche sa place au conseil municipal.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à la suite du premier tour à Gourgeon ?

À Gourgeon (70), les 11 sièges du conseil ont donc déjà été attribués dès le premier tour des municipales 2020. Scores du 1er tour des élections municipales : Marjory Nowak arrive première avec 95,14 % des votes. 93,20 % des votants ont fait le choix de soutenir Emmanuel Convers et Anthony Rimet. Les voix exprimées ont privilégié, en complément, Roland Longechamp (90,29 %), Marie-Geneviève Monnin (90,29 %), Nicolas Pierre (90,29 %), Frederic Brigué (88,34 %), Marie-José Mairot (88,34 %), Jean-Marie Prudhomme (87,37 %), Gaëlle Longechamp (82,52 %) et Jean-Pierre Mairot (82,52 %).

Dans ce petit village, 2,83 % de bulletins blancs ont été recensés.

L'un des conseillers municipaux sera désigné par les autres élus pour occuper le rôle de maire.

Résultats Gourgeon

Abstention : 36.53% Participation : 63.47%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Marjory NOWAK, , 95.14%, 98 votes

    Élu·e



    Marjory NOWAK

    95.14 %

    98 votes

  • 2, Emmanuel CONVERS, , 93.2%, 96 votes

    Élu·e



    Emmanuel CONVERS

    93.2 %

    96 votes

  • 3, Anthony RIMET, , 93.2%, 96 votes

    Élu·e



    Anthony RIMET

    93.2 %

    96 votes

  • 4, Roland LONGECHAMP, , 90.29%, 93 votes

    Élu·e



    Roland LONGECHAMP

    90.29 %

    93 votes

  • 5, Marie-Geneviève MONNIN, , 90.29%, 93 votes

    Élu·e



    Marie-Geneviève MONNIN

    90.29 %

    93 votes

  • 6, Nicolas PIERRE, , 90.29%, 93 votes

    Élu·e



    Nicolas PIERRE

    90.29 %

    93 votes

  • 7, Frederic BRIGUÉ, , 88.34%, 91 votes

    Élu·e



    Frederic BRIGUÉ

    88.34 %

    91 votes

  • 8, Marie-José MAIROT, , 88.34%, 91 votes

    Élu·e



    Marie-José MAIROT

    88.34 %

    91 votes

  • 9, Jean-Marie PRUDHOMME, , 87.37%, 90 votes

    Élu·e



    Jean-Marie PRUDHOMME

    87.37 %

    90 votes

  • 10, Gaëlle LONGECHAMP, , 82.52%, 85 votes

    Élu·e



    Gaëlle LONGECHAMP

    82.52 %

    85 votes

  • 11, Jean-Pierre MAIROT, , 82.52%, 85 votes

    Élu·e



    Jean-Pierre MAIROT

    82.52 %

    85 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 242 habitants
  • 167 inscrits
  • Votants106 inscrits 63.47%
  • Abstentionnistes61 inscrits 36.53%
  • Votes blancs3 inscrits 2.83%

CARTE. Municipales 2020 : voici les 50 villes à suivre au second tour

Les candidats qualifiés au second tour avaient jusqu'au 2 juin à 18 heures pour se désister, se maintenir ou fusionner leurs listes. L'affiche est désormais connue dans les 4 900 communes où le conseil municipal doit encore être élu.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Gourgeon : le contexte politique des élections municipales

Les 15 et 22 mars 2020, les communes françaises doivent organiser des élections afin de renouveler leur conseil municipal. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les citoyens désignent directement leurs candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Gourgeon : petite présentation des candidats aux élections municipales 2020

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. À Gourgeon, le maire actuel Nicolas Pierre propose sa candidature à sa réélection. Frederic Brigué a validé sa participation. Emmanuel Convers, Gaëlle Longechamp, Roland Longechamp, Jean-Pierre Mairot, Marie-José Mairot, Marie-Geneviève Monnin, Marjory Nowak, Jean-Marie Prudhomme et Anthony Rimet ont également été retenus comme candidats.

Pour information : au premier tour, les candidats peuvent être élus à condition d'atteindre une majorité absolue et d'avoir reçu les voix de plus du quart des électeurs inscrits sur les listes. Dans l'éventualité d'un second tour, ils doivent atteindre une majorité relative pour pouvoir être élus et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Gourgeon : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'occasion des élections municipales 2020, le conseil municipal de la ville de Gourgeon sera choisi, les 15 et 22 mars 2020. Quelles conditions faut-il remplir pour voter à ces élections ? Il faut être majeur, résider ou payer ses impôts dans la municipalité, être inscrit sur les listes électorales et être français ou membre de l'UE.

En 2014 avaient lieu les précédentes Municipales : qu'en retenir ?

Toutes les villes n'ont pas le même système de vote pendant les élections municipales ! En effet, les électeurs des communes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi désigner des membres de deux listes différentes. On appelle cela le scrutin plurinominal avec panachage.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les résidents de la commune de Gourgeon avaient choisi 11 membres du conseil municipal. Les candidats Damien Jacquin et Emmanuel Convers avaient été élus par les Gourgeonnais pour les administrer. Les assistant, on pouvait retrouver Jean-Pierre Mairot, Roland Longechamp, Michel Collet, Gaston Ganter mais aussi Gaëlle Longechamp et Nicolas Pierre.
D'assez nombreux électeurs se sont déplacés aux urnes : 132 sur les 183 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci établit une forte baisse du taux de participation lorsqu'on le rapporte aux dernières élections municipales de 2008 où il atteignait 89,47 %.

La même tendance s'est-elle démarquée aux précédents scrutins ?

2017 : c'est l'année des dernières Présidentielles, tandis que les précédentes élections municipales ont vu plusieurs types de scrutin dans l'intervalle. Si l'on analyse les résultats du premier tour des élections présidentielles de 2017 sur la ville de Gourgeon, il s'avère qu'ils sont différents de ce qui a été recensé à l'échelle nationale.
L'issue du premier tour positionne dans les meilleurs scores Marine Le Pen (Front national, 25,78 % des votes) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !, 21,88 % des suffrages), et François Fillon (Les Républicains), derrière, avec 15,63 % des voix. Avec 53,06 % des suffrages, le choix des habitants de Gourgeon a été en faveur d'Emmanuel Macron. Alors que la participation des habitants de Gourgeon au second tour était de 82,07 % en 2012, elle était de 71,52 %, soit 118 citoyens, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de l'évolution enregistrée dans le pays entre les deux mêmes années.
Il y aura eu 28,09 % de votes pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) lors des Européennes de 2019, et 20,22 % pour la liste Europe Écologie.

Gourgeon : les données clefs

Ces 15 et 22 mars prochains, les citoyens des petites et grandes agglomérations sont appelés à choisir leurs nouveaux conseillers municipaux. Les résultats lors des dépouillements pourront sans doute être explicités à l'aide des chiffres socio-économiques de la municipalité : accès aux soins, écologie, chômage... Quels seront les enjeux de ces élections municipales 2020 ?

Gourgeon : comment est sa population ?

On compte 208 habitants à Gourgeon. C'est une ville de Haute-Saône. Aux alentours, on trouve Aisey-et-Richecourt, Saint-Marcel ou Oigney qui sont des villes reliées à Gourgeon, via la Communauté de Communes des Hauts du Val de Saône. Au niveau de l'âge, les résidents gourgeonnais restent globalement peu âgés. La majorité des habitants a entre 25 et 54 ans et 23,38 % se situent entre 55 et 64 ans. Gourgeon est une ville peu concernée par l'immigration avec 2,10 % d'immigrés au sein de sa population.

Gourgeon : tout ce qu'il y a à savoir sur son niveau de vie

Ces statistiques aident à évaluer le marché de l'emploi à Gourgeon. Environ 118 Gourgeonnais disent être en poste – soit 52,47 % de la population. Les ouvriers et professions intermédiaires constituent 57,53 % de la population active. Les hommes sont plus affectés par le chômage : ils représentent une majeure partie des demandeurs d'emploi en ville (environ 11 % de la population en âge de travailler).
Dans l'ensemble, le niveau de vie des Gourgeonnais est similaire à la moyenne de la France. En 2014, le revenu médian était d'environ 20 000 €. À Gourgeon, il s'élevait à 20 006 € par an durant l'année 2016.
Pour plus de détails sur le marché immobilier gourgeonnais, regardez les chiffres qui suivent, ils devraient vous éclairer. Les Gourgeonnais sont 6 % à être locataires de maisons non HLM de 5 pièces et plus de 3 % de maisons non HLM de 4 pièces. 17 % des Gourgeonnais sont propriétaires d'une maison de 4 pièces alors qu'ils s'avèrent 37 % à avoir investi dans une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Peut-on parler de qualité de vie lorsque l'on évoque Gourgeon ?

Dans cette ville, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Avec ses peu nombreuses familles (proportionnellement à sa population totale), la commune recense 22 enfants de 0 à 15 ans.
Outre les infrastructures à disposition, vous aurez à cœur de connaître l'hypothétique pollution affichée dans les environs. La qualité de l'eau est-elle conforme ? Oui, à 50 %​, tant sur le plan microbiologique ​ que physico-chimique​. Vous pouvez le vérifier vous-même avec L'observatoire national de l'eau.